Tapis

N°Inventaire

OAR 599

Auteur / exécutant / collecteur

Anonyme ; Shiraz (Iran)

Ancienne attribution

Asie centrale

Titre

Tapis

Siècle

Siècle inconnu

Technique

Laine et soie (?) ; tapis

Dimensions

Lo. 1,27 ; La. 1,27 m.

Description

Tapis à décors géométriques.

Historique

L'OAR 599 a pu être identifié comme provenant du dépôt l'ERR [Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg] de Buxheim, en croisant plusieurs sources : -Dans la liste des oeuvres d'art attribuées à la direction des musées de France - Département des Objets d'art - les éléments suivants sont indiqués : « [...] Tapis [...] 20 ; 18579 ; Afghan ; 180 x 125 » (1). -Dans la liste de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste OBIP) cette oeuvre est citée : « [...] Tapis [...] n° d'ordre : 21 ; n° allemand : 18579 ; Provenance : Munich ; Pays : Afghan ; Dimensions : 1.80/1.25 ; Observations : [néant] ; Attribution : [néant] » (2). La précision trente-sixième convoi en provenance de Munich est importante ; en effet, dans l'inventaire détaillé d'expédition de ce trente-sixième convoi du 3 juin 1949, les éléments suivants sont mentionnés : « List of French Property from Central Collecting Point, Munich. Date : 3rd June 1949 (36th shipment). Run. N° [of 36th shipm] : 571 ; French Run. N° : 15302 ; Munich Arr. N° : 18579/Buxheim 187 ; Author : Shiraz ; Subject : Carpet ; Presumed owner : France, Winterentz ; History : Confiscated in France during the war (OAR 599) » (3). Le calepin de déballage du trente-sixième convoi en provenance de Munich donne la description suivante : « 36° Munich. Arrivé le 8/6/49. Déballé le 12/6/49 [...] [page : ] 47. Caisse 18585. [...] 18579 tapis Chiraz - (winterenz) » (4). L'indication « Munich [...] 18579/Buxheim 187 » portée dans l'inventaire détaillé d'expédition du trente-sixième convoi en provenance de Munich (le 3 juin 1949) est déterminante pour permettre de considérer le tapis (OAR 599) comme une « spoliation ». Ce tapis a été saisi en France chez un particulier du nom de Winternitz, Wintenitz ou Winterentz selon les documents. Le nom de ce particulier n'a pas été retrouvé dans la liste des collectionneurs spoliés par l'ERR [Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg] transmise par le MEAE le 22 décembre 1998. L'abbaye de Buxheim dans laquelle ce tapis était entreposé était un dépôt de l'ERR où les oeuvres étaient envoyées provisoirement pour restauration, avant d'être dirigées dans d'autres dépôts ERR. Les objets de Buxheim pouvaient donc être enregistrés dans d'autres inventaires de dépôts. Après la chute du Reich, le dépôt de Buxheim est pris en charge par les américains. Le capitaine Hubert de Brye ESt chargé par les américains d'assurer sur ce dossier la coordination avec les français. Une partie du fonds de Buxheim est restituée à la France le 4 mars 1946, sur les indications de Herr Klein, directeur du dépôt. On ne sait pas pourquoi ce tapis ne figurait pas dans ce premier convoi. Est-ce un oubli ? Le tapis est envoyé au Central Collecting Point de Munich et enregistré sous le numéro d'entrée : « Mü 18579 ». Sur demande française (numéro 15302), la décision de restituer le tapis OAR 599 est alors prise par le Central Collecting Point de Munich. Il est inclus dans le trente-sixième convoi en provenance de Munich (numéro 571) du 3 juin 1949. Le convoi arrive à Paris le 8 juin 1949, et la « Caisse 18585 » est déballée le 12 juin (5). Le tapis est alors mis à la disposition des musées nationaux par l'OBIP . Il est retenu lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949 (6) ; il est pris en charge par la direction des musées de France et confié par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art). Le tapis est ensuite inscrit dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 599 (7). Il entre à Compiègne le 5 août 1950, est exposé « salle 35 » puis est transféré le 10 octobre 1962 au département des Objets d'art du musée du Louvre. Ce tapis est déposé en 1965 au Mobilier National (8) qui le transfère par arrêté du 2 avril 1987 au musée national du château de Malmaison. Il n'est (curieusement) pas retrouvé en 2003 (9) . Il est actuellement conservé au Mobilier National (10).

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteoli.

Catégorie

Oeuvre probablement spoliée, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

18579 : n° du Central Collecting Point de Munich 187 : n° Buxheim

Localisation

Paris ; Mobilier National

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Notes

(1)MEAE/209SUP583 R39. (2)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (3)MEAE/209SUP443 P102. (4)Ibidem. (5)Ibidem. (6)MEAE/209SUP475 P156 : Compte-rendu de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949. (7)Musée du Louvre, département des Objets d'art, documentation (DOAL). (8)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du secrétariat d'Etat aux Affaires culturelles du 5 janvier 1965 et courriel du DOA du musée du Louvre (J. D.) au SMF (T. B.) du 28 août 2015. (9)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : « Détail sur les OAR déposés au Mobilier National, 29 octobre 2015 ». et courriel du Mobilier National (M.-A. T.) au SMF (Ph. S.) du 9 décembre 2015. (10)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Présence confirmée par I. T.-V., château de Malmaison, en octobre 2015 et tableau DOA du printemps 2017.

Etat de conservation

Bon état de conservation

Date de la dernière mise à jour

2019-09-23

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais.