Fragments antiques

N°Inventaire

REC 19

Auteur / exécutant / collecteur

FRAGONARD Jean-Honoré

Précisions auteur

Grasse, le 5 janvier ou avril 1732 ; Paris, le 22 août 1806

Ecole

Ecole française

Titre

Fragments antiques

Ancien titre

Composition au bas-relief antique Débris de statues antiques

Siècle

18e siècle

Technique

Papier ; sanguine

Dimensions

H. 0,23 ; La. 0,38 m.

Description

Deux statues féminines antiques, drapées, mutilées, l'une à gauche de profil, l'autre à droite de face, encadrent un bas-relief rectangulaire. On distingue sur le bas-relief, un dieu et une déesse montés sur un char, de profil à droite ; tandis qu'une déesse, de face, qui étire au-dessus de sa tête une écharpe qui se gonfle dans le vent, se retourne vers eux. Des plantes et des herbes folles poussent aux pieds des statues.

Inscriptions

Sur le dessin, en bas à gauche, est apposée la marque de la collection Louis Deglatigny : "LsD" (encadré).

Genèse

Datant probablement du premier séjour de l'artiste en Italie, présentant de nombreuses affinités avec la série d'eaux-fortes des Bacchanales (cf. G. GRAPPE, "Vie et oeuvre de Fragonard", pl. X)..

Historique

L'oeuvre a été identifiée comme provenant des "Kunstsammlungen der Stadt" de Düsseldorf. Elle figure dans la "liste des oeuvres d'art acquises en France par les 'Kunstsammlungen der Stadt' de Düsseldorf" sous le numéro 1941-25 et sous le numéro 8 des listes anglaises (1). Dans la liste de préparation aux commissions de choix de la récupération artistique (dite liste OBIP), elle est décrite de la façon suivante : "n° d'ordre : 38 ; n° allemand : ss n° ; Provenance : 2e Düsseldorf ; Origine : France 18e ; Auteur : Fragonard ; Sujet : Composition ; Nature : Sanguine ; Observations : [néant]" (2). La marque qui apparaît en bas à gauche du dessin indique que celui-ci appartenait à Louis Deglatigny (1854-1936), négociant en bois à Rouen (3). L'oeuvre figure dans la cinquième vente de la succession Deglatigny, les 22 et 23 novembre 1937, à Paris, à l'Hôtel Drouot, sous le titre "Débris de statues antiques" au numéro de lot 133 et est vendue à M. Popoff "six cents francs" (4). L'historique de l'oeuvre avant-guerre s'interrompt ici. En 1941, le dessin est acheté par les "Kunstsammlungen der Stadt" de Düsseldorf (collections municipales regroupant plusieurs musées) chez Alexandre Popoff & Cie, à Paris, au 86 rue du Faubourg Saint-Honoré, pour 400 RM, il est inventorié sous le numéro 1941-25 et sous le numéro 8 des listes anglaises, sous le titre "Statuette Antique" (5). Il est enregistré dans les collections du Kunstmuseum de Düsseldorf (ensuite appelé Kunstmuseum im Ehrenhof, et, depuis janvier 2001, Stiftung Museum Kunst die Palast) le 26 juin 1941, sous le numéro 25 (6). En 1948, le dessin, alors conservé au Central Collecting Point de Düsseldorf (zone anglaise), fait l'objet d'une réclamation aux autorités britanniques, il figure dans le "claim 739" (7). Il est rapatrié vers la France par le deuxième convoi en provenance de Düsseldorf le 22 septembre 1948 par la maison de transports Schenker ; il fait partie d'un ensemble de dessins indiqué sous le numéro "Schloss Dyck" (Château Dyck, lieu du Central Collecting Point de Düsseldorf) 1035, dans la caisse numéro 12 (8) ; le dessin arrive à Paris, au siège de la commission Récupération Artistique le 25 septembre 1948, est déballé le 25 octobre 1948 où il figure dans la caisse 12 parmi le lot de dessins numéro 451 (9) ; il est retenu lors de la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 19 décembre 1949 (10), sous le numéro d'ordre 38, sans numéro allemand, et sous le titre "Composition". Il est remis au cabinet des dessins (23 décembre 1949) (11), puis attribué aux musées nationaux (musée du Louvre, cabinet des dessins) en 1951 (12).

