L'Erection de la croix

N°Inventaire

MNR 411

Domaine

Peinture

Auteur / exécutant / collecteur

RUBENS Petrus Paulus

Précisions auteur

Siegen (Westphalie), 1577 ; Anvers, 1640

Anciennes attributions

DYCK Anthonis van

Ecole

Ecole flamande

Titre

L'Erection de la croix

Précision titre

Tableau en trois parties

Siècle

17e siècle

Technique

Bois ; peinture

Dimensions

H. 0,68 ; La. 1,07 m. Centre : La. 0,52 m. Panneaux latéraux : La. 0,27 à droite, 0,26 m. à gauche.

Genèse

Esquisse pour le triptyque peint en 1609-1610 pour le maître-autel de l'église Sainte-Walburge d'Anvers et aujourd'hui à la cathédrale d'Anvers.

Historique

Le tableau se trouve dans la collection J. T. Batts, puis dans la collection Alfred Buckley, vers 1844 ; il est présenté à la vente Buckley, à Londres, chez Christie's, le 4 mai 1901, n° 37 et acquis lors de cette vente par M. Pottier pour 3360 livres sterling. Il fait partie de la collection Paul Leroi (Léon Gauchez), Paris ; lors de la vente de la succession de Léon Gauchez, à l'hôtel Drouot à Paris, le 16 décembre 1907 (salle 6, n° 34, repr.), il est adjugé 175 000 F, en tant qu'oeuvre de Rubens. On le trouve alors dans la collection de Mme Joseph Hessel, Paris (selon J. Richard Judson, 2000), puis dans la collection du docteur et professeur Marin Théodore Tuffier (1857-1929) ; l'oeuvre est entre les mains de madame veuve Marin Théodore Tuffier et de Nemours Théodore Tuffier, son fils, lors du décès, en 1929, du docteur Marin Théodore Tuffier. Madame veuve Marin Théodore Tuffier , née Madeleine Herbault, décède le 8 février 1940 et la déclaration de succession la concernant est enregistrée le 20 mai 1941 sous le numéro 629 (1) ; le tableau est acheté à Nemours Théodore Tuffier, son fils, par Maria Dietrich dès le 21 février 1941 (2 300 000 F, comme Rubens ou Van Dyck) et revendu 150 000 RM en mars 1941 au musée de Linz (2). Il est enregistré au Central Collecting Point de Munich sous le numéro 3049. Le tableau est rapatrié vers Paris par le trente-sixième convoi en provenance de Munich et attribué au musée du Louvre (département des Peintures) par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1950. Il est déposé au musée de Saint-Etienne de 1954 (3) à 1962 (4). Il est actuellement conservé au département des Peintures du musée du Louvre.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2016.

Catégorie

Oeuvre non spoliée avec certitude, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

1556 : numéro musée de Linz. 3049 : numéro du Central Collecting Point de Munich

Marques

Au revers : Sur les panneaux : -MNR 411 A : Sur le panneau, rien. -MNR 411 B : Sur le panneau, rien. -MNR 411 C : Sur le panneau, rien. Sur le parquet : -MNR 411 A : Montant vertical gauche : A l'encre "3049" ; deuxième montant à partir de la gauche : trace d'étiquette ; troisième montant : Etiquette ovale rouge "Photographié" (lacunaire), au pochoir à l'encre noire "MNR 411 A" ; quatrième montant : Rien. ; Traverses : rien. -MNR 411B : Montant vertical gauche : A l'encre "3049" ; deuxième montant : A la craie blanche "36e" ; troisième montant : Rien ; quatrième et cinquième montants : Etiquette rectangulaire à coins coupés et liseré bleu "MNR 411/Rubens/Christ en croix" ; quatrième montant : Au pochoir "MNR 411 B" et étiquette rectangulaire dentelée à liseré bleu "1556/902" et au crayon graphite "Grablegung" ; sixième montant : étiquette ovale rouge "Photographié". -MNR 411 C : Montant gauche : Rien ; deuxième montant : Rien ; troisième montant : Au pochoir "MNR 411 C" ; quatrième montant : ? Sur le cadre : -Montant supérieur : Au crayon bleu "3049" et à la craie blanche "15[56]" ; étiquette rectangulaire illisible. -Montant inférieur : Rien. -Montant gauche : "...89" (?) ; étiquette ronde "Fl/41". -Montant droit : Au crayon bleu "3049".

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Peintures

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Peintures

Exposition

1977, Paris, musée du Louvre, Dossier du département des Peintures n° 14, « Le XVIIe flamand au Louvre . Histoire des collections », n° 178, repr. 1990, Paris, musée du Louvre, « Polyptiques. Le tableau multiple du Moyen-âge au 20ème siècle », n° 22, repr.

Bibliographie

BREJON de LAVERGNEE, Arnauld ; FOUCART, Jacques ; REYNAUD, Nicole, "Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre, Ecoles flamande et hollandaise", Paris, RMN, 1979, tome I, p. 121, repr. HELD, J. S., « The Oil Sketches of Pieter Paul Rubens », Princeton, 1980, n° 349, repr., fig. 343. LAWRENCE, C., « Before the Raising of the Cross : the Origins of Rubens's Earliest Antwerp Altarpieces », dans « The Art Bulletin », juin 1999, vol. LXXXI, n° 2, p. 282-285, repr. fig. 15. JUDSON, J. Richard, « Rubens, The Passion of Christ », Harvey Miller Publishers, 2000, n° 20A, repr. fig. 62.

Notes

(1)Archives de Paris, DQ7 39392. (2)Bundesarchiv BAK B323/57 et archives de Paris PEROTIN/3314/71/1/3 62 dossier 1066 : Tuffier où il est noté « M. Tuffier (décédé le 28 décembre 1941) a vendu des tableaux aux allemands, notamment une esquisse de Rubens pour 2 300 000 francs ... » ; et www.dhm.de : catalogue en ligne du musée de Linz : « Kreuzaufrichtung, Triptychon ». (3)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 12 janvier 1954. (4)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté de fin de dépôt du ministère d'État aux affaires culturelles du 10 janvier 1962.

Représentation

Scène biblique (Elévation de la Croix, calvaire, cavalier, douleur, sainte Madeleine, sainte Vierge, saint Jean, crucifiement)

Sujet de la représentation (source littéraire ou musicale)

Bible : Nouveau Testament

Date de la dernière mise à jour

2019-10-22

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, département des Peintures.

1/14
mnr/MNR00411/MNR411_face_encadree-copyright-Musee_du_Louvre-Departement_des_Peintures.jpg