Le Cadavre de Fualdès jeté dans l'Aveyron

N°Inventaire

REC 30

Auteur / exécutant / collecteur

GERICAULT Théodore

Précisions auteur

Rouen, le 26 septembre 1791 ; Paris, le 26 janvier 1824

Ecole

Ecole française

Titre

Le Cadavre de Fualdès jeté dans l'Aveyron

Ancien titre

Assassinat de Fualdès Meurtre de Fualdes le 19 mars 1817

Siècle

19e siècle

Technique

Papier ; plume et encre brune, lavis brun sur traits au crayon de graphite

Dimensions

H. 0,21 ; La. 0,27 m

Inscriptions

Sur l'ancien montage, en bas à droite, annotations à la plume et encre noire : "Géricault : Assassinat de Fualdès"

Genèse

Géricault exécuta une suite de dessins se rapportant au meurtre de Fualdès au lavis de sépia sur traits de plume. Ce dessin représente la scène IV de cette suite.

Historique

L'oeuvre a été identifiée comme provenant du Folkwang Museum d'Essen. Elle figure dans la "liste des oeuvres d'art acquises en France par le Folkwang Museum d'Essen" sous le numéro 33 des listes anglaises et sous le titre "Le corps de Fualdès jeté à la rivière" (1). Elle figure également parmi les oeuvres transportées au musée d'Essen par la maison de transports Schenker (2). Dans la liste de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste OBIP), elle est décrite de la façon suivante : " n° d'ordre : 20 ; n° allemand : 1006 ; Provenance : 1er Baden ; Origine : France 19e ; Auteur : Géricault ; Sujet : Assassinat de Fualdès ; Nature : Crayon ; Observations : [néant] " (3). Le dessin a été donné par l'artiste à Mlle Constantin, nièce du peintre Pierre-Paul Prud'hon (4), puis entre dans la collection Moignon. Il fait ensuite partie de la collection du duc de Trévise dont la vente a lieu à Paris, à la Galerie Charpentier, le 19 mai 1938 (5) ; il est adjugé 5 000 frs à Maurice Gobin (6). Le 27 août 1941, le dessin est acheté par le Folkwang Museum d'Essen chez Maurice Gobin, à Paris, au 1 rue Laffitte, pour 1 750 RM (7), ou 35 000 frs (8). Il est expédié jusqu'en Allemagne par la maison de transports Schenker (9). Lors de la débâcle allemande, l'oeuvre est évacuée au cloître de Marienstadt, dépôt du musée d'Essen, qui est ensuite compris dans la zone d'occupation britannique. Elle figure sur "L'inventaire des oeuvres d'art prélevées au cloître Marienstadt" sous le numéro allemand 49 et sous le numéro français 508 (10). Un autre inventaire du dépôt, réalisé le 16 mai 1947, indique l'oeuvre dans la caisse numéro 11 et sous le numéro 1006 (11). La France a présenté deux demandes de restitution ("claim") concernant ce dessin : dans le "claim" numéro 7, il figure sous le numéro 1006 et sous le titre "Assassinat de Fualdès" (12) ; dans le "claim" numéro 742, sous le numéro 33 et le titre "Le corps de Fualdès jeté à la rivière" (13). L'oeuvre quitte le dépôt de Marienstadt le 5 juin 1947 pour le Central Collecting Point de Baden-Baden où il est inventorié sous le numéro 508 (1001) parmi les autres oeuvres de la caisse numéro 11 (14). Il est rapatrié vers la France par le deuxième convoi en provenance de Baden-Baden du 16 juillet 1947, sous le " numéro d'inventaire " 508 (15), arrive à Paris, au siège de la commission de récupération artistique le 18 juillet 1947, puis est déballé le 21 juillet 1947 où elle figure dans la caisse numéro 11 sous le numéro 1006 [16]. Le dessin est retenu lors de la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 19 décembre 1949 (17), sous le numéro d'ordre 20 et sous le numéro allemand 1006, remis au cabinet des dessins le 23 décembre 1949 (18), enfin attribué aux musées nationaux (musée du Louvre, cabinet des dessins) en 1951 (19).

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2015. Voir aussi le catalogue des oeuvres sur le site : arts-graphiques.louvre.fr/recherche/oeuvres

Catégorie

Oeuvre non spoliée avec certitude, en l'état des recherches actuelles.

