tableau et son cadre : Sainte Face couronnée d'épines apparaissant sur le voile de Véronique

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Titre courant

Tableau et son cadre : Sainte Face couronnée d'épines apparaissant sur le voile de Véronique

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Montcornet ; église paroissiale Saint-Martin (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

02502

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aisne

Canton

Rozoy-sur-Serre

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martin (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bas-côté sud, au revers de la façade occidentale

Description

Catégorie technique

Peinture, menuiserie

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support, en un seul lé) : peinture à l'huile, sur apprêt, chêne (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, peint, faux bois, vernis

Description matérielle

Le tableau est une peinture à l'huile, il est peint sur une toile au grain assez grossier, en un seul lé qui laisse apparaître par endroits un apprêt à coloration rougeâtre. Le cadre, en chêne, est peint faux bois et vernis.

Indexation iconographique normalisée

Figure biblique (Sainte Face, tête : douleur, draperie, effet de tissu)

Description de l'iconographie

La Sainte Face du Christ, portant la couronne d'épines de la Passion, apparaît miraculeusement sur le voile de Sainte Véronique.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, oeuvre menacée

Précisions sur l'état de conservation

La toile présente un chancis important, noircie, elle a un aspect goudronné. La toile est séparée de son châssis en plusieurs endroits, en particulier dans sa partie inférieure et latérale droite, en outre elle est déchirée. La toile a fait l'objet de restaurations anciennes.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Champaigne Philippe de (école de)

Auteur du projet

Champaigne Philippe de (d'après, peintre), Poilly Nicolas de (?, d'après, graveur)

Personne morale créatrice de l'objet

Française (école)

Etape de création

Copie (?, de peinture)

Siècle de création

2e moitié 17e siècle

Description historique

Cette oeuvre reprend l'iconographie de sainte Véronique tenant le sudario où sont imprimés les traits du Christ. Elle connut à partir de 1630 une grande faveur sous l'impulsion d'Urbain VIII. Ici, est seulement figurée la Sainte Face apparaissant sur le voile. Il s'agit d'une huile sur toile et non sur bois, comme l'indique éronnement l'arrêté de protection. Il s'agit probablement d'une copie attribuable à l'école française, d'après une composition, du peintre français d'origine bruxelloise, Philippe de Champaigne (1602-1672). L'oeuvre originale, présumée perdue, aurait été peinte vers 1654, elle est connue par deux gravures au burin exécutées par des graveurs parisiens, l'une de Jacques Alix, l'autre de Nicolas Poilly. L'oeuvre de Montcornet semble être la plus proche de ce dernier. Cette composition est à replacer dans un ensemble de quatre modèles élaborés successivement ou conjointement par Philippe de Champaigne, dont un premier prototype fût gravé en 1630 par Lucas Vosterman. Ce tableau date probablement de la 2e moitié du 17e siècle. On ne peut exclure, au regard de sa grande qualité plastique, l'hypothèse d'une oeuvre originale issue de l'atelier de Philippe de Champaigne. Il témoigne de la notoriété des compositions de ce peintre profondément marqué par le réalisme de la peinture flamande, où se mêlent étroitement, dans un style noble et monumental, les caractéristiques formelles de la peinture flamande et française. Dans un mauvais état de conservation, le tableau de Montcornet a déja fait l'objet de restaurations anciennes sommaires, et paraît avoir changé de chassis, comme en témoignent les traces de clous. Le cadre pourrait être celui d'origine.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1980/09/24 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Intitulé de l'arrêté de protection : Sainte Véronique, panneau peint et son cadre, 17e siècle.

Intérêt de l'objet

À signaler

Photographies liées au dossier de protection

OUI

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel
21 mail Albert-Ier 80000 Amiens