Ensemble des peintures monumentales de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : scènes du Nouveau Testament

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Ensemble des peintures monumentales de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : scènes du Nouveau Testament

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Saint-Quentin ; Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin

Numéro INSEE de la commune

02691

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Quentinois

Canton

Saint-Quentin

Adresse de l'édifice

Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Première chapelle sud du choeur ou chapelle Notre-Dame-de-Labon murs sud et ouest et est

Description

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : peint, polychrome

Historique

Personne morale créatrice de l'objet

Ecole française (école)

Siècle de création

1er quart 17e siècle

Description historique

Les peintures murales de l'actuelle chapelle Notre-Dame-de-Labon forment un ensemble homogène, stylistiquement datable de la première moitié du 17e siècle, que l'on peut rattacher à l'école française classique, en particulier à Nicolas Poussin. Le chanoine Quentin de La Fons rapporte que cette chapelle, placée jadis sous le vocable de Saint-Acaire, fut embellie en 1624, par les soins du chanoine Claude de Broïes. Les armoiries peintes dans l'angle supérieur droit de la peinture du mur sud, sont en effet celles de la famille de Broye, parfois orthographiée : de La Broye ou de Broyes. En revanche, le nom de l'artiste (ou des artistes) ne nous a pas été transmis. Ces peintures, qui avaient été badigeonnées à une époque inconnue, ont été remises au jour lors de restaurations menées dans la chapelle, en 1827 pour le mur sud, et dans la seconde moitié du 19e siècle, pour les murs est et ouest. Elles ont fait l'objet de plusieurs campagnes successives de remise en état, dès leur redécouverte. On peut citer. au moins pour le mur sud, une intervention de R. Baudoin en 1977, et une autre d'Albert Carré en 1982.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

classé au titre objet ; inscrit au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des peintures murales ; enquête thématique régionale (la basilique de Saint-Quentin)

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Peinture monumentale, peinture monumentale, peinture monumentale

Références des parties constituantes étudiées

IM02003042, IM02003040, IM02003041

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2008

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens

1/4
Peinture monumentale du mur sud de la chapelle Notre-Dame-de-Labon (décor intérieur) : Adoration des bergers, Adoration des mages ; Ensemble des peintures monumentales de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : scènes du Nouveau Testament
Peinture monumentale du mur sud de la chapelle Notre-Dame-de-Labon (décor intérieur) : Adoration des bergers, Adoration des mages ; Ensemble des peintures monumentales de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : scènes du Nouveau Testament
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Voir la notice image