chemin de croix de style néo-gothique : Passion

Désignation

Dénomination de l'objet

Chemin de croix

Appelation d'usage

Style néo-gothique

Titre courant

Chemin de croix de style néo-gothique : Passion

Localisation

Localisation

Picardie ; Aisne (02) ; Vadencourt ; église paroissiale Saint-Quentin (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

02757

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Guise

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Quentin (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans la nef, sur les élévations nord et sud des bas-côtés

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Rectangulaire vertical, en arc brisé

Matériaux et techniques d'interventions

Métal (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

La forme des panneaux du chemin de croix reprend celle d'un arc brisé de style néo-gothique. Ils ont perdu leur cadre.

Indexation iconographique normalisée

Cycle narratif (Passion)

Dimensions normalisées

H = 97,5 ; la = 62,5 (Dimensions d'une station, toutes les stations du chemin de croix sont de dimensions identiques)

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, oeuvre menacée

Précisions sur l'état de conservation

Le support en métal présente des altérations corrosives chimiques qui ont entraîné la destruction irrémédiable de la couche picturale. Ces attaques, plus ou moins importantes selon les stations, sont principalement localisées autour des clous fixant l'oeuvre au mur. Certaines stations ont fait l'objet de surpeints grossiers.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

2e moitié 19e siècle

Description historique

Le chemin de croix, qui a perdu son encadrement, est une oeuvre datant de la 2e moitié du 19e siècle. L'iconographie des scènes narratives de la Passion est inspirée des lithographies italianisantes romantiques du milieu du 19e siècle, cependant ce cycle a été réalisé à une date plus avancée dans le 19e siècle, probablement par un fabricant de mobilier liturgique. L'ensemble est dans un mauvais état de conservation, l'altération chimique du support en métal entraînant une corrosion et une altération irréversible de la surface picturale. Certaines stations ont fait l'objet de restaurations et de repeints grossiers qui ont fortement amoindri leurs qualités plastiques.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Photographies liées au dossier de protection

OUI

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57