La cuisine (intérieur)

N°Inventaire

R 15 P

Domaine

Peinture

Auteur / exécutant / collecteur

VLAMINCK Maurice de

Précisions auteur

Paris, le 4 avril 1876 ; Rueil-la-Gadelière, le 11 octobre 1958

Titre

La cuisine (intérieur)

Ancien titre

Intérieur de cuisine La cuisine

Précision titre

(Intérieur de cuisine)

Millénaire

1904

Siècle

1er quart 20e siècle

Technique

Toile ; peinture à l'huile

Dimensions

H. 0,55 ; La. 0,46 m.

Description

Pas de cadre lors de la saisie

Inscriptions

Signé en bas à gauche: « Vlaminck »

Historique

En 1906, l’œuvre est exposée à Paris, au vingt-deuxième Salon des Artistes Indépendants (n° 1500). Selon les déclarations du marchand d'art Gustav Rochlitz, elle lui appartenait avant 1939 (?). La documentation d'après-guerre mentionne tantôt cette possibilité tantôt l'idée d'une provenance frauduleuse du tableau, en raison de l'implication du marchand dans le trafic d’œuvres d'art spoliées par l'ERR au cours de l'Occupation. L'éventualité d'une propriété de la galerie Bernheim-Jeune, avancée dans certains documents à la fin de 1945, n'a pas trouvé de confirmation dans les listes des œuvres réclamées par cette galerie. Avant 1943-1944, l’œuvre se trouve dans le stock de Gustav Rochlitz à Paris, lequel est transféré à cette époque en Allemagne, puis dispersé et dissimulé en plusieurs endroits. Le tableau fait ensuite partie d'un lot de 31 œuvres transportées (le 2 avril 1945 ?) de Baden-Baden à Meersbourg et confiées par Gustav Rochlitz au consul Goertz, qui les entrepose dans une villa louée à un certain Ernst Strobel (1). Au cours de son interrogatoire, le 15 août 1945, Gustav Rochlitz révèle les lieux de quelques-unes de ses caches en Allemagne abritant des œuvres provenant des échanges avec l'ERR. Six de ces tableaux sont déposés à Meersburg (2). Il déclare ensuite que ces caches contiennent également des œuvres lui appartenant avant 1939 (3). Le 16 octobre, les autorités françaises d'occupation retrouvent à Meersburg les 31 œuvres d'art déposées chez Strobel, qui sont ensuite mises sous garde dans l'immeuble du gouvernement militaire de Constance. Les premières informations sur ces œuvres, transmises à la commission de récupération artistique par la section de Beaux-Arts du gouvernement militaire de la zone française d'Occupation le 4 décembre 1945, les indiquent comme "semblant provenir de chez Bernheim-Jeune". Le 7 décembre suivant, Rose Valland, envoyée à Constance, distingue les six œuvres cédées à Gustav Rochlitz par l'ERR, des autres (y compris "Intérieur de cuisine" qui seraient probablement sa propriété). Un mois plus tard, une note de renseignement émise par l'Office de Contrôle de Biens de la province de Constance affirme que les tableaux découverts à Meersburg "furent volés en France par le compte de la Rosenbergstelle par le sieur Rochlitz (...)" (4). "Intérieur de cuisine" apparaît ensuite sous la mention : "1 Vlaminck, intérieur 80000.-Fr" sur une liste non datée et écrite à la main, sur papier à en-tête Gustav Rochlitz, laquelle, selon un courrier de présentation du général de corps d'armée Koenig, concerne des œuvres achetées par Rochlitz "qui ont dû être déposées à Mulhofen (Meersburg)" (5). Début février 1946, l’œuvre est transférée de Constance au Central Collecting Point de Baden-Baden par les soins de Rose Valland (6). Enregistrée le 27 février (7), elle est bloquée au Central Collecting Point "comme bien juif spolié en France", ainsi que les autres œuvres retrouvées à Meersburg (8). Le 7 janvier 1948, elle est envoyée à la commission de récupération artistique dans le troisième convoi en provenance de Baden-Baden et arrive le 8 ou le 9 janvier 1948 (9). Elle est inscrite dans l'inventaire provisoire spécial du musée national d'Art moderne le 20 octobre 1950 (10). Retenue le 25 octobre 1950 lors de la cinquième commission de choix des œuvres de la récupération artistique (enregistrement dans le procès-verbal de la sixième commission) (11), elle est attribuée en 1951 aux musées nationaux (musée d'Art moderne) (12). Le 1er juillet 1953, Gustav Rochlitz s'adresse au Haut Commissaire de la République française en Allemagne, afin de pouvoir récupérer les biens qu'il a envoyés en Allemagne sous l'Occupation et qui, à la suite de leur saisie, ont été rapatriés en France "pour être placés sous séquestre des Domaines". Dans son argumentaire, il réaffirme qu'il s'agit d'achats antérieurs à la guerre (13). La demande n'aboutit pas (14). Du 20 novembre 1998 au 30 novembre 1999, l’œuvre est prêtée au musée d'art et d'histoire du Judaïsme ; elle revient au musée national d'art moderne en 2012 (15).

