Le Cheval rayé

N°Inventaire

OAR 24

Auteur / exécutant / collecteur

EECKHOUT Albert van der (d'après) ; GOBELINS (manufacture des), atelier privé

Titre

Le Cheval rayé

Millénaire

Vers 1690

Siècle

4e quart 17e siècle

Dimensions

H. 3,44 ; La. 5,40 m.

Description

Le cheval rayé, tourné vers la gauche, est placé devant un hippopotame ; à côté de lui, court une gazelle ; près d'elle, un arbre garni d'oiseaux ; au premier plan : une rivière, des oiseaux, poissons, et animaux divers ; de part et d'autre : deux indiens, dont l'un, à droite, tire à l'arc vers la gauche, et l'autre, à gauche, lance un javelot ; bordure imitant un cadre de bois sculpté.

Historique

L'identification de l'OAR 24 a été possible en croisant plusieurs sources : -L'OAR 24 Le "cheval rayé" a pu être identifié comme provenant de la collection d'Hermann Goering grâce à l'inventaire photographique des tapisseries d'Hermann Goering, où la reproduction photographique en noir et blanc de l'OAR 24 est accompagnée de son descriptif succinct: "Ta 22 a - Frankreich - Gobelin der Indien Serie - 3,34 x 5,45 m - Hinrichsen - Berlin - Januar 1938(1). -La tapisserie est répertoriée dans la liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP : "[n° d'ordre] 24; [n° allemand] 6641; [Provenance] 37e Munich; [Epoque] Gobelins XVIIe (s); [Sujet] Tenture des Indes; [Dimensions] 3.34/5.95" (2). -La tapisserie est répertoriée dans l'inventaire détaillé du trente-septième convoi en provenance de Munich : "List of French Property from Central Collecting Point Munich, 1.07.49: Run N° of 37th shipm., 204; French Run N°, 15579; Munich Arr. N°, 6641/Berchtesgaden; 1593; Author, Paris, Gobelins.; Subject, Tapestry: The Indies , The Zebra; Presumed owner, France unknown owner; History, Acquired in France during the war" (3). La tapisserie "Suite des Indes, Le cheval rayé", et la tapisserie "Suite des Indes, Le Cheval Isabelle" ont été achetées 100.000 ou 110.000 RM à Berlin chez le marchand Johannes Hinrichsen. La tapisserie "Le Cheval rayé" est offerte le 12 janvier 1938 par le Gauleiter Terboven et la province de Rhénanie à Hermann Goering (4). Cette tapisserie est alors envoyée à Karinhall, résidence de Goering près de Berlin, où il rassemblait ses collections. Elle est présentée en mai 1940 dans la salle de conférence de Karinhall (5) et enregistrée dans l'inventaire photographique de la collection de tapisseries d'Hermann Goering, sous le numéro "Ta 22a" (6). Au moment de la débâcle allemande, Goering fait envoyer ses collections en train spécial, convoyées par Andréas Hofer à Neuhaus [près de Nuremberg], les 23 février et 13 mars 1945, puis à Berchtesgaden le 13 avril 1945. C'est là, que la septième US Army se saisit de l'ensemble de la collection (7). Un premier travail d'inventaire est effectué sur place et cette oeuvre se voit attribuer le numéro : "Berchtesgaden ; 1593". Puis la tapisserie est envoyée au Central Collecting Point de Munich, et enregistrée sous le numéro 6641 (8). La tapisserie est restituée par le Haut-Commissariat américain en Allemagne (Central Collecting Point de Munich) à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions. Elle revient à Paris le 1er juillet 1949 par le trente-septième convoi en provenance de Munich (9), puis elle est inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. La tapisserie est retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949 (10), prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951 (11) et l'oeuvre est alors inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 24 (12). La tapisserie fut déposée au château de Compiègne, salle 13, le 9 juin 1950. Elle y restera jusqu'au 24 février 1955, date à laquelle elle est envoyée au Musée des Beaux-Arts de Rennes pour trois mois. La tapisserie est alors accrochée dans le grand escalier d'honneur de l'Hôtel de Ville (13). Puis l'OAR 24 fut mis en dépôt à la direction des musées de France (appartement de fonction du directeur des musées de France) jusqu'au 28 avril 1994, date de l'arrêté du ministère de la culture et de la francophonie mettant fin au dépôt (14). La restitution de l'OAR 24 a fait l'objet d'une longue procédure de réclamation de la part du service allemand des restitutions (Treuhandverwaltung von Kulturgut) localisé à Munich. Le 26 octobre 1953, M. von Beyme, directeur de ce service, adressa un dossier de recours au Haut Commissariat américain en Allemagne, pour réclamer les cinq tapisseries dont l'OAR 24, restituées à la France par erreur par l'ancien Central Collecting Point de Munich (15). Cette demande s'appuyait sur le fait que ces oeuvres étaient dans la collection de Goering avant la guerre. La France ne pouvait se prévaloir des ordonnances des 5 janvier 1943 et 29 mars 1945, relatives à la répression du commerce avec l'ennemi dans les territoires occupés ou contrôlés par l'ennemi. L'essentiel de l'argumentation allemande reposait sur le fichier des textiles de Goering où il est précisé que cette oeuvre a été achetée à Berlin en janvier 1938 (16). L'idée que le marchand Hinrichsen se soit procuré cette tapisserie en France n'était pas d'un grand poids, car cet achat était de toute façon antérieur à 1939. La TVK fit appel au témoignage de la secrétaire de Goering, Fraulein Limberger, qui affirma que l'abondance des objets entrés dans la collection du Reichsmarschall empêcha de faire un travail sérieux de catalogage. Une telle affirmation pouvait être dangereuse et faire peser des suspicions sur l'ensemble des restitutions concernant la collection Goering. En décembre 1953, Rose Valland rappela que le Conseil de contrôle du 21 janvier 1946 avait accepté le principe des "restitutions à l'équivalent" et que donc cette tapisserie litigieuse pourrait être considérée comme une infime compensation face aux pertes en tapisseries de la guerre, consignées dans le Répertoire des biens spoliés en France (tome II et suppléments). Les problèmes relatifs aux restitutions ont fait l'objet d'une conférence à Paris en 1954, où des règles précises, adaptées à la nouvelle situation, ont été définies : ce sont Les Accords de Paris. Le 2 décembre 1957, Rose Valland, se référant aux Accords de Paris (1954), précisa que, juridiquement, seul un élément nouveau permet de rouvrir une procédure (Article 2, chap. V). En l'occurrence comme le fichier des textiles Goering était connu au moment de la restitution des tapisseries en 1949, il n'y avait pas d'élément nouveau. Finalement un accord fut trouvé : les allemands gardèrent, une tête antique et un Baldung Grien, et les français conservèrent, les cinq tapisseries, dont les deux de la série des Indes (OAR 24 et 25) (17). La tapisserie est actuellement conservée dans les réserves du département des Objets d'art du musée du Louvre.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Matteoli

