Pendule

N°Inventaire

OAR 375

Auteur / exécutant / collecteur

DENIERE et MATELIN

Ecole

France

Titre

Pendule

Ancien titre

Pendule époque premier quart XIXème siècle.

Dénomination du bien

Horlogerie

Siècle

1er quart 19e siècle

Technique

Bronze ; fonte ; dorure ; émail ; ronde-bosse ; haut-relief ; mécanisme d'horlogerie

Dimensions

H. 0,41 ; La. 0,23 ; P. 0,11 m.

Description

Pendule de bronze doré représentant l'Amour sous les traits d'un jeune homme, marchant vers la droite, dont les ailes soutiennent la pendule ronde qu'il maintient à l'aide d'une draperie ; cadran émaillé blanc signé ; socle rectangulaire orné de deux cygnes en bas-relief ; quatre pieds ronds et aplatis.

Inscriptions

"DENIERE ET MATELIN, Fabt de bronze à Paris", sur le cadran.

Historique

Plusieurs documents permettent de préciser l'origine française de l'OAR 375 : - L'identification de l'OAR 375 s'est effectuée en consultant l'inventaire photographique de la collection d'Hermann Goering, où la reproduction en noir et blanc de cette pendule est accompagnée de son descriptif succinct : "U 32, Höhe : 43 cm" (1). - La pendule est répertoriée dans la liste des objets d'art récupérés en Allemagne établie par l'OBIP : « [n° d'ordre] 375 ; [n° allemand] 5039/3 ; [Provenance] 37° MUNICH ; [Epoque] Louis XVI° ; [Sujet] Amour tenant draperie, bronze doré » (2). - La pendule est répertoriée dans l'inventaire détaillé du trente-septième convoi en provenance de Munich : « List of French Property from Central Collecting Point Munich, 1.07.49 : Run N° 37 th ; Shipment : 247 ; French Run N° 15622 ; Munich N° 5039/B'gaden 1/3 ; 19 th c Table clock ; Presumed owner : unknown ; Acquired in France during the war » (3). - Liste récapitulative des restitutions à la France (propriétaires inconnus) établies par la TVK : « Französisch, frühes 19.Jh ; Tischuhr mit geflügeltem, Genius, Bronze, vergodet, 22,5 : 11,5 : 43 cm ; Während des Krieges aus Frankreich an H. Göring » (4). La pendule a été découverte dans la collection d'Hermann Goering (5). Aucune preuve d'achat, ni de spoliation n'a , à ce jour, été trouvée. Cette pendule a sans doute été envoyée à Karinhall, résidence de Goering près de Berlin, où il rassemblait ses collections. Au moment de la débâcle allemande, Goering fit envoyer ses collections en train spécial, convoyées par Andréas Hofer à Neuhaus (près de Nuremberg), les 23 février et 13 mars 1945, puis à Berchtesgaden le 13 avril 1945. C'est là que la septième US Army se saisit de l'ensemble de la collection (6). Un premier travail de catalogage fut effectué sur place et cette oeuvre se vit attribuer le numéro : « Berchtesgaden ; 1/3 ». Puis, la pendule a été envoyée au Central Collecting Point de Munich et enregistrée sous le numéro « 5039/3 ». La pendule a été restituée par le Haut-Commissariat américain en Allemagne à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions (7). Elle est rapatrié vers la France par le trente-septième convoi en provenance de Munich le premier juillet 1949 (8). Cette pendule est ensuite inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP (9). Elle est retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949 (10), prise en charge par la direction des musées de France, et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951 (11) ; puis la pendule a été inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 375 (12). La pendule a été déposée au château de Compiègne, le 8 décembre 1950, puis au Mobilier national en 1959 (12). La pendule a été ensuite déposée au château de Rambouillet. Elle revient au département des Objets d'art du musée du Louvre le 2 octobre 2003 (13) ; elle est actuellement conservée dans les réserves de ce département.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteolo.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

U 32 : numéro de l'inventaire Goering. 5039/3 : numéro du Central Collecting Point de Munich.

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Notes

(1)MEAE/209SUP158 A106. (2)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP. (3)MEAE/209SUP441 P100 : List of French Property from Central Collecting Point Munich, 01.07.49. (4)Bundesarchiv, BAK B323/418. (5)Bundesarchiv, BAK B323/418 : Liste récapitulative des restitutions à la France (propriétaires inconnus) établies par la TVK. (6)MEAE/209SUP384 P17 : Rapport de Rose Valland sur la collection Goering à Berchtesgaden, 31 juillet 1949. (7)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP. (8)Ibidem. (9)Ibidem. (10)MEAE/209SUP475 P156. (11)MEAE/209SUP583 R39 : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951. (12)Musée du Louvre, département des Objets d'art, documentation (DOAL) : Arrêté du ministère d'Etat aux Affaires culturelles du 20 novembre 1959. (13)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (14)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : « Détail sur les OAR déposés au Mobilier national, 29 octobre 2015 ».

Date de la dernière mise à jour

2020-09-17

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Commission de récupération artistique. © Paris, musée du Louvre, département des Objets d'art.

1/3
mnr/OAR00375/OAR_375_DOA_cliché_2015_n°001.jpg