Observations

Lacunes comblées au niveau de la tête du personnage central vu de dos.

Autres numéros

508 (1001) : numéro du Central Collecting Point de Baden-Baden

Marques

Au verso : -Au crayon de graphite "4" et en bas "RC 30"

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Arts graphiques

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Arts graphiques

Exposition

1924, Rouen, "Géricault". 1924 (24 avril-16 mai), Paris, Galerie Jean Charpentier, "Exposition d'oeuvres de Géricault au profit de la Société "La Sauvegarde de l'Art Français", (Cat. : p. 35, 58 bis d). 1935, Paris, galerie Maurice Gobin, "Dessins, aquarelles et gouaches de Géricault (1791- 1824)", (Cat. : n° 37 d.) 1936, Paris, Petit Palais, "Gros, ses amis, ses élèves", (Cat. : n° 603 B). 1937 (10 mai-29 mai), Paris, Galerie Bernheim-Jeune, "Géricault peintre et dessinateur (1791-1824)", (Cat. : n° 122b). 1937 (18 juin-12 septembre), Zurich, Kunsthaus, "Zeichungen französischer Meister von David zu Millet" , (Cat. : n° 148). 1991-1992 (10 octobre-6 janvier), Paris, Galeries nationales du Grand Palais, "Géricault", (Cat. : n°165). 1997 (9 avril-5 mai), Paris, musée du Louvre, "Présentation des oeuvres récupérées après la Seconde Guerre mondiale et confiées à la garde des musées nationaux", (Cat. : p. 95). 1998 (3 octobre-13 décembre), Brésil, Sao Paulo, Pavilhao Ciccillo Matarazzo, "XXIV Biennale, Nucleo Historico : antropofagia e historia de cannibalismo" , (Cat. : p. 147, n° 24).

Bibliographie

CLEMENT, Charles, "Géricault", Paris, éd. Didier et Cie, 1879, Supplément dessins, n° 165 bis. TREVISE, Duc de, "A propos du centenaire de Théodore Géricault. Géricault, peintre d'actualités", dans "La Revue de l'Art ancien et moderne", XLV, janvier-mai 1924, p. 301. ROSENTHAL, Léon, "L'exposition du Centenaire de Géricault", dans "L'Amour de l'Art", n° 6, juin 1924, p. 205. OPRESCU, G., "Géricault", Paris, La Renaissance du Livre, 1927, p. 93, note 1. TREVISE, Duc de, "Théodore Géricault", dans "The Arts", XII, n° 4, octobre 1927, p. 188 et 196. J.L., "Dessins de Géricault", dans "Beaux-Arts", 13 décembre 1935, p. 1. LAPRADE, J. de, "Une magnifique exposition d'oeuvres de Géricault a été organisée par la Sauvegarde de l'art français", dans "Beaux-Arts", 14 mai 1937, p. 8. Anonyme, "La collection du Duc de Trévise", dans "Beaux-Arts", 29 avril 1938, p. 7. BERGER, Klaus, "Géricault und sein Werk", Vienne, Verlag Anton Schroll & Co, 1952, p. 72, n° 58, repr. (erreur de localisation : l'oeuvre est située dans une collection particulière aux Etats-Unis). TESTORI, Giovanni, "Un disegno di Géricault per la "Traite des nègres" ", dans "Paragone", XIV, n° 157, janvier 1953, p. 58. SELIGMAN, G., "Book reveiws", dans "The Art Bulletin", décembre 1953, p. 324. WICHMANN, S., "Rensionen", dans "Kunstchronick", avril 1954, p. 108-109. GAUDIBERT, Pierre, "Géricault", dans "Europe", n° 106, octobre 1954, p. 97-98. AIME-AZAM, Denise, "Mazeppa-Géricault et son temps" ; Paris, Plon, 1956, p. 161-162, p. 175 et 342. EITNER, Lorenz, "Géricault. An album of drawings", dans "The Art Institute of Chicago", Chicago, The University of Chicago Press, 1968, p. 3 et 19, note 45. GAUDIBERT, Pierre, "Géricault, par Antonio Del Guercio", dans "Paragone", XV, n° 171, mars 1964, p. 75-76. BERGER, Klaus, "Géricault et son oeuvre", traduit de l'allemand par Maurice Beerbloch, Paris, Flammarion, 1968, p. 70 et 92, repr. fig. 63 et 119, n° 63. EITNER, Lorenz, "Géricault : Rapt of the Medusa", Londres, Phaidon, 1972, p. 20, note 20. EITNER, Lorenz, "Géricault, his life and work", Londres, Orbis, 1983, p. 342, n° 62. BAZIN, Germain, "Théodore Géricault : étude critique, documents et catalogue raisonné", tome V : "Le retour à Paris, synthèse d'expériences plastiques", Paris, Wildenstein Institute, 1992, "La Bibliothèque des Arts", n° 1624, repr.