Catégorie

Oeuvre probablement non spoliée, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

Ta 22a : numéro d'inventaire de la collection de tapisseries d'Hermann Goering. 6641 : Central Collecting Point de Munich 1593 : numéro de Berchtesgaden.

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Exposition

1955 (25 février-25 mai),Rennes, Musée des Beaux-Arts, Exposition dans le grand escalier d'honneur de l'Hôtel de ville.

Bibliographie

BREMER-DAVID, Charissa, "French Tapestries and Textiles in The J. Paul Getty Museum", Los Angeles, The J.Paul Getty Museum, [non daté].

Notes

(1)MEAE/209SUP158 A106 : "Inventaire photographique de la collection de tapisseries d'Hermann Goering". (2)SMF, sous-direction des collections, dossier récupération : "Liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP". (3)MEAE/209SUP441 P100 : "List of French Property from Central Collecting Point Munich, 01.07.49". (4)MEAE/209SUP413 I/1 P59 P25 : "Document indiquant la restitution de la tapisserie à la France". (5)MEAE/209SUP158 A106 : "Inventaire photographique de la collection de tapisseries d'Hermann Goering". (6)MEAE/209SUP384 P17 : "Rapport de Rose Valland sur la collection Goering à Berchtesgaden, 31 juillet 1949". (7)SMF sous-direction des collections, dossier Récupération : "Liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP". (8)MEAE/209SUP441 P100 : "List of French Property from Central Collecting Point Munich, 25.3.47". (9)MEAE/209SUP475 P156 : "IIème commission de choix du 17 novembre 1949". (10)MEAE/209SUP583 R 39. (11)Musée du Louvre, département des Objets d'art (DOAL), documentation : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951 et Inventaire Hubert Landais. (12)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération et archives de Compiègne : Note de Melle Berhaut, conservateur du musée des Beaux-Arts de Rennes à l'attention de M. Max Terrier, conservateur des musées de Compiègne, le 5 février 1955. (13)Musée du Louvre, département des Objets d'art (DOAL), documentation : Attestation dactylographiée de M. Amaury Lefebure, conservateur au département des objets d'art, le 29 avril 1994. (14)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (15)MEAE/209SUP413 P59 : "Réclamation du Treuhandverwaltung von Kulturgut, concernant les tapisseries restituées par erreur à la France". (16)MEAE/209SUP158 A106 : "Inventaire photographique de la collection de tapisseries d'Hermann Goering". (17)MEAE/209SUP381 P13 : "Note de Rose Valland concernant la restitution des tapisseries, le 5 avril 1961".

OEuvres liées, ensemble

Tapisserie de la suite des Indes (OAR 24 et 25)

Représentation

Scène (chasse, personnage, zèbre, tigre, combat) ; fond de paysage

Date de la dernière mise à jour

2019-09-27

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, département des Objets d'art, Beck-Coppola Martine.

1/14
mnr/OAR00024/OAR24_CopyrightMuseeDuLouvre_F-ENS.jpg