Verdure à larges feuilles, balustrade et animaux

N°Inventaire

OAR 610

Ecole

France (Audenarde ?)

Titre

Verdure à larges feuilles, balustrade et animaux

Siècle

16e siècle

Technique

Tapisserie ; laine ; soie

Dimensions

H. 2,38 ; La. 2,59 m.

Description

Tapisserie à verdure ornée de larges feuilles stylisées, avec oiseaux. Au milieu, et au premier plan, se trouve un cerf. A droite et à gauche, deux parties de balustrade incurvée, celle de gauche surmontée d'un chat sauvage (?) et d'un faisan, celle de droite surmontée d'une paonne et d'un loup (?). A l'angle inférieur droit, un tigre attaque un taureau. En haut et à l 'arrière-plan, un paysage avec rochers. Bordure d'encadrement à fond jaune avec fleurons.

Historique

L'OAR 610 a été identifiée en croisant plusieurs sources : -L'OAR 610 a pu être identifié comme provenant de la collection d'Hermann Goering à partir de l'inventaire des tapisseries d'Hermann Goering où face à la photographie en noir et blanc de l'OAR 610 se trouve son descriptif succinct : « Ta 57, Enghien gotisch, Tapisserie mit Tieren, 2.50 : 2.50 m, Jos Mülhmann, Paris, Maiz 1941. [texte accompagné de la note manuscrite suivante]. Rapport Jan Vlug, p. 74 (texte anglais), Tap. Enghien XVIe, Feuilles et animaux, acheté chez Lagrand pour RM 4000 par Goering. Restitué à la France, voir dépôt rue Berryer » (1). - La tapisserie est répertoriée dans la liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP : « 13ème convoi de Baden-Baden, 10 novembre 1953 ; Provenance : Munich/RM n°465 ; N° Allemand : 5510 ; O.B.I.P : 796 ; C.R.A : 495 ; Tapisserie flamande XVIe siècle, Verdure d'animaux » (2). Le projet de la restitution de la tapisserie fit l'objet d'une contestation de la part du Dr Hoffmann, directeur du Treuhandverwaltung von Kulturgut, qui voulait la restituer à la Belgique. En effet, cette tapisserie d'après l'inventaire Goering avait été achetée à « Jos Mülhmann, Paris, Marz 1941 » par Hermann Goering (3). Cette acquisition fut faite lors de l'exposition de la galerie Charpentier, en mars 1941, où plusieurs marchands dont Jos Mülhmann, avaient réuni des oeuvres d'art médiévales que Goering acheta en bloc. Des photographies de cette exposition sont conservées et on aperçoit parfaitement l'OAR 610. Mais une enquête dans la comptabilité de Mülhmann montra que lui-même avait acheté cette oeuvre au marchand bruxellois Maurice Lagrand, ainsi le Dr Hoffmann considérait que c'était à la Belgique de recevoir cette tapisserie. Mais cette dernière devant l'intérêt médiocre de cette oeuvre se désista (4). D'après la comptabilité de Mülhmann, cette tapisserie fut acquise 4.000 RM à l'exposition de la galerie Charpentier en mars 1941 par l'intermédiaire de Jos Mühlmann pour Hermann Goering (5). Le rapport de 1945 de Jan Vlug, sur les importations d'oeuvres d'art en Allemagne pendant la guerre cite page 74 cette tapisserie : « Feuilles et animaux - achetée chez Lagrand pour RM 4000 par Göring » (6). Après son acquisition, cette tapisserie a été envoyée à Karinhall, résidence de Goering près de Berlin, où il rassemblait ses collections. Elle fut alors enregistrée dans l'inventaire photographique des tapisseries d'Hermann Goering sous le numéro Ta 57 (7). Au moment de la débâcle allemande, Goering fait envoyer ses collections en train spécial, convoyées par Andréas Hofer à Neuhaus (près de Nuremberg), les 23 février et 13 mars 1945, puis à Berchtesgaden le 13 avril 1945. C'est là, que la septième US Army se saisit de l'ensemble de la collection (8). Elle est ensuite envoyée au Central Collecting Point de Munich, et enregistrée sous le numéro 5510 (9). Cette tapisserie fait partie des dernières tapisseries de la collection d'Hermann Goering identifiée après juin 1952 (10). Elle est restituée le 1er septembre 1953 par la Treuhandverwaltung von Kulturgut au Service de Remise en Place des Oeuvres d'art de Baden-Baden (11). Elle revient à Paris le 16 novembre 1953 par le treizième convoi en provenance de Baden-Baden (12) et est très probablement inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP, mais ce document n'a pas été retrouvé. Cette tapisserie arrivée en France après la huitième et dernière commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 juin 1953, n'est pas passée en commission de choix des oeuvres de la récupération artistique et aucun arrêté ministériel n'est venu officialiser son intégration dans les collections publiques. La tapisserie a été prise en charge par la direction des musées de France et elle a été confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art). Elle a ensuite été inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupé ration (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 610 (13) ; elle est actuellement conservée dans les réserves du département des Objets d'art.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteoli.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

Ta 57 : numéro d'inventaire de la collection de tapisseries d'Hermann Goering. 5510 : numéro du Central Collecting Point de Munich. 465 : numéro de Berchtesgaden. 25 523 : numéro de « claim ». 465 : numéro RM

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Notes

(1)MEAE/209SUP158 A106 : Inventaire photographique des tapisseries d'Hermann Goering. (2)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP. (3)MEAE/209SUP158 A106 : Inventaire photographique des tapisseries d'Hermann Goering. (4)MEAE/209SUP413 P59 : Note de l'Ambassade de la République Fédérale d'Allemagne en date du 10.10.1957. (5)MEAE/209SUP150 A104 : Lettre de F. Biraben, Haut Commissariat de la République Française en Allemagne, Service de Remise en place des Oeuvres d'Art, bureau de Baden-Baden, section archives, à l'attention de Melle Rose Valland, Chef du service de Remise en place des Oeuvres d'Art, Récupération Artistique, le 16 juin 1952. (6)MEAE/209SUP150 - 1462 : Tapisserie de la collection Goering. (7)MEAE/209SUP158 A106 : Inventaire photographique de tapisseries d'Hermann Goering. (8)MEAE/209SUP384 P17 : Rapport de Rose Valland sur la collection Goering à Berchtesgaden, 31 juillet 1949. (9)MEAE/209SUP298 C11 (379) : Lettre de Melle Rose Valland, chef de la section Beaux-Arts de Berlin à l'attention de M. le Capitaine Harlin, Juge au Tribunal Militaire Permanent, 20, rue de Reuilly, Paris XII, le 16 mai 1949. (10)MEAE/209SUP158 A115 : Lettre de Rose Valland à Walter Bornheim du 26 juin 1952. (11)MEAE/209SUP298 C11 (379) : Bordereau d'envoi de document du 14 août 1952. (12)MEAE/209SUP107 A32 : Inventaire des oeuvres d'art restituables dirigées sur la France, le 16 novembre 1953. (13)Musée du Louvre, département des Objets d'art, documentation (DOAL) et tableau DOA du printemps 2017.

Résumé

Cette tapisserie a été achetée par Hermann Goering pour 4000 RM à la galerie Charpentier en mars 1941, au marchand bruxellois Maurice Lagrand, par l'intermédiaire de Jos Mühlmann. Elle est revenue à Paris le 16 novembre 1953 par le 13ème convoi en provenance de Baden-Baden.

Date de la dernière mise à jour

2019-07-08

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, département des Objets d'art.

1/11
mnr/OAR00610/OAR610_CopyrightMuseeDuLouvre_F-ENS.jpg