Scènes de la vie de sainte Marie-Madeleine : Le repas chez Simon, Jésus chez Marthe et Marie ( ?), "Noli me tangere", la Crucifixion (Partie inférieure)

N°Inventaire

RFR 12 A

Domaine

Sculpture

Auteur / exécutant / collecteur

Anonyme ; Espagne (atelier d' ?)

Ecole

Ecole espagnole ?

Titre

Scènes de la vie de sainte Marie-Madeleine : Le repas chez Simon, Jésus chez Marthe et Marie ( ?), "Noli me tangere", la Crucifixion (Partie inférieure)

Siècle

Début 16e siècle

Technique

Bois (chêne) ; Bois (fruitier) ; haut-relief ; polychromie

Dimensions

H. 1,70 ; La. 0,83 ; P. 0,22 m.

Genèse

Autrefois les panneaux furent successivement attribués à la Champagne, puis au Nord de la France et à la Flandre.

Historique

Ce volet n'a pu être identifié, ni sur le marché de l'art, ni dans les ventes publiques, avant 1940. L'insuffisance des sources ne permet pas d'éviter les confusions possibles entre deux oeuvres, souvent décrites dans des termes assez semblables. Dans le dossier de l'affaire Wolf (zone américaine) figure une "Liste des sculptures exportées de France par les Allemands pendant l'occupation. Etablie selon des documents officiels de la douane et du commerce extérieur" : a) début seizième siècle, vie de sainte Madeleine (bois : chêne), exporté le 15 septembre 1943, acheteur Dr. Hans Herbst, vendeur J. Allais, 1, rue Alfred-Laurent à Boulogne-Billancourt. b) Flandre quinzième siècle, retable en bois sculpté flamand, plusieurs scènes, exporté le 15 septembre 1943, acheteur Dr. Hans Herbst, vendeur Brimo de Laroussilhe (1), (2) et (3). - Relevé des licences d'exportation : n° de licence 92383 le 16 septembre 1943, vendu 800.000 F, Dorothengasse 17 Vienne (4). Sur la liste des achats du Dorotheum en France est indiqué un "achat du 20 Juillet 1943 chez J. Allais, 1, rue Alfred Laurent, à Boulogne-Billancourt de deux haut-reliefs représentant la vie de sainte Madeleine, bois, 16ème siècle, pour un montant de 800.000 F, au Dorotheum à Vienne, qui le vend à Linz" (5) et (6). Sur la liste des oeuvres d'origine française retrouvées au musée de Linz se trouvent les informations suivantes : "Linz n° XVI/a/71/442 (Linz film référence), Dorotheum n° 216.190/13, deux volets d'un retable avec pour légende : sainte Madeleine, sculptures de Flandre, environ 1480, acheté par le Dorotheum, le 24 février 1944 pour 100.000 RM" (7). Dans la liste des biens à remettre au gouvernement français par l'Allemagne figure la demande de l' O.P.I.B. n° BCR 7622, localisation des oeuvres : "Kunstmuseum de Linz. Objets vendus sous contrainte à l'expert Dr. Hans Herbst, délégué de l'institut Dorotheum à Vienne, ... n° 3, haut relief : légende de Magdalene, bois, 16ème siècle, prix d'achat en 1943 RM 40.000, n° d'entrée au Dorotheum : 216.190/3, achat du 20 juillet 1943 à M. J. Allais, 1, rue Alphonse Laurent, Boulogne-Billancourt, 2 pièces.... n° 4 autel en relief, bois sculpté, flamand 16ème siècle, prix d'achat en 1943 : RM 40.000, n° d'entrée au Dorotheum 216.190/13, achat du 19 juillet 1943 à Brimo de Laroussilhe, 58 rue Jouffroy, Paris, 1 pièce" (8). Tout indiquerait donc que les "Scènes de la vie de sainte Marie Madeleine" sont bien les reliefs acquis auprès de J. Allais, si le numéro du Dorotheum (numéro 216.190/13) n'était attribué à un retable acquis auprès de Brimo de Laroussilhe. Les deux panneaux sont retenus lors de la première commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 27 octobre 1949, sous le numéro d'ordre 14, les deux volets sont mentionnés : "n° allemand 216190/13, sans provenance, Flandre, deux pièces, bois" (9) ; ils sont attribués aux musées nationaux (musée du Louvre, département des Sculptures) en 1951 (10), sous le numéro RFR 12 ; ils sont mis en dépôt au musée de Lille en 1953 (11), annulé à la fin de la même année ; ils sont déposés par le même arrêté au musée de Poitiers (12) ; ils sont ensuite déposés au musée de Vauluisant à Troyes de 1954 (13) à 1990. Le RFR 12 A est actuellement conservé au département des Sculptures du musée du Louvre.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2020.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Marques

Sur le panneau de droite en haut, étiquette : "216.190/13" (Dorotheum).

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Sculptures

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Sculptures

Exposition

1964, Nantes, musée Dobrée, "Bois sculptés. L'art du bois du 13e au 14e siècle", (Cat. : n° 334, attribué aux ateliers d'Anvers, fin du 15e siècle). 1997 (9 avril-5 mai) Paris, musée du Louvre, "Présentation des oeuvres récupérées après la Seconde Guerre mondiale et confiées à la garde des musées nationaux" (Cat. : p. 84-85).

Notes

(1)MEAE/209SUP131 A75. (2)MEAE/209SUP253 B75 dossier 1372. (3)MEAE/209SUP373 P4 n° 54. (4)MEAE/209SUP389 P 24. (5)MEAE/209SUP581 R37. (6)MEAE/209SUP178 A143. (7)MEAE/209SUP581 R37. (8)MEAE/209SUP381 R37. (9)MEAE/209SUP710 R39. (10)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951. (11)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 12 mars 1953. (12)SMF, sous direction des collection, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 30 décembre 1953. (13)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 20 octobre 1954.

OEuvres liées, ensemble

Huit hauts reliefs, formant les deux volets d'un retable ; le volet RFR 12 A est le pendant de " La Résurrection de Lazare, la Mise au tombeau, les saintes femmes au tombeau, le voyages des saintes Maries " (RFR 12 B)

Date de la dernière mise à jour

2020-11-23

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, Philibert Pierre.

1/9
mnr/RFR0012A/RFR12-copyright_P_Philibert-3433_0000438_004.jpg