bas-relief pictural de style néo-classique : Martyre de saint Quentin

Désignation

Dénomination de l'objet

Bas-relief

Appelation d'usage

Relief pictural ; style néo-classique

Titre courant

Bas-relief pictural de style néo-classique : Martyre de saint Quentin

Localisation

Localisation

Picardie ; Aisne (02) ; Rozoy-sur-Serre ; collégiale Saint-Laurent, actuellement église paroissiale de l'Assomption (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

02666

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aisne

Canton

Rozoy-sur-Serre

Nom de l'édifice

Collégiale Saint-Laurent, actuellement église paroissiale de l'Assomption (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans le transept nord, sur le mur ouest

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Revers plat, plan (rectangulaire vertical), élévation (droite)

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne (en plusieurs éléments) : taillé, décor en demi relief, décor en ronde bosse, décor dans la masse, décor rapporté, peint, faux bois, vernis

Description matérielle

Le bas-relief, en chêne, est constitué de sept panneaux assemblés verticalement dans le sens du fil du bois. Certains panneaux comportent des éléments rapportés assemblés au moyen de tenons. L'oeuvre est couverte d'un badigeon faux bois qui a été partiellement décapé et revernis. Il s'agit d'un relief pictural. L'ensemble est en demi et semi-relief, sculpté dans la masse à l'exception de certains éléments anatomiques sculptés en ronde-bosse (pieds de saint Quentin et du bourreau de gauche).

Indexation iconographique normalisée

Scène historique (saint Quentin : supplice, foule, bourreau, vue d'architecture)

Dimensions normalisées

H = 148 ; la = 200 ; pr = 11 (dimensions du bas-relief à l'ouverture du cadre)

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, oeuvre menacée

Précisions sur l'état de conservation

L'oeuvre est dans un assez mauvais état de conservation et subit une attaque de champignons. Elle présente certains manques, en particulier au niveau des doigts de saint Quentin.

Inscription

Date (gravée, sur l'oeuvre), signature (gravée, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Date et signature (en bas à droite, à côté du trône du juge) : Carpentier 1788.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Carpentier Jean-Baptiste (sculpteur)

Personne morale créatrice de l'objet

Française (école)

Lieu de création

Picardie, 80, Amiens

Lieu de provenance

Picardie, 80, Sailly-Laurette, église Saint-Quentin

Siècle de création

4e quart 18e siècle

Année de création

1788

Description historique

Cette oeuvre, un bas-relief pictural en chêne, est l'oeuvre du sculpteur amiénois Jean-Baptiste Carpentier (1726-1808). Portant la date 1788, elle est un précieux exemple de la sculpture française de la fin du 18e siècle, traversée par les courants novateurs du néo-classicisme. Cet artiste a réalisé de nombreuses oeuvres et décors religieux dont l'autel de la chapelle Saint-Jean à la cathédrale d'Amiens, les maître-autels de Saint-Leu d'Amiens ou encore de l'église de Fontaine-sur-Somme. Le Musée de Picardie à Amiens conserve un bas-relief préparatoire en plâtre, de dimensions réduites, de l'oeuvre monumentale réalisée pour orner le décor de la cathédrale d'Amiens. Elle ornait primitivement le retable de la chapelle dédié à saint Quentin. Lors des travaux de restauration de la cathédrale en 1853 sous la conduite de Viollet-le-Duc, ce bas-relief est donné à l'église Saint-Quentin de Sailly-Laurette (canton de Bray), à la suite d'une requête du curé desservant, M. Devaux, auprès de Mgr de Salinis. Le bas-relief reçoit alors son encadrement actuel, donné par un habitant de la localité. L'oeuvre, classée en 1905, est présumée perdue et détruite au cours de la guerre de 1914-1918, à la suite des bombardements qui endommagèrent l'église. Ce bas-relief est désormais conservé, depuis une date inconnue, dans la collégiale Saint-Laurent de Rozoy-sur-Serre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1905/08/21 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

L'intitulé de protection des objets classés de la Somme, qui précise que l'oeuvre est disparue, est le suivant : ' bas-relief, Le martyre de saint Quentin, bois, Carpentier fils, fin du 4e quart 18e siècle, en 1788 '.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Cadre

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57