peintures monumentales du bras sud du transept, partie basse : Saint évêque, anges thuriféraires, anges porte-encens, Eucharistie (?)

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peintures monumentales du bras sud du transept, partie basse : Saint évêque, anges thuriféraires, anges porte-encens, Eucharistie (?)

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Lhuys ; église paroissiale Saint-Médard et Saint-Gildard (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

02247

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Braine

Canton

Braine

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Médard et Saint-Gildard (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Transept sud, mur est, au droit de la chapelle orientée, partie haute

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : peinture à la chaux (?), peint au pochoir, polychrome

Description matérielle

Les peintures murales sont situées sur le mur oriental du transept sud, à droite de l'entrée de la chapelle. Elles s'étendent sur toute la largeur du pan de mur jusqu'aux colonnes engagées qui constituent les éléments de support de retombée des voûtes, contre le mur de fond du transept. La couche picturale, vraisemblablement exécutée à la détrempe, est posée sur un enduit de fine épaisseur. L'ensemble de la surface peinte, de forme rectangulaire verticale, est scindé en deux horizontalement (environ à mi hauteur) par une corniche moulurée en tore, terminée, à ses extrémités gauches et droites par deux consoles très saillantes. C'est la partie située au-dessus de cette corniche qui est étudiée ici. La surface peinte est divisée en deux registres superposés et le décor peint est conçu comme un polyptyque divisé en neuf tableautins. Quatre pans sommés de gâbles triangulaires et divisés en deux registres superposés sont articulés autour d'une partie centrale unique qui ne marque pas la différence de registres et monte d'un seul tenant sur une hauteur égale. Cette partie centrale est également couronnée d'un gâble triangulaire à rampants crochetés, dans lequel s'inscrit, à la manière d'un réseau de fenestrage ajouré, un trèfle. Chacun des gâbles des panneaux du polyptyque a reçu un décor historié. Les pans les plus extrêmes du polyptyque sont d'une largeur réduite par rapport aux pans internes et à la partie centrale, ces trois derniers éléments étant de même largeur. La composition de cette partie haute répond à la composition de la partie basse avec laquelle elle forme un ensemble homogène.

Indexation iconographique normalisée

Ange, encensoir, cierge, couronne (?) saint, crosse, mitre (?), autel, hostie, coupe évêque, auréole, personnage évêque, auréole, agenouillé personnage, debout, prière, autel

Description de l'iconographie

Dans chacun des tableaux extrêmes des deux registres et dans les gâbles, des anges sont représentés : ils sont thuriféraires, ou secouent des encensoirs ou encore présentent une couronne (?). Au centre les scènes effacées sont difficilement lisibles. Au registre inférieur, sur la gauche un saint est placé devant un autel nappé sur lequel se trouve une coupe et une hostie. Le personnage devait porter une sorte de chasuble ; il pose la main gauche sur sa tête et tient une crosse avec la main droite. A droite, un évêque, revêtu de l'habit sacerdotal, mitré et nimbé, crosse à la main, semble guider un personnage vêtu humblement, probablement un laïc. Au registre supérieur à gauche, un évêque, revêtu de l'habit sacerdotal et nimbé, tête nue, est agenouillé. Tout en levant le visage vers le ciel, il tend les mains pour présenter sa mitre vers le contenu iconographique, maintenant disparu, du long tableau central. La scène à droite, presque illisible laisse deviner un personnage debout, les mains jointes en signe de prière, placé devant un autel nappé.

Dimensions normalisées

La=150 ; h=126 (dimensions de la partie haute)

État de conservation (normalisé)

Manque, mauvais état, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Les peintures sont en cours de restauration.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Picardie, 02, Lhuys

Siècle de création

2e moitié 14e siècle

Description historique

Le style des peintures murales s'apparente à l'art parisien de la seconde moitié du 14e siècle, cependant certaines maladresses prouvent que l'artiste qui a peint le décor de l'église de Lhuys était vraisemblablement d'origine provinciale. On remarque des repentirs à plusieurs endroits : ici, le peintre a voulu effacer une mitre, là, les traits définitifs d'un visage sont décalés par rapport à ceux du dessin préparatoire. L'une des scène semble avoir un rapport avec la célébration de l'eucharistie, comme l'atteste la présence d'un autel et d'une coupe contenant une hostie. La corniche torique semble être contemporaine du décor figuré car la peinture tient compte de cette limite structurelle. En revanche, les deux consoles semblent avoir été rajoutées plus tard, elles empiètent en effet sur la peinture et rendent les scènes des extrémités du registre inférieur incomplètes. A la fin de l'année 1984, un devis de sondage et de fixation d'urgence à été établi par un restaurateur, mais il semble être resté sans suites. Les peintures sont en cours de restauration depuis le printemps 2001. Monsieur Brigand est chargé de cette tâche.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1913/02/10 : classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des peintures murales ; dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble des peintures monumentales du bras sud du transept

Référence des l'ensemble

IM02003045

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2001

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens