Musée de l’homme (muséum national d'histoire naturelle)

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée de l’homme (muséum national d'histoire naturelle)

Autres noms

Musée de l'Homme

Adresse

Adresse

17, place du Trocadéro

Adresse complementaire

Palais de Chaillot

Code postal

75016

Ville

Paris

Département

Paris

Région

Ile-de-France

Contact

Téléphone

01 44 05 72 72

Contact générique du musée

contact.mdh@mnhn.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Archéologie, Beaux-arts, Photographie, Sciences de la nature, Ethnologie, Afrique, Amérique, Asie, Océanie

Historique

Le musée, inauguré le 21 juin 1938, groupe en un seul ensemble, au Palais de Chaillot reconstruit à l'occasion de l'Exposition de 1937, les collections de l'ancien musée d'Ethnographie du Trocadéro et les collections d'anthropologie et de préhistoire du Muséum national d'histoire naturelle. Redéfini à partir de 2003, le Musée de l'Homme conçoit une triple approche de l'Homme à la fois constitutive, évolutive et prospective. Les collections de préhistoire et d'anthropologie répondent à l'objectif premier du Musée de l'Homme, à savoir un musée encyclopédique des sociétés traditionnelles et de répondre à l'énigme de l'origine de l'Humanité et de ses différences. La notion d'homme fossile naît en 1830 et les vestiges humains et lithiques découverts (Abri de Cro-Magnon, La Chapelle-aux Saints, La Ferrassie) sont envoyés au Muséum et constituent les fonds paléoanthropologiques les plus anciens. La collection de moulage anthropologiques rassemble, quant à elle, des pièces historiques témoignant de l’essor de théories phrénologiques du XIXe siècle. Complétée par les bustes ethnographiques représentant la diversité humaine, les sculptures de Charles Cordier et de reconstitutions faciales d'hommes préhistoriques, ce fonds témoigne de l'histoire des sciences. Si les collections d'anthropologie et de préhistoire du Musée de l'Homme sont figées, la troisième collection, ethnologique, a connu des changements majeurs. Les collections ethnologiques sont de deux types : patrimoniales ou de recherche. Les collections ethnologiques patrimoniales enregistrées avant 2002 ont été transférées au Musée du quai Branly-Jacques Chirac. Ce fonds est resté avec une centaine de pièces enregistrées après 2002 et a connu ces dernières années un enrichissement constant parvenant ainsi à un ensemble de 400 objets inventoriés. En parallèle, le laboratoire Homme et environnement a collecté près de 4.000 objets dans plusieurs terrains de recherche (Vanuatu, Mexique, Asie Centrale, Lapon, Gabon). Un protocole de sélection plus restrictif a ainsi permis de constituer des ensembles documentés sur l'alimentation (usage et transformation d'une ressource naturelle), la parure corporelle, les amulettes rituelles et la permanence de savoirs traditionnels dans la production matérielle (technique de vannerie avec des matériaux contemporains). Les collections ethnologiques européennes sont héritées en partie du musée d'ethnographie du Trocadéro puis enrichies par Georges-Henri Rivière pour le musée de l'Homme. En 2005, dans le cadre de la préfiguration du MuCEM, le musée de l'Homme dépose 35.415 objets pour la constitution de la collection Europe du MuCEM. Suite à ce dépôt, le Musée de l'Homme a récupéré 35 objets déposés au MuCEM pour les présenter dans son nouveau parcours permanent. Enfin les dépôts du FMAC et de prêteurs privés représentant près de 700 pièces sont exposés dans la Galerie de l'Homme et enrichissent également les collections.

Atouts majeurs

En préhistoire, sites emblématiques représentés : Cro-Magnon, Tassili, La Chapelle-aux-Saints, La Ferrassie, sites anciens de référence, représentation quasi exhaustive du monde, chercheurs sur site du Musée de l'Homme. La collection d'art mobilier de De Vibraye (exposée en salle des trésors) ; la Vénus de Lespugue, le crâne original de Cro-Magnon, le crâne de René Descartes. En collection anthropologique: 110 crânes collectés par Marcel Griaule lors de la mission Dakar-Djibouti, la collection Mariette d'Egypte, la collection des momies. Pour les moulages de Gall (ce qui correspond à la quasi-totalité de son oeuvre). En ethnologie : terrains suivis au Mexique, Vanuatu, Afrique du nord, Chine, Europe centrale, Asie centrale, recherches pluridisciplinaires sur plusieurs années. 100 terres cuites du Bénin.

Thèmes des collections (détail)

Civilisations extra-européennes : Africaines (Afrique subsaharienne. Afrique du Nord et Proche Orient.), Américaines, Asiatiques (Asie du Sud-Est continentale et d'Extrême-Orient.), Océaniennes (Madagascar et Océan Indien. Océanie.), Autre(s), (Europe. Sibérie.Arctique.Inde.Insulinde.), Ethnologie : Costume, Habitat, Mobilier, Pratiques religieuses et collectives

Intérêt architectural

Palais de Chaillot.

Protection espace

Site classé. Site patrimonial remarquable.