Tenture des Chasses de Maximilien : le mois de mars ; signe du Bélier

N°Inventaire

OAR 17

Auteur / exécutant / collecteur

ORLEY Bernard van (d'après). Gobelins (manufacture des)

Ecole

Ecole française (Paris)

Titre

Tenture des Chasses de Maximilien : le mois de mars ; signe du Bélier

Millénaire

Après 1736

Siècle

2e quart 18e siècle

Technique

Tapisserie ; laine et soie

Dimensions

H. 3,87 ; La. 2,95 m.

Description

Charles Quint portant un pourpoint rouge est à cheval à gauche ; à droite, deux seigneurs également à cheval ; bordure portant aux angles des médaillons d'où partent des cornes d'abondance, accompagnés de quadrillés jaunes sur fond bleu ; au milieu de la bordure supérieure, dans un cartouche, les L entrelacés, rajoutés, de Louis XV ; signe du zodiaque au milieu de la bordure latérale ; d'après la IIIe bordure exécutée par Blain de Fontenay pour le duc d'Antin.

Historique

L'identification de l'OAR 17 a été possible en confrontant plusieurs sources : -L'identification de l'OAR 17 a été possible à partir de l'inventaire photographique des tapisseries de la collection d'Hermann Goering où, face à la photographie en noir et blanc de la tapisserie, se trouve son descriptif succinct : "Ta 23 a - Manufaktur Paris ca 1680 - Jagden -Kaiser Maximilien 3,88 ; 2,94 m, angerer, Paris, mai 1938" (1). -La tapisserie est répertoriée dans la liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP : "[n° d'ordre] 17; [n° allemand] 6413; [Provenance] 36e Munich; [Epoque] Flandres XVII° (s.); [Sujet] Tournois; [Dimensions] 3.80/2.80" (2). -La tapisserie est répertoriée dans l'inventaire détaillé du trente-sixième convoi en provenance de Munich: "List of French Property from Central Collecting Point Munich, 3.06.49: Run N° of 36th shipm., 560; French Run N°, 15291; Munich Arr. N°6413/Berchtesgaden; 1365; Author, 16th c.; Subject, Tapestry: Serie from the life of Maximilian; Presumed owner, France unknown owner; History, Acquired in France during the war" (3). -La tapisserie figure dans le calepin de déballage du trente-sixième convoi en provenance de Munich : «Caisse 5484 6413-Tapisserie Bruxelles, Série de la vie de Maximilien Cavalier (vendu)" (4). La tapisserie "Le Mois de Mars, signe du bélier", appartenant à la Tenture des Chasses de Maximilien, a été achetée à Paris en mai 1938 par Josef Angerer de la firme berlinoise Quantmeyer & Eicke pour Hermann Goering (5). La tapisserie fut exposée, dès mai 1940, dans la salle du grand conseil à Karinhall résidence de Goering près de Berlin, où il entreposait ses collections (6). Elle est alors enregistrée dans l'inventaire photographique de la collection de tapisseries d'Hermann Goering, sous le numéro Ta 23a (7). Au moment de la débâcle allemande, Goering fit envoyer ses collections en train spécial, convoyées par Andréas Hofer à Neuhaus (près de Nuremberg), les 23 février et 13 mars 1945, puis à Berchtesgaden le 13 avril 1945. C'est là, que la septième US Army se saisit de l'ensemble de la collection (8). Un premier travail de catalogage fut apparemment effectué sur place et cette oeuvre se vit attribuer le numéro : "Berchtesgaden 1365". Puis la tapisserie fut envoyée au Central Collecting Point de Munich, et enregistrée sous le numéro 6413 (9). La tapisserie est revenue en France le 3 juin 1949 par le trente-sixième convoi en provenance de Munich grâce à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions. Cette restitution faisait suite à une déclaration sur l'honneur, confirmant l'origine française de l'oeuvre, du 18 mai 1949 du Dr. Walter -Borchers, expert de l'Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg pendant l'occupation (10). Cette tapisserie a été inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP (11). Elle est retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949 (12), prise en charge par la direction des musées de France, et fut confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951 (13). Elle a ensuite été inscrite dans l'Inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 17 (14). Déposée au château de Compiègne le 9 juin 1950 (salle 15), l'OAR 17 fut, par la suite, prêtée par le département des Objets d'art au musée du Louvre pour l'exposition «La Table du Roi : l'orfèvrerie du XVIIIe siècle à la cour du Danemark» au musée des Arts décoratifs à Paris, du 17 novembre 1987 au 31 janvier 1988 (15). La restitution de l'OAR 17 était litigieuse. En effet, d'après l'inventaire Goering, cette tapisserie a été achetée avant la guerre en mai 1938. Pour cette restitution, la commission de Récupération artistique ne pouvait se prévaloir des ordonnances du 5 janvier 1943 et du 29 mars 1945, relatives à la répression du commerce avec l'ennemi dans les territoires occupés ou contrôlés par l'ennemi. Cette faille fut perçue par le service de Restitution de la République fédérale allemande (La TVK) qui réclama les tapisseries considérant qu'elles avaient été restituées à la France par erreur (16). La réclamation officielle fut adressée à la France par l'intermédiaire du Haut-Commissariat américain en Allemagne le 19 mars 1954. La TVK n'a cessé de réclamer cette tapisserie, s'appuyant toujours sur la même preuve : la liste des textiles Goering (indications identiques à celles se trouvant dans l'inventaire photographique des tapisseries de Goering). Les Français ont riposté en mettant en avant les Accords de Paris de 1954 par lesquels seul un fait nouveau peut permettre de rouvrir la procédure. Or, la date de mai 1938 (indiquée sur l'inventaire photographique de la collection des tapisseries Goering) pour l'acquisition des tapisseries, était connu au moment de la restitution. On ne pouvait donc parler de fait nouveau. Le service français présenta l'attestation de Borchers et le service allemand s'appuya sur l'inventaire Goering. Après de nombreuses correspondances et discussions, l'affaire fut résolue le 23 mars 1961 par un accord entre Rose Valland, le Dr. Andrae, chef du service Fédéral pour les restitutions de Bonn et le Dr. Hoffmann, directeur de la Treuhandverwaltung von Kulturgut de Munich (17). La tapisserie est actuellement conservée dans les réserves du département des Objets d'art du musée du Louvre.

