armoire haute à linge

Désignation

Dénomination de l'objet

Armoire à linge

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Armoire haute

Titre courant

Armoire haute à linge

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Nampcelles-la-Cour ; église paroissiale Saint-Martin (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

02535

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vervins

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martin (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans la sacristie

Description

Catégorie technique

Menuiserie, serrurerie

Structure et typologie

Pieds (4), battants (2, juxtaposé, droit, cintré), plan (rectangulaire), élévation (droite)

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne (en plusieurs éléments, structure, décor) : taillé, mouluré, petit cadre élégi, chantourné, décor en relief, décor dans la masse, peint, faux bois, fer (garniture) : forgé, martelé, ajouré

Description matérielle

L'armoire est en chêne, mouluré petit cadre élégi. Le montage est à tenons et mortaises chevillés. De plan rectangulaire, elle possède 4 pieds dont les 2 antérieurs sont volutés, et deux battants juxtaposés à trois panneaux chacun, séparés par un faux dormant rainuré. La traverse inférieure est chantournée. Les battants, droits, ont leur partie supérieure cintrée, reprenant la forme cintrée de la structure. Les panneaux des battants sont moulurés petit cadre élégi et chantournés, avec deux panneaux demi-chantourné encadrant un panneau chantourné. La traverse supérieure de l'armoire, sous la corniche, est ornée d'un décor en relief dans la masse. La corniche, moulurée à doucine droite, est encastrée au sommet du meuble. Les garnitures, en fer forgé, comportent un décor découpé.

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme géométrique (rosette, coeur)

Description de l'iconographie

Le montant inférieur est orné d'un coeur, le montant supérieur de 3 rosettes, la rosette centrale couronnant le faux dormant rainuré.

Dimensions normalisées

H = 200 ; la = 144 ; pr = 59,5 (Dimensions de l'armoire avec la corniche)

Précisions sur l'état de conservation

Quelques manques dans la corniche.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Picardie, 02, Thiérache

Siècle de création

Limite 18e siècle 19e siècle

Description historique

Ce meuble, aujourd'hui utilisé comme armoire de sacristie, semble avoir été à l'origine un meuble appartenant au domaine du mobilier civil. Ses caractéristiques structurelles et formelles semblent indiquer qu'il s'agissait d'une armoire haute ou armoire à linge. Elle a été exécutée par un menuisier actif localement en Thiérache. Si les caractéristiques stylistiques de cette armoire de style rocaille ou Louis XV la rapprochent de meubles similaires datant de la 2e moitié du 18e siècle, on ne peut cependant exclure que cette armoire ait été réalisée plus tardivement, en raison de la permanence des formes et des techniques dans la fabrication du mobilier vernaculaire. La qualité du décor, fondé sur le jeu des panneaux chantournés et mixtes, allié à une discrète ornementation, fait de cette armoire un exemple très représentatif du mobilier civil picard.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1975/01/13 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Intitulé de l'arrêté de protection : armoire de sacristie, chêne, début 19e siècle.

Intérêt de l'objet

À signaler

Photographies liées au dossier de protection

OUI

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2001

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel
21 mail Albert-Ier 80000 Amiens