Commentaire

Champ Catégorie renseigné d'après les données de la mission Mattéoli. Voir notice de la collection en ligne du MNAM : https://collection.centrepompidou.fr/artwork/150000000024043

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

447 : numéro allemand.

Marques

Au revers, inscriptions : -Sur la toile : Au crayon gras "R. n° 15" ; à la craie blanche "447" -Sur le châssis : au crayon rose : "Caisse/N°3" ; au stylo noir :"1°6" ; au crayon :"(3337)" ; sur traverse horizontale : au crayon "4" ; au crayon rouge, encadré "5" ; au tampon noir : "DEPOSE" ; tampon ovale : déposé ; étiquette: "3337" ; étiquette ronde, blanche "Vlaminck / Arts modernes / Vienne" ; étiquette manuscrite "MNAM 'Fauves français et Expressionniste allemands' n° 126" ; "MOMA : Loan/ 76.10L / ParisMNAM" ; "Express Transports /(a)/(t) : 55 x 56/ AM" ; "Etablissement PO[déchiré]/ Emballages / 74 (a)/(t)" ; "Transports internationaux : Arthur Lénars : 100 rue Leibnitz Paris XVII : PALAIS DES BEAUX-ARTS BRUXELLES : Musée d'Art Moderne" - Sur protection arrière : "C 108/Fiche (suite)" -Etiquettes décollées, conservées dans le dossier d'oeuvre : à l'encre verte : "99/Maurice de Vlaminck/Die küche. 1904" ; imprimé, complété à la main, au stylo noir : "Express Transports Ltd/transport de tableaux & statues/27. Rue de Flandre. 27 - Paris 19°/Auteur : Vlaminck/Titre : Intérieur de cuisine/55 x 56/N° AM" ; imprimé, complété à la main, au stylo noir : "Société d'exp(loitation) des Ets PO(TIER)/Emballage-t(ransport)/14, rue Gaillon, Par(is-2°)/74/Vlaminck/Intérieur de cuisine" ; étiquette manuscrite, au stylo noir : "Vlaminck/Arts Modernes/Vienne"