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteoli. Voir aussi le catalogue des oeuvres sur le site : arts-graphiques.louvre.fr/recherche/oeuvres

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

1941-25 : numéro Düsseldorf, "Städtische Kunstsammlungen". 8 : numéro anglais. 1035 : numéro du Schloss Dyck, Central Collecting Point de Düsseldorf.

Marques

Le dessin est dans un montage des Städtische Kunstsammlungen de Düsseldorf : -Au recto : Tampon "LsD" encadré ; "41-25". -Au verso : tampon rond "Staedt.Kunstsammlungen/Düsseldorf" ; au graphite "Rec 19", "Fragonard", "451" encerclé, "41/25"

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Arts graphiques

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Arts graphiques

Exposition

1997 (9 avril-5 mai), Paris, musée du Louvre, "Présentation des oeuvres récupérées après la Seconde Guerre mondiale et confiées à la garde des musées nationaux".

Bibliographie

GRAPPE, Georges, "La vie et l'oeuvre de Jean-Honoré Fragonard", Paris, éd. A. Michel, 1942, pl. X.

Notes

(1)MEAE/209SUP430 P84 : "Liste des oeuvres d'art acquises en France par le "Kunstsammlungen der Stadt" de Düsseldorf". (2)MEAE/209SUP710 R39 : Tableau préparatoire à la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique. (3) Voir site Internet : www.marquesdecollections.fr "Frits Lugt/Les Marques de Collections de Dessins et d'Estampes/Fondation Custodia". (4)Archives de Paris D42E3 179 : Minute du P.V. de la cinquième vente de la "Succession de M. Louis Deglatigny de Rouen. Dessins, aquarelles, gouaches (...). Gravures des 18ème et 19ème siècles (...). Hôtel Drouot, salles n° 9 et 10, les lundi 22 et Mardi 23 novembre 1937", n° 133. Commissaire-priseur : Maitre Etienne Ader ; experts : Jules Féral et H.-Cl. Catroux, Lucien Huteau et Maurice Rousseau : "N° 133 Dessin attribué à Fragonard M. Popoff six cents francs". (5)MEAE/209SUP430 P84 : "Liste des oeuvres d'art acquises en France par le 'Kunstsammlungen der Stadt' de Düsseldorf". (6)Musée du Louvre, département des Arts graphiques, documentation : Copie de l'inventaire du Kunstmuseum de Düsseldorf (actuel Museum Kunst Palast), transmise par le Dr Helmut Ricke, directeur du musée, le 22 juillet 2000. (7)MEAE/209SUP233 B24 bis : "Receipt and agreement for delivery of identifiable property other than cultural objects", Schedule C, Claim 739, Düsseldorf, 22 septembre 1948. (8)MEAE/209SUP430 P48 : "Schenker & Co. Verlade-Anzeige" , Düsseldorf, 22 septembre 1948. (9)MEAE/209SUP430 P84 : Paris, 25 octobre 1948, deuxième convoi en provenance de Düsseldorf, cahier de déballage du convoi. - MEAE/209SUP485 P169 : L'oeuvre figure également sur la liste d' "Expédition d'oeuvres d'art de la zone britannique en 1949" qui indique le 12 octobre 1949 comme date d'expédition vers la commission de récupération artistique, soit une année après. (10)MEAE/209SUP710 R39 : Tableau préparatoire à la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique. (11)Musée du Louvre, département des Arts graphiques, documentation : Document manuscrit intitulé "Liste des Dessins reçus de la Commission de Récupération Artistique". (12)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951.

Etat de conservation

Piqûres, bords gondolés.

Date de la dernière mise à jour

2020-04-01

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais Le Mage Thierry. © Réunion des musées nationaux Grand Palais Urtado Michel. © Musée du Louvre, département des Arts graphiques.

1/5
Fragments antiques_0