ensemble des peintures monumentales comprenant une litre (collatéral nord de la nef, du transept et du choeur)

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale, litre

Titre courant

Ensemble des peintures monumentales comprenant une litre (collatéral nord de la nef, du transept et du choeur)

Localisation

Localisation

Picardie ; Aisne (02) ; Lhuys ; église paroissiale Saint-Médard et Saint-Gildard (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

02247

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Braine

Canton

Braine

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Médard et Saint-Gildard (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bas-côté nord de la nef, transept, choeur

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : peinture à la chaux (?), peint au pochoir, polychrome

Description matérielle

Les peintures, qui semblent avoir été exécutées à la chaux, reposent toutes sur un enduit. Certains motifs, comme les fleurs de lys paraissent avoir été peints au pochoir.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (faux appareil, chevron, fleur de lys, rinceaux), figures (personnage : couronne, ?)

Description de l'iconographie

Des restes de faux appareil sont visibles sur les parties hautes du mur gouttereau du bas-côté nord de la nef, sur les piles et les voûtains de la croisée du transept, sur les murs et les voûtes des bras nord et sud du transept, sur les murs des deux travées du choeur. Des chevrons et des fleurs de lys se trouvent sur les nervures toriques des voûtes de la croisée du transept. Les rinceaux sont visibles uniquement dans le choeur. La litre funéraire, qui est fragmentaire et sur laquelle on ne voit plus aujourd'hui aucune armoiries, est située sur le haut des murs et s'étend dans le collatéral nord de la nef, dans les bras du transept et dans le choeur. Quelques traces de peinture figurée sont visibles dans le bas-côté nord de la nef, au niveau de la troisième travée, sur les parties hautes du mur gouttereau : il s'agit de la tête d'un personnage qui semble porter une couronne et d'un fragment de bras d'un autre personnage.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises (oeuvre inaccessible)

État de conservation (normalisé)

Manque, mauvais état

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

13e siècle (?), 14e siècle (?), 15e siècle (?)

Description historique

A l'origine, l'ensemble de l'édifice devait être totalement peint. Le collatéral sud de la nef, refait entièrement, ne porte plus aucune trace de peinture. Les restes de décor ornemental et de peintures figurées sont très certainement le fruit de plusieurs campagnes de peinture, apparentées par le style à l'époque gothique, qui peuvent s'échelonner du 13e au 15e siècle. Les maigres fragments de peintures figurées contenus dans le collatéral nord de la nef semblent appartenir à des campagnes de décorations différentes. La différence de taille entre le fragment de bras (qui est plus grand) et la tête couronnée (?) en est la preuve. La simple observation ne permet pas de déterminer l'antériorité de l'un des décors par rapport à l'autre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1913/02/10 : classé au titre immeuble

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des peintures murales ; dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2001

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57