Localisation

Paris ; musée national d'art moderne

Etablissement affectataire

Paris ; musée national d'art moderne

Exposition

1906 (20 mars-30 avril), Paris, Serres de la Ville de Paris, XXIIe Salon des Indépendants, n° 5100. 1952 (18 avr.-26 mai), Amsterdam ; (31 mai-14 juillet), Bruxelles : "Cent chefs-d'oeuvre du Musée National d'Art Moderne", n° 95. 1954 (4-13 novembre), Casablanca ; (21-30 novembre), Rabat : "De Bonnard à Picasso", n° 6. 1956-57 (24 avril-janvier), Valenciennes, Dijon, Strasbourg, Reims, "Cinquante chefs-d'oeuvre du Musée National d'Art Moderne", n° 18. 1957 (9 mars-4 avril), Cardiff, National Museum of Wales, "Pictures from the Musée National d'Art Moderne, Paris", n° 74 ; Londres, R.B.A. Galeries, "An Exhibition of Paintings from the Musée National d'Art Moderne, Paris", n° 58. 1957 (juillet-septembre), Tours, Musée des Beaux-Arts, "Cinquante oeuvres d'artistes du XX siècle". 1959 (30 avril-31 mai), Varsovie, Cracovie, "Peinture française. De Gauguin à nos jours", n° 159. 1962 (21 septembre-4 novembre), Vienne, Museum des 20. Jahrhunderts, "Kunst von 1900 bis heute", n° 26. 1966 (15 janvier-6 mars), Paris, musée national d'Art moderne ; Munich, Haus der Kunst ; Hambourg, Kunsthalle, "Le Fauvisme français et les débuts de l'expressionnisme allemand", n° 126. 1968 (6 mars-12 avril), Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, "40 ans d'art vivant. Hommage à Robert Giron", n° 8. 1976 (26 mars- 1 juin), New York, The Museum of Modern Art ; San Francisco Museum of Modern Art ; Fort Worth, Kimbell Art Museum, "The 'Wild Beasts', Fauvism and its Affinities" (sans n°). 1978 (12 juillet-6 novembre), Paris, Centre Georges Pompidou, "Paris-Berlin", n° 377. 1979-80 (17 novembre-16 mars), Londres, Royal Academy of Arts, "Post-Impressionism : Cross-Currents in European Painting", n° 228. 1981 (14 mars-5 avril), Hiroshima, Musée des Beaux-Arts, "Matisse et ses amis", n° 94. 1983 (mai), Paris, musée d'Art moderne de la Ville de Paris, "La Nature morte et l'objet de Delacroix à Picasso". 1987-88 (28 juin-28 octobre), Chartres, musée des Beaux-Arts ; (28 mai-28 août), Aoste, Centro Saint-Benin, "Vlaminck le peintre et la critique", n° 5. 1990-91 (août-novembre), Essen, Museum Folkwang ; (novembre-février), Amsterdam, Rijkmuseum Vincent van Gogh : "Van Gogh et l'Art Moderne". 1992-93 (octobre - décembre), Nagoya, Aichi Prefectural Museum of Art ; (janvier-février), Kyoto, the National museum of modern art ; (24 février-4 avril), Tokyo, the national museum of modern art : "Fauvism and Modern Japanese Paintings", n° 56. 1996 (17 mai-21 juillet), Nice, Musée Matisse ; (2 août-17 novembre), Bruges, Fondation Saint-Jean : "La Céramique Fauve - André Metthey et les peintres". 1997 (9-21 avril), Paris, musée national d'Art moderne, "Présentation des oeuvres récupérées après la Seconde Guerre mondiale ..." (Cat. : n° 37). 2001, Sao Paulo (Brésil), Museo de arte brasileira-MAB, Fundaçao Armando Alvarez Penteado, "Maurice de Vlaminck". 2008, Jérusalem (18 février-3 juin), Paris, musée d'art et d'histoire du Judaïsme (24 juin-28 septembre), "A qui appartenaient ces tableaux ? Looking for owners" (Cat. : p. 168-169, repr).

Bibliographie

VALLES-BLED Maïthé, "Vlaminck : catalogue critique des peintures et céramiques de la période fauve", Paris, Wildenstein Institute, 2008, p. 140, n° 49, repr.

