Allégorie en l'honneur de l'avocat et publiciste Linguet

N°Inventaire

MNR 98

Domaine

Peinture

Auteur / exécutant / collecteur

VINCENT François-André

Précisions auteur

Paris, le 30 décembre 1746 ; Paris, le 4 août 1816

Anciennes attributions

VALADE Jean

Ecole

Ecole française

Titre

Allégorie en l'honneur de l'avocat et publiciste Linguet

Ancien titre

Allégorie

Siècle

18e siècle

Technique

Toile ; peinture à l'huile

Dimensions

H. 0,67 ; La. 0,49 m.

Historique

Le tableau est acheté (comme "Allégorie" de Vincent) au comte Avogli-Trotti, Paris, pour 4 100 RM par les " Kunstsammlungen der Stadt " de Düsseldorf (inv. 1941/6-361) (1). Il est transféré à la fin de la Seconde Guerre mondiale au Schloss Dyck, près de Düsseldorf et enregistré sous le numéro DYCK 438 ; le tableau est rapatrié vers la France par un convoi en provenance de Düsseldorf ; il est retenu lors de la quatrième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique, le 21 décembre 1949.. Il est attribué au musée du Louvre (département des Peintures) par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1950, puis déposé au musée du Tessé au Mans en 1957 (18-23) (2).

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2019.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

1941/6-361 : numéro du musée de Düsseldorf. DYK 438 : numéro du Schloss Dyck. Anc 109 18-23 : numéro de dépôt du musée du Mans.

Marques

Au revers (relevé E. F.-W.) : Sur le châssis "18-23" ; étiquette "Chenue .../La peinture française à Moscou/ 361" ; étiquette "François-André Vincent/ Allégorie/ 361".

Localisation

Le Mans ; musée de Tessé

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Peintures

Exposition

1982-1983, Dijon, musée des Beaux-Arts, "La Peinture dans la peinture", (Cat. : p. 256-257, n° 458, repr.) 2003-2004 (7 juin-14 septembre 2003), Strasbourg, musée des Beaux-Arts ; (11 octobre 2003-11 janvier 2004)Tours, musée des Beaux-Arts, "L'Apothéose du geste. L'esquisse peinte au siècle de Boucher et Fragonard", (Cat. : p. 225, n° 88, repr.). 2014 (8 février-11 mai), Montpellier, Musée Fabre, "1746-1816, François-André Vincent un artiste entre Fragonard et David", (Cat. : voir bibliographie)

Bibliographie

CUZIN, Jean-Pierre, " Esquisses de Vincent dans les musées français ", dans "La Revue du Louvre et des musées de France", n° 2, 1980, p. 80-87, fig. 2. FOUCART, Jacques ; FOUCART-WALTER, Elisabeth, "Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay, Ecole française, Annexes et Index", Paris, RMN, 1986, tome V, p. 356. LESNE, Claude ; ROQUEBERT, Anne, "Catalogue des peintures MNR", Paris, RMN, 2004, p. 501, repr. CUZIN, Jean-Pierre, "François-André VINCENT. 1746-1816. Entre Fragonard et David", Paris, Arthéna, 2013, p. 432, n° 369P, repr.

Notes

(1)MEAE/209SUP118 A54 17 ; et archives de Paris PEROTIN/3314/1/3 46, dossier 718 : Avogli-Trotti. (2)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 30 janvier 1957.

Représentation

Scène (allégorie, diable, laurier, homme, torche, poignard, faux, phylactère, femme, cuirasse, putti, livre, lion, nuée, Le temps) ; portrait (Linguet Simon Nicolas Henri, homme, en buste, en médaillon, avocat) ; médaillon

Date de la dernière mise à jour

2020-03-26

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Le Mans, musées.

1/3
mnr/MNR00098/MNR98_c-Le_Mans-Musees_du_Mans-face.jpg