Decius Mius raconte son rève aux soldats romains

N°Inventaire

OAR 465

Auteur / exécutant / collecteur

RUBENS Petrus Paulus. Bruxelles (atelier de)

Titre

Decius Mius raconte son rève aux soldats romains

Ancien titre

Général exhortant ses soldats

Siècle

Fin 17e siècle

Technique

Tapisserie ; laine ; soie

Dimensions

H. 2,60 ; La. 2,53 m.

Description

Fragment de tapisserie sans bordure représentant à droite un empereur (?) debout sur un socle, main gauche tendue, exhortant quatre soldats devant lui tenant chacun une enseigne.

Genèse

Ecole flamande

Historique

L'OAR 465 a pu être identifié comme provenant de la collection de Heinrich Himmler à partir de son descriptif et de ses dimensions donnés dans les documents anglais de restitution et notamment dans le rapport de L. G. Perry du 16 mars 1950, repris dans le rapport de E. G. Norris du 23 mars 1950 : « [n°] 4 - Fragment d'une tapisserie, bordure coupée. Guerriers (les dimensions ne figurent pas sur la liste Mühlmann, mais le sujet et la description correspondent à une des tapisseries détenues mesurant 256x250 cm). Acheté à Rapp, Paris, pour FL 180, 46 (Mul 260 ; Dyck 2583) » (1). Dans la liste des tapisseries attribuées à la direction des musées de France, [...] retrouvées hors du territoire national, la description est la suivante : « [OAR 465] n° d'inv. OBIP : 225 ; n° d'inv. Berryer : 207 ; n° allemand : 9487 ; Provenance n° de convoi : 6° Düsseldorf ; Epoque ou Pays, Auteur : Bruxelles XVII° ; Sujet et matière : Empereur exhortant ses soldats » (2). Dans le calepin de déballage du sixième convoi en provenance de Düsseldorf, arrivé à Paris le 6 octobre 1950 et déballé le 2 mars 1951, la tapisserie est mentionnée de la manière suivante : « [n° allemand : ] 9487 ; R. B : 207 ; OBIP : 225 ; Tapisserie [OAR 465] » (3). La tapisserie du dix-septième siècle « Général exhortant ses soldats » a été achetée pour le compte de Heinrich Himmler (4). Déposée initialement au château de Wartenburg (centre d'entraînement SS) d'après le rapport de Jan Vlug de 1945 - version française, p 90 - : « Rapp - Tapisserie, fragment avec guerriers f 180,16 » (5), elle est envoyée au château de Welwesburg, près de Paderborn (6), où elle se trouvait encore au moment de l'arrivée des troupes alliées (7). Elle est alors prise en charge par le Monuments & Fine Arts Section du Haut Commissariat anglais et envoyée au Central Collecting Point de Düsseldorf (château de Dyck), enregistrée sous le numéro 2583 (8). Après la transmission, par le Central Collecting Point de Munich au service anglais, de récupération de documents de comptabilité de Mühlmann, elle fit l'objet d'une proposition de restitution à la France. Une demande de restitution fut établie le 24 mars 1950 (« claim n° 9487 » - relaxe délivrée le 15 avril 1950) par le Haut Commissariat de la république française en Allemagne, service de la remise en place des oeuvres d'art, signée du Colonel Bizard (9). La tapisserie fut restituée le 28 septembre 1950 par le Haut-Commissariat britannique à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions. Elle est rapatriée vers la France par le sixième convoi en provenance de Düsseldorf, arrive à Paris le 6 octobre 1950 et est déballée le 2 mars 1951 « n° Allemand : 9487 » (10). Cette tapisserie fut inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP (11). Retenue lors de la sixième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 29 mai 1951 (12), la tapisserie est prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) la même année (13). Elle a ensuite été inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 465 (14). Déposée au château de Compiègne le 1er octobre 1952 et placée dans la « bibli[othèque] salle 1 » (15), elle revient au département des Objets d'art du musée du Louvre le 14 juin 1968 (16) ; elle est actuellement conservée dans les réserves du département des Objets d'art.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteoli.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Notes

(1)MEAE/209SUP252 B72 : Document du 16 mars 1950 : Restitutable Property ex Himmler Collection - Schloss Wewelsburg. (2)MEAE/209SUP583 R39. (3)MEAE/209SUP430 P48. (4)MEAE/209SUP252 B72 : Document du 16 mars 1950 : Restitutable Property ex Himmler Collection - Schloss Wewelsburg. (5)MEAE/209SUP139 A87 : Rapport Jan Vlug : Importation d'oeuvres d'art par les Allemands, -version française, p. 90. (6)MEAE/209SUP252 B72 : Document du 16 mars 1950 : Restitutable Property ex Himmler Collection - Schloss Welwelsburg. (7)MEAE/209SUP252 B72. Document du 2 mai 1947 : Oeuvres d'art pillées entreposées au château de Wewelsburg. (8)MEAE/209SUP252 B72 : Document du 16 mars 1950 : Restitutable Property ex Himmler Collection - Schloss Wewelsburg. (9)MEAE/209SUP252 B72 : Document du 24 mars 1950 : Application for the Restitution of Property from Germany to the French Government. (10)MEAE/209SUP430 P48. (11)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'Office des Biens et Intérêts Privés. (12)Archives des musées nationaux Z15B 1947-1949 : Compte-rendu de la sixième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 29 mai 1951. (13)MEAE/209SUP528 P227 : arrêté du ministère de l'Education nationale du 13 août 1951. (14)Musée du Louvre, département des Objets d'art, documentation (DOAL). (15)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération, Archives de Compiègne : Liste des oeuvres d'art de la Récupération artistique déposées à Compiègne. (16)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération, Archives de Compiègne : Liste des oeuvres d'art de la Récupération artistique déposées à Compiègne.

Résumé

Cette tapisserie représentant un Général exhortant ses soldats a été achetée 180.46 florins chez le marchand Rapp à Paris, pendant la guerre par Josef Mühlmann pour le compte de Heinrich Himmler. La tapisserie, retrouvée au château de Wewelsburg près de Paderborn, fut restituée à la France par le Haut-Commissariat britannique. Elle revient à Paris en octobre 1950, par le sixième convoi en provenance de Düsseldorf.

Représentation

Scène (général, soldat, attroupement, exhortation)

Date de la dernière mise à jour

2019-08-28

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, département des Objets d'art.

1/2
mnr/OAR00465/OAR465-copyright_Musee_du_Louvre-departement_des_Objets_d_art.jpg