Notes

(1)MEAE/209SUP239 B48 : Procès-verbal de l'interrogatoire de Gustav Rochlitz par Charles Gillard, commissaire de police judiciaire française, du 4 juin 1949, "Affaire : renseignements au sujet de l'expédition de huit caisses d'objets d'art en Allemagne pendant la guerre 1939/1945" ; et MEAE/209SUP184 A153 : BIA, rapport n° 329, "Affaire Rochlitz", Baden-Baden, 2 septembre 1949 ; et MEAE/209SUP714 : Dossier "Dépôts/ 6) Dépôt du Schloss Baden-Baden": " Renseignements concernant la découverte des tableaux de maîtres" ; "Inventaire des oeuvres d'art trouvées chez monsieur Strobel (...)" rédigée le 30 novembre 1945 par l'Officier de Contrôle des Biens ; et MEAE/209SUP404 : Dossier : "Enquêtes Rose Valland/18/Ravensburg coll. Goertz etc." (2)MEAE/209SUP149 A101 : Office of Strategic Services / Art Looting Investigation Unit : " Details Interrogation Report n° 4/15 August 1945/Subject : Gustav Rochlitz". (3)MEAE/209SUP384 P17 : Courrier envoyé le 8 octobre 1945 par Gustav Rochlitz, Hohenschwangau, au Gouvernement militaire de Munich. (4)MEAE/209SUP714 : Voir note 1 : " Dossier Dépôts ..." : "Renseignements ... "; même dossier : courrier de l'Officier de contrôle de deuxième classe François, chef adjoint de la Section des Beaux-Arts à Henraux, du 4 décembre 1945 ; note : "Mulhofen - Meersburg". Ajouté à la main : "Renseignement fourni par Melle Valland", 7 décembre 1945. (5)Courrier du 26 avril 1946 du général du corps d'armée Koenig, commandant en chef français en Allemagne (signé par le chef de la Division Réparations et Restitutions Glasser) Berlin-Frohnau, à l'administrateur général de la zone française d'occupation, Baden-Baden ; traduction dactylographiée du document : "Gustav Rochlitz (manuscrit)/Liste de tableaux et caisses provenant des territoires français occupés". (6)MEAE/209SUP770 P1 : Convention entre l'officier de contrôle de première classe François Boucher, représentant le directeur de l'Education publique à Baden-Baden et Rose Valland, secrétaire de la commission de récupération artistique, Paris, Baden-Baden, 1er février 1946 ; courrier de l'officier de contrôle de deuxième classe François, chef adjoint de la section des Beaux-Arts à M. S. A. Henraux, du 13 février 1946 ; " Inventaire des oeuvres déposées au Schloss de Baden-Baden en provenance de Mulhofen (Meersburg), s.d. (7)MEAE/209SUP579 R33 : "Property Card" du Central Collecting Point de Baden-Baden, n° inv. 135. Parmi les mentions : "Sujet : "Intérieur de cuisine" ; "propriétaire présumé : Etat français" ; "Description : (...) La signature "ne ressemble en rien à celle de V." ; "Marques - Signes distinctifs : sans cadre". (8)MEAE/209SUP417 P66 : "Note sur l'affaire Rochlitz", rédigée le 13 août 1953 par le service de Réparations-restitutions de Baden-Baden. (9)MEAE/209SUP429 : Inventaire et correspondance concernant le troisième convoi en provenance du Central Collecting Point de Baden-Baden, du 7 janvier 1947. (10)Musée national d'Art moderne, documentation, dossier d'oeuvre. (11)AMN Z15 B, 1050-1958 : "Compte-rendu de la commission de choix des oeuvres d'art/séance du mercredi 25 octobre 1950" ; "Commission de choix de la récupération artistique/VIème séance - 29 mai 1951/Compte-rendu". (12)AMN Z15 B, 1950-1958 : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 13 août 1951. (13)MEAE/209SUP417 P66 : Copie de la lettre de réclamation de ses biens, envoyée par Gustav Rochlitz à François Poncet, Haut commissaire de le république française en Allemagne, le 1er juillet 1953. (14)MEAE/209SUP417 P66 : : Dossier "Réclamation Rochlitz" ; ordre du jour de la séance du 17 décembre 1953 du Comité des jurisconsultes de l'architecture, des lettres et des arts du ministère de l'Education nationale, daté 10 décembre 1953 ; compte-rendu manuscrit et non signé de l'avis émis par le comité des jurisconsultes le 17 décembre 1953 sur l'affaire Rochlitz. (15)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Courriel du musée national d'Art moderne du 8 octobre 2012.

Date de la dernière mise à jour

2022-09-08

Droits de copie photo

© ADAGP © Musée national d'Art moderne.

1/2