Catégorie

Oeuvre probablement non spoliée, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

Ta 23a : numéro d'inventaire de la collection de tapisseries d'Hermann Goering. 6413 : numéro du Central Collecting Point de Munich.

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Objets d'art

Exposition

1987-1988 (17 novembre 1987-31 janvier 1988), Paris, musée des Arts décoratifs, « La table du Roi : l'orfèvrerie du XVIIIe siècle à la cour du Danemark ».

Notes

(1)MEAE/209SUP158 A106 : Inventaire photographique des tapisseries de la collection d'Hermann Goering. (2)SMF sous-direction des collections, dossier Récupération : Liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP. (3)MEAE/209SUP441 P100 : List of French Property from Central Collecting Point Munich, 03.06.49. (4)MEAE/209SUP443 P102 : Calepin de déballage du trente-sixième convoi en provenance de Munich, arrivé le 8 juin 1949 et déballé le 12 juin 1949. (5)MEAE/209SUP413 I P59 P25 : Restitution de tapisseries à la France. (6)MEAE/209SUP413 I/1 P 59 P25 : Note de M. von Beyme de la Treuhandverwaltung von Kulturgut beim Auswärtign Amt à l'attention de M. Schwenk de l'Office of the United States, High Commissioner for Germany, le 26 octobre 1953. (7)MEAE/209SUP158 A106 : Inventaire photographique des tapisseries de la collection d'Hermann Goering. (8)MEAE/209SUP384 P 17 : Rapport de Rose Valland sur la collection Goering à Berchtesgaden, 31 juillet 1949. (9)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Liste des tapisseries récupérées en Allemagne établie par l'OBIP. (10)MEAE/209SUP413 P 59 : Déclaration sur l'honneur, du 18 mai 1949, du Dr. Walter Borchers. (11)SMF, sous-direction des collections , dossier Récupération : Liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux. (12)MEAE/209SUP475 P156 : Compte-rendu de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique, le 17 novembre 1949. (13)MEAE/209SUP583 R39 : Arrêté d'attribution du ministère de l'Education nationale, le 16 mai 1951. (14)Musée du Louvre, département des Objets d'art, documentation (DOAL) : Inventaire Hubert Landais. (15)MEAE/209SUP413 P59 : Note concernant les tapisseries et tableaux réclamés par la TVK. (16)MEAE/209SUP381 P13. Compte-rendu de la visite de M.M Andrae et Hoffmann, le 22 mars 1961.

Résumé

La tapisserie " Le Mois de Mars, signe du bélier ", appartenant à la Tenture des Chasses de Maximilien, a été achetée à Paris en mai 1938 par Josef Angerer de la firme berlinoise Quantmeyer & Eicke pour Hermann Goering. La tapisserie a été restituée le 3 juin 1949 par le trente-sixième convoi en provenance de Munich.

OEuvres liées, ensemble

Tenture des Chasses de Maximilien (OAR 15 à 17)

Représentation

Scène (Charles Quint, cavalier) ; fond de paysage (ville, fortification, arbre)

Date de la dernière mise à jour

2020-01-31

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, département des Objets d'art

1/16
Tenture des Chasses de Maximilien : le mois de mars ; signe du Bélier_0