POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Tête d'un saint franciscain (fragment d'un retable)

N°Inventaire

MNR 599

Domaine

Auteur / exécutant / collecteur

Anonyme

Anciennes attributions

FOUQUET Jean ?

Ancienne attribution

Peut-être d'origine méridionale (Italie du Sud ?)

Ecole

École française

Titre

Tête d'un saint franciscain (fragment d'un retable)

Ancien titre

Tête de moine

Siècle

15e siècle

Technique

Bois (peuplier) ; peinture à l'huile

Dimensions

H. 0,36 ; La. 0,30 m.

Historique

Le panneau est acquis par le comte de Demandolx-Dedons d'un particulier à Nazelles, près d'Amboise (selon Dimier, 1935). Il est vendu par le comte de Demandolx-Dedons, Marseille, par l'intermédiaire de Theo Hermsen, pour 800 000 F, et acquis par Hildebrand Gurlitt pour le musée de Linz, dont s'occupait alors Hermann Voss, qui le refuse. Hildebrand Gurlitt le vend alors au Wallraf-Richartz Museum de Cologne (1), au printemps 1944 (2). Lors de la débâcle allemande, le panneau est mis à l'abri à Unterdiessen. Il est transporté au Central Collecting Point de Munich le 28 mars 1946 ; il y est enregistré sous le numéro 22811. Il repart vers Cologne le 3 octobre 1946 (3). Le panneau est rapatrié vers la France par le cinquième convoi en provenance de Düsseldorf en octobre 1949 à destination du siège de la commission de récupération artistique ; il est retenu lors de la sixième commission de choix des œuvres de la récupération artistique du 23 mai 1951 (4). Le panneau est attribué au musée du Louvre (département des peintures) par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1951, puis déposé au musée des beaux-arts de Tours en 1952 (D 52-5-1) (5).

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2020.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Observations

Après examen au laboratoire des musées de France (infra-rouge et analyse chimique), attribution à l’école provençale en tant que fragment de retable par Michel Laclotte, conservateur au département des peintures du Musée du Louvre, qui a dirigé l’exposition dossier « Jean Fouquet » en 1981 au Louvre.

Autres numéros

22811 : numéro du Central Collecting Point Munich. Anc. 66 D 52-5-1 : numéro de dépôt du musée de Tours.

Marques

Au revers : Sur le panneau : Au tampon noir "Musée des B.A./Tours/N° ... Cell..." ; au crayon bleu "22811" ; étiquette rectangulaire à coins coupés et listel bleu turquoise "10200 .../13 X 18/bromure/cte de Demandolx/Dedons" ; étiquette rectangulaire à coins coupés et listel bleu turquoise fragmentaire " ... 2012/ ... deur identique/ ... [De]mandolx/ ...ns" ; papier rectangulaire : écriture au crayon rouge illisible ; étiquette rectangulaire "Fem Sekler Fransk Konst. Cinq siècles d'art français/15.VIII-9.XI.1958/National Musem/Stockholm" ; surcharge à l'encre "N / 013" ; étiquette rectangulaire "Galerie Charpentier/76, rue du fg Saint-Honoré-Paris/Anjou 57-61-3482/Cent tableaux/d'art religieux/1953" ; étiquette rectangulaire à coins ronds "Wallraf-Richartz-Museum/Gemälde-Inventar 1948/n° 2707". Sur le cadre : -Montant supérieur : A la craie blanche "6". -Montant inférieur : Rien. -Montant gauche : Trace blanche. -Montant droit : "Tours (?)". Sur la "Property Card", "Identifying Marks" : "None".

Localisation

Tours ; musée des beaux-arts

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Peintures

Exposition

1937, Paris, Palais national des Arts, "Chefs-d’œuvre de l'art français", (Cat. : n° 14, repr., "collection particulière"). 1952-1953, Paris, galerie Charpentier, "Cent tableaux d'art religieux du XIVème siècle à nos jours", (Cat. : n° 46, "attr.à Fouquet). 1981, Paris, musée du Louvre, "Jean Fouquet", (Cat. : p. 45, n° 14, repr., "autrefois attribué à Fouquet")

Bibliographie

DIMIER, L., "Un Fouquet inconnu", dans "Gazette des Beaux-Arts", 1er semestre 1935, p. 76-79, repr. fig. 2. PERLS, K., "Fouquet", Paris, 1940, p. 29, fig. 250. STERLING, Charles (Ch. Jacques), "La peinture française. Les peintres du Moyen-Age", Paris, 1941, répertoire XVème A, n° 3, p. 17, repr. (comte de Demandolx-Dedons). RING, Grete, "La peinture française du XVème siècle", Londres-Paris, 1949, p. 215, n° 137. SCHAEFFER, J. , "Les Primitifs français", Paris, 1949, p. 80, pl. 65. GUILLOT de SUDUIRAUT, Sophie ; PINOT de VILLECHENON, Marie-Noëlle, "Tours, Musée des Beaux-Arts, Guide", Tours, 1981, p. 9, repr. n° 4. FOUCART, Jacques ; FOUCART-WALTER, Élisabeth, "Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay, Peintures française, Annexes et Index", Paris, RMN, 1986, tome V, p. 360. LESNE, Claude ; ROQUEBERT, Anne, "Catalogue des peintures MNR", Paris, RMN, 2004, p. 505 , repr.

Notes

(1)MEAE/209SUP118 A54 : Dossier 25. (2)MEAE/209SUP356 D56 ; et Bundesarchiv N-1826-180-0235 : Archives Gurlitt, œuvres vendues par Gurlitt, p 229 "Dr Hildebrand Gurlitt (13a) Aschbach, Obfr. den 3. Oktober 1946 ...Walraff Richartz museum, Köln ... Fouquet : Münchskopf. (3)Bundesarchiv BAK B323/676 ; B323/626 et B323/676 : "Property Card Art". (4)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (5)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l’Éducation nationale du 27 octobre 1952.

Représentation

Portrait d'inconnu (moine, Franciscain, en buste, de trois-quarts)

Précisions sur la représentation

Fragment d'une grande composition.

Date de la dernière mise à jour

2023-10-09

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Tours, musée des beaux-arts, Couineau D.

1/8