7 peintures monumentales (décor intérieur) : scènes de l'Ancien Testament

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale (7)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Décor intérieur

Titre courant

7 peintures monumentales (décor intérieur) : scènes de l'Ancien Testament

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Trévoux ; rue du Palais ; parlement, parlement de Dombes

Numéro INSEE de la commune

01427

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Trévoux

Adresse de l'édifice

Palais (rue du)

Nom de l'édifice

Parlement, parlement de Dombes

Référence Mérimée de l'édifice

IA01000069

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Salle d'audience, partie supérieure des murs (corniche et adoucissement)

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Structure et typologie

Surface (chantourné)

Matériaux et techniques d'interventions

Mortier (support) : peinture à la chaux, camaïeu, grisaille

Description matérielle

Peintures à la chaux, six en camaïeu de jaune, une en camaïeu de bleu (travée centrale), médaillons d'encadrements peints en grisaille, trois ovales, trois rectangulaires horizontaux échancrés, un polylobé.

Indexation iconographique normalisée

Scène biblique (Buisson ardent : en médaillon Moïse faisant jaillir une source : en médaillon Moïse recevant les Tables de la Loi : en médaillon Moïse présentant les Tables de la Loi aux Hébreux : en médaillon Jugement de Salomon : en médaillon Rencontre de la reine de Saba et de Salomon : en médaillon), scène ( : en médaillon, vieux : magistrat, épée, remise, Thémis, balance, faisceau : allégorie, justice, cycle thématique, moralisant), ornementation (ornement à forme végétale, cartouche rocaille, cuir découpé)

Description de l'iconographie

Scènes en médaillon, dans des cartouches rocaille à encadrement végétal ou à cuir découpé. L'ensemble des sujets, quatre épisodes et l'Histoire de Moïse, deux de celle de Salomon, se réfère au thème de la justice ; le cartouche de la travée centrale montre une scène allégorique qui peut s'interpréter comme la transmission du glaive par la justice divine Thémis) à la justice profane (la magistrature ; elle est en rapport avec l'inscription peinte sur la fausse frise de ce mur : THEMIS HIC HORACULA FUNDIT.

Dimensions normalisées

H = 120 ; hauteur moyenne des cartouches ; la : de 150 à 224 ; frappement du rocher : h = 120, la = 168

État de conservation (normalisé)

Manque, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

La peinture du 8e cartouche (5e travée, mur droit) a disparu ; les références à la Bible, repeintes, ne sont pas toutes exactes

Inscription

Inscription concernant l'iconographie (peinte, latin, incomplète, partiellement illisible)

Précisions sur l'inscription

La référence, abrégée en latin, du passage de la Bible correspondant à chacune des scènes de l'Ancien Testament est peinte en rouge au dessous, sur l'encadrement ; celle du Frappement du rocher a disparu ; autour de la scène allégorique, inscription en noir en partie illisible mais restituée, qui est le verset 11 du psaume 84 : (JUSTICIA (ET PA) X (OSCULATAE) SUNT

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Sevin Pierre-Paul (peintre) ; ARCOA (restaurateur)

Auteur du projet

Sanzio Raffaello, dit : Raphaël (d'après)

Lieu de création

Exécuté sur place

Etape de création

Copie inversée (de peinture murale), copie réduite (d'estampe)

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Année de création

1698

Description historique

Le devis de 1698 laisse au décorateur une certaine liberté pour les sujets des bas-reliefs feints ; un compte-rendu de visite du chantier en cours indique que ce sont des scènes de l'Ecriture sainte peintes couleur bronze, inscrites dans de grands cartouches ovales ou chantournés, à cadre architecturé. Au principe des lois que Dieu donne à Moïse répondait un médaillon du Prophète sur la 1ère poutre : MOYSES PRIMUS LEGISLATOR, et aux épisodes de l'Histoire de Salomon, celui du roi : Salomon Sapiens ; ces médaillons figurés ont été remplacés au 19e siècle par des fleurs de lys. Le peintre Pierre-Paul Sevin s'inspire fortement pour les scènes de l'Ancien Testament de celles des 8e, 9e et 11e loges du Vatican, peintes par Raphaël. Classées Monuments Historiques en 1920 avec l'ensemble du décor, ces peintures ont été restaurées en 1984 par l'atelier parisien ARCOA.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Date et typologie de la protection

1920/10/05 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble des peintures des murs de la salle d'audience

Référence de l'ensemble

IM01000672

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1991

Date de rédaction de la notice

1997

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 - 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88