Peintures monumentales du mur est de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : Pentecôte, Jugement dernier

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peintures monumentales du mur est de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : Pentecôte, Jugement dernier

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Saint-Quentin ; Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin

Numéro INSEE de la commune

02691

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Quentinois

Canton

Saint-Quentin

Adresse de l'édifice

Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Première chapelle sud du choeur ou chapelle Notre-Dame-de-Labon mur est

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Structure et typologie

Plan (rectangulaire vertical, en arc brisé)

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : peint, polychrome

Description matérielle

Les peintures murales, placées au-dessus du soubassement du mur est, occupent toute la largeur de la paroi et montent jusqu'à la voûte, dont elles épousent la forme en ogive. Deux scènes superposées sont encadrées et séparées par une bande décorative ininterrompue. Elles sont peintes sur un badigeon ou un enduit peu épais, posé sur un appareillage de grandes pierres de taille, visible sous la couche picturale. La technique est difficile à identifier en l'absence d'analyses, et surtout à cause de l'état de conservation des peintures et des diverses restaurations dont elles ont bénéficié.

Indexation iconographique normalisée

Scène biblique, Pentecôte, vue d'intérieur, Vierge, livre, Les Apôtres, colombe, Saint-Esprit, nuée, rayons lumineux, flamme, fond de paysage, scène biblique, Jugement dernier, Christ, retour, globe, nuée, Vierge, ornementation, rosace

Description de l'iconographie

La scène inférieure illustre la Pentecôte. Au centre d'une pièce nue, se trouve la Vierge, de face, tenant un livre à la main. Les douze apôtres font cercle autour d'elle, debout ou agenouillés, de face ou de trois-quarts. Ils sont tous vêtus à la romaine ; beaucoup sont barbus et moustachus. Au-dessus d'eux, vole la colombe du Saint-Esprit, environnée de nuées et de rayons lumineux. Treize flammèches rouges descendent vers les apôtres et la Vierge. Dans le fond, deux fenêtres laissent voir un paysage de collines verdoyantes.

Dimensions normalisées

Dimension non prises (oeuvre inaccessible)

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

La restauration a été effectuée à trateggio.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Personne morale créatrice de l'objet

France (école)

Siècle de création

1ère moitié 17e siècle

Description historique

Les peintures murales de la chapelle Notre-Dame-la-Bonne forment un ensemble homogène stylistiquement datable de la première moitié du 17e siècle. La recherche d'équilibre dans la composition et la clarté de l'ordonnance des personnages, en particulier dans la sobre scène de la Pentecôte, évoquent la manière classique de Nicolas Poussin.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1840 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Liste de 1840.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des peintures murales ; enquête thématique régionale (la basilique de Saint-Quentin)

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble des peintures monumentales de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : scènes du Nouveau Testament

Référence de l'ensemble

IM02003039

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2008

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel
21 mail Albert-Ier 80000 Amiens

Vue générale. ; Vue générale des peintures du mur est.
Vue générale. ; Vue générale des peintures du mur est.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Voir la notice image