Console d'applique rectangulaire

N°Inventaire

OAR 228

Auteur / exécutant / collecteur

Anonyme

Ecole

France

Titre

Console d'applique rectangulaire

Siècle

18e siècle ?

Style

Style Louis XVI

Technique

Bois ; ébénisterie ; sculpture ; dorure ; pierre (marbre)

Dimensions

H. 0,86 ; La. 1,02 ; P. 0,45 m

Description

Console d'applique de bois sculpté et doré dont la ceinture en arc de cercle, est décorée de canaux encadrés de deux frises de perles ; les deux pieds latéraux à double volute sculptés d'une rose, de perles et de feuilles d'acanthe et réunis par une entretoise qui supporte, en son centre, un vase flanqué de deux guirlandes de fleurs.

Historique

D'après la liste de l'OBIP des oeuvres récupérées en Allemagne, cette console est identifiée, sous le numéro 175, de la façon suivante : « numéro d'ordre 32 ; n° allemand : 175 ; Provenance : [1° Salzbourg] ; Epoque : Louis XVI ; Pays : [France] ; Sujet : Console ; Matière : Bois doré » (1). L'inventaire de la Landesgalerie de Salzbourg inventorie sous le numéro 175, une console Louis XVI en bois doré : « Konsoltish holzgeschn. echtvergold. m. weiss Marmor L. XVI Gob Saal R. 16.000 [francs] » (2). L'inventaire du premier convoi en provenance de Salzbourg enregistre dans la caisse 51 : « [N° Inv.] E 175 Console » (3). Lors de la réception à Paris du premier convoi en provenance de Salzbourg le 21 novembre 1947, le calepin de déballage précise : « Caisse A51 [n° inv.] 175 Console style L. XVI bois doré - sans marbre » (4). Sur l'inventaire du Département des Objets d'art du musée du Louvre, la console est également inventoriée sans marbre. Cette console Louis XVI en bois doré aurait été achetée en France pendant la guerre, probablement par Friedrich Welz, directeur de la Landesgalerie de Salzbourg, lors d'une de ses missions d'achat à Paris (5). Elle est achetée 16.000 francs. Le nom du vendeur n'est pas connu. Envoyée en Autriche à Salzbourg, elle est alors enregistrée dans l'inventaire de la Landesgalerie sous le numéro 175, et figure au plus tard en 1942, dans la « Gobelin Saal » du Residenzpalais de Salzbourg, ancien palais archiépiscopal de la ville (6). A l'issue de la guerre, la console est retrouvée par les forces armées américaines puis envoyée au Central Collecting Point de Salzbourg. Elle est restituée par le Haut-Commissariat américain à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions. Elle est rapatriée vers la France par le premier convoi en provenance de Salzbourg le 21 novembre 1947, dans la caisse 51 (7). Cette console est alors inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP (8). Elle est retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949 (9), prise en charge par la direction des musées de France, et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951 (10). Elle est ensuite inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 228 (11). Déposée au château de Compiègne le 26 juillet 1950 et exposée en salle 25, elle est envoyée à la direction des musées de France le 19 septembre 1962, afin d'être remise au Mobilier National (12). L'OAR 228 est déposé en 1959 au Mobilier National (13). En 1962, elle a été choisie pour orner le Pavillon de la Lanterne à Versailles (14), puis plus tard, l'Hôtel Marigny à Paris. La console revient au département des Objets d'art du musée du Louvre le 2 octobre 2003 (15) ; elle est actuellement conservée dans les réserves de ce département.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteoli.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

« 32 » : ancien numéro inventaire OAR.

Marques

Etiquette déchirée : « LANDESGALERIE SALZBURG ». Marque à l'encre noire sur la console : « OAR 228 ». Marque noire au pochoir sur la console : « OAR 228 ». Marque à l'encre noire sous le marbre : « OAR 228 ». Marque noire au pochoir sous le marbre : « OAR 228 ».

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Notes

(1)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (2)MEAE/209SUP576 R27 : Inventaire de la Landesgalerie de Salzbourg. (3)MEAE/209SUP480 P162. (4)MEAE/209SUP480 P162 : Calepin de déballage du premier convoi en provenance de Salzbourg. (5)MEAE/209SUP576 R27 : Dossier Welz - Note du colonel Cliffton Lisle du 13 mai 1945 et Rapport de Boris Lossky sur les acquisitions faites en France par M. Friedrich Welz (Salzbourg) du 31 octobre 1946. (6)MEAE/209SUP576 R27 : Inventaire de la Landesgalerie de Salzbourg ; MEAE/209SUP576 R27 : Rapport du dépouillement des oeuvres de la Landesgalerie. (7)MEAE/209SUP480 P162 : Inventaire du premier convoi en provenance de Salzbourg. (8)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (9)MEAE/209SUP475 P156. (10)MEAE/209SUP583 R39 : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951. (11)Musée du Louvre, département des Objets d'art, documentation (DOAL). (12)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Inventaire des oeuvres déposées à Compiègne. (13)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère d'Etat aux Affaires culturelles du 21 août 1959. (14)Ibidem. (15)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : « Détail sur les OAR déposés au Mobilier national, 29 octobre 2015 ».

Date de la dernière mise à jour

2020-03-23

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, département des Objets d'art.

1/3
mnr/OAR00228/oar228n.jpg