Une reine armée

N°Inventaire

OAR 447

Auteur / exécutant / collecteur

Anonyme ; Aubusson (manufacture d')

Ecole

France

Titre

Une reine armée

Ancien titre

Les trois Parques

Millénaire

Vers 1700

Siècle

Début 18e siècle

Technique

Tapisserie ; laine ; soie

Dimensions

H. 2,71 ; La. 3,48 m.

Description

Verdure décorée de grands personnages allongés (les trois Parques ?) ; au centre, une femme vue de face, tenant de la main gauche un bouclier, de la main droite une épée, une couronne sur la tête, agrémentée de plumes ; à gauche, deux autres femmes, l'une tenant un bouclier et une flèche, une autre vue de dos tenant une flèche, son carquois pendant derrière elle. Bordure de feuillages ; la bordure inférieure refaite. Doublée.

Inscriptions

« 1408 E.D.K. Halle FXVII »

Historique

Dans la liste de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste OBIP), l'OAR 447 est cité : « N° d'ordre : 19 ; N° allemand : (néant) ; N° d'Inv. : 72 ; Provenance : 36° MUNICH ; Pays ou Epoque : [néant] ; Auteur : FLANDRES ; Sujet : grands personnages, homme et deux femmes ; Matière : tapisserie ; Observations : (néant) ; Attribution : (néant) » (1). L'indication « 36ème (convoi de) Munich » est déterminante. En effet, dans l'inventaire détaillé d'expédition de ce trente-sixième convoi (3 juin 1948), les éléments suivants sont indiqués : « List of French Property from Central Collecting Point, Munich. Date : 3rd June 1949 (36th shipment). Run. N° (of 36th shipm) : 614 ; French Run. N° : 15345 ; Munich Arr. N° : 19921/Buxheim 239/3 ; Author : Aubusson 17th.c. ; Subject : Tapestry, Athena with 2 women warriors ; Presumed owner : France unknown owner ; History : Confiscated by ERR » (2). Le calepin de déballage du trente-sixième convoi en provenance de Munich confirme la présence de la tapisserie OAR 447 dans le trente-sixième convoi de Munich : « 36° Munich. Arrivé le 8/6/49. Déballé le 12/6/49 (...) (page : ) 49. Caisse 19929 (...) 19921/3 - Tapisserie - Minerve avec 2 déesses. Inscription 1408 E.D.K. Halle. F. XVII » (3). Les indications « Buxheim 239 » et « Confiscated by ERR » portées dans l'inventaire détaillé d'expédition du trente-sixième convoi en provenance de Munich (3 juin 1948) (4) sont déterminantes pour permettre de considérer l'OAR 447 comme une spoliation. En effet, l'abbaye de Buxheim était un dépôt de l'ERR où les oeuvres étaient envoyées provisoirement pour restauration, avant d'être dirigées dans d'autres dépôts ERR. Les objets de Buxheim pouvaient donc être enregistrés dans d'autres inventaires de dépôts. Après la chute du Reich, le dépôt de Buxheim fut pris en charge par les Américains. Le capitaine Hubert de Brye fut chargé par les Américains d'assurer, sur ce dossier, la coordination avec les Français. Le fonds de Buxheim a été restitué en partie à la France le 4 mars 1946 sur les indications de Herr Klein, directeur nazi du dépôt. Mais le train de retour de ces oeuvres a été victime d'un accident ferroviaire et son contenu a été très endommagé. La tapisserie OAR 447 enregistrée sous le numéro « Buxheim 239 » ne fit pas partie de ces premières restitutions et fut envoyée par les Américains au Central Collecting Point de Munich, où elle fut enregistrée sous le numéro d'entrée « Mü 19921/3 ». La décision de restituer l'OAR 447 fut prise par le Central Collecting Point de Munich. Elle fut incluse dans le trente-sixième convoi en provenance de Munich (n° 614) du 3 juin 1949. Le convoi est arrivé à Paris le 8 juin 1949 et la tapisserie fut déballée le 12 juin 1949 (5). La tapisserie a été mise à la disposition des musées nationaux par l'OBIP et retenue lors de la cinquième commission de choix du 25 octobre 1950 (6). Elle a ensuite été prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951 (7). La tapisserie est alors inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 447 (8). Déposée au château de Compiègne le 1er octobre 1952 « couloir bibliothèque » (9), elle est transférée au département des Objets d'art au musée du Louvre le 14 juin 1968 ; elle est actuellement conservée dans les réserves du département des Objets d'art.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteoli.

Catégorie

Oeuvre probablement spoliée, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

MÜ 19921/3 : numéro du Central Collecting Point Munich. 239 : numéro Buxheim.

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Notes

(1)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Liste de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste OBIP). (2)MEAE/209SUP443 P102 : Inventaire détaillé d'expédition du trente-sixième convoi de Munich (3 juin 1948). (3)MEAE/209SUP443 P102 : Calepin de déballage du trente-sixième convoi en provenance de Munich. (4)MEAE/209SUP443 P102 : Inventaire détaillé d'expédition du trente-sixième convoi en provenance de Munich (3 juin 1948). (5)MEAE/209SUP443 P102 : Calepin de déballage du trente-sixième convoi de Munich. (6)MEAE/209SUP446 : Compte-rendu de la cinquième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 25 octobre 1950. (7)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 13 août 1951. (8)Musée du Louvre, département des Objets d'art, documentation (DOAL). (9)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Liste récapitulative des oeuvres d'art déposées à Compiègne.

Etat de conservation

Bon état de conservation

Représentation

Scène (femme, Parques, ?, carquois, flèche, bouclier, draperie, feuillu)

Date de la dernière mise à jour

2019-09-13

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, département des Objets d'art.

1/2
Une reine armée_0