Notes

(1)MEAE/209SUP247 B62 : "Liste des oeuvres d'art acquises en France par le Folkwangmuseum d'Essen". (2)MEAE/209SUP297 C8 : "Acquisitions faites par les musées et galeries allemandes pendant l'occupation de la France", Dossier Schenker, première partie. (3)MEAE/209SUP710 R39 : Tableau préparatoire à la troisième commission de choix des oeuvres de la Récupération artistique. (4)CLEMENT, Charles, "Géricault. Etude biographique et critique avec le catalogue raisonné de l'oeuvre du maître", n° 165 bis. Le n° 165 bis indique "M. Moignon possède un trait à la mine de plomb et trois autres dessins à la plume et à la sépia de la même suite". (5)"Collection du duc de Trévise. Catalogue des tableaux et dessins du 19e siècle (...) et dont la vente aura lieu à Paris à la Galerie Charpentier (...) , le jeudi 19 mai 1938 ", commissaire-priseur : Maitre Alphonse Bellier ; experts : M. Paul Rosenberg, M. Robert Lebel et M. L.-H. Prost, n° 14, repr. (6)BAZIN, Germain, "Théodore Géricault : étude critique, documents et catalogue raisonné", t. V : "Le retour à Paris, synthèse d'expériences plastiques", n° 1624. (7)MEAE/209SUP247 B62 : "Liste des oeuvres d'art acquises en France par le Folkwangmuseum d'Essen". (8)MEAE/209SUP247 B62 : "Achats effectués en France pendant la guerre par le Folkwangmuseum d'Essen", dépôt : Marienstadt. (9)MEAE/209SUP297 C8 : "Acquisitions faites par les musées et galeries allemandes pendant l'occupation de la France", Dossier Schenker, première partie. (10)MEAE/209SUP195 A169 : "Inventaire des oeuvres d'art prélevées au Kunstschutzdepot Kloster Marienstadt en vue de leur restitution aux Nations Alliées auxquelles ces oeuvres avaient été prises pendant la guerre". (11)MEAE/209SUP356 D57 : "Inventaire des oeuvres d'art, dépôt de Marienstadt, effectué par Mr Herzog (Mission Alexandry), le 16 mai 1947". (12)MEAE/209SUP247 B62 : "Objets à supprimer du claim n° 7 concernant le musée de Essen, transmis à l'Office des Biens et Intérêts privés par la lettre n° 343 du 18 février 1947". (13)Ibidem. (14)MEAE/209SUP849 : Fiche d'inventaire du central collecting point de Baden-Baden. (15)MEAE/209SUP247 B62 : "Restitution France, Commission de Récupération Artistique", le 16 juillet 1947. (16)MEAE/209SUP429 : Paris, 21 juillet 1947, deuxième convoi en provenance de Baden-Baden, cahier de déballage du convoi. (17)MEAE/209SUP710 R39 : Tableau préparatoire à la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique. (18)Musée du Louvre, département des Arts graphiques, documentation : Document manuscrit intitulé "Liste des Dessins reçus de la Commission de Récupération Artistique". (19)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951.

Représentation

Scène historique (meurtre, magistrat, violence collective, homme) ; fond de paysage

Précisions sur la représentation

Antoine Fualdès fut magistrat sous l'Empire. Il fut retrouvé assassiné par l'agent de change Jausion et le beau-frère de celui-ci, Bastide, à cause d'une dette impayée.

Date de la représentation

1817

Date de la dernière mise à jour

2020-03-31

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais Le Mage Thierry. © Réunion des musées nationaux Grand Palais Urtado Michel. © Musée du Louvre, département des Arts graphiques.

1/4
mnr/REC00030/REC30-copyright-RMN-Grand_Palais-Photo_T_Le_Mage.jpg