POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Trois Nymphes

N°Inventaire

R 5 S

Domaine

Auteur / exécutant / collecteur

MAILLOL Aristide Joseph Bonaventure (auteur) ; RUDIER Eugène dit Alexis (fondeur d'art)

Précisions auteur

Banyuls-sur-Mer, 8 décembre 1861; Perpignan, 27 septembre 1944

Ecole

École française

Titre

Trois Nymphes

Ancien titre

Les Trois Grâces Les Nymphes de la prairie

Dénomination du bien

Groupe sculpté

Millénaire

1930 - 1937

Siècle

20e siècle

Technique

Plomb ; fonte

Dimensions

H. 1,60 ; La. 1,44 ; P. 0,80 m.

Inscriptions

Signé sur le socle du monogramme de l'artiste : "M" Sur le rebord de la terrasse au dos, cachet du fondeur : "Alexis.Rudier/Fondeur.Paris".

Genèse

La figure centrale est commencée en 1930 et le groupe en plâtre est exposé inachevé à l'exposition "Maîtres de l'Art indépendant" (Paris, Petit-Palais) en 1937. Œuvres en rapport : tirages en plomb, Tate Gallery de Londres (fonte Rudier, inv. 5022) ; Marly-le-Roi ; maison de Maillol à Banyuls ; dans une collection particulière aux États-Unis - Tirages en bronze : Kunstmuseum de Berne, Art Institute de Minneapolis et musée Sainte-Croix (R 11 S) de Poitiers.

Historique

Le groupe est acquis par Friedrich Welz sur commande auprès d'Eugène Rudier au prix de 40.000 RM en octobre 1941, pour la Landesgalerie de Salzbourg (numéro d'inventaire 299) (1). Lors de la débâcle allemande, le groupe est mis à l'abri dans le parc du château de Leopoldskron près de Salzbourg, "à l'abri dans un hangar" (2). Le groupe est rapatrié vers la France par le septième ou le huitième convoi en provenance de Vienne le 25 février ou le 25 décembre 1950 à destination du siège de la commission de récupération artistique (3). L’œuvre est attribuée "aux musées nationaux (musée d'art moderne)" par l'arrêté du ministère de l’Éducation nationale du 16 mai 1951 (4). L’œuvre est reversée du musée national d'art moderne au musée du Louvre en 1977 puis au musée d'Orsay en 1986 ; elle est réattribuée au musée national d'art moderne à la fin de l'année 2012 et radiée de l'inventaire RF en 2014 (5). Le groupe est déposé au Jardin des Tuileries depuis 1964 (6), visible dans le Jardin du Carrousel.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2016. Voir notice de la collection en ligne du MNAM : https://collection.centrepompidou.fr/artwork/150000000740767

Catégorie

Oeuvre assurément non spoliée.

Observations

Œuvre radiée de l'inventaire RF (n° 3237).

Autres numéros

299 : numéro de la Landesgalerie Salzbourg. Rec 5 S.

Localisation

Paris ; jardin des Tuileries

Etablissement affectataire

Paris ; musée national d'art moderne

Exposition

1956, Marseille, Musée Cantini, « Aristide Maillol » (Cat. : n° 15). 1958 : Marly-le-Roi, présentation organisée par la galerie Vierny. 1961, Paris, musée national d'Art moderne, « Hommage à Aristide Maillol », (Cat. : n° 94). 1961-1962, Hambourg, Kunstverein ; Amsterdam, musée municipal ; Frankfurter Kunstverein ; Stuttgart, Wurtembergischer Kunstverein ; Munich, Haus der Kunst, « Maillol », (Cat. : n° 77). 1963-1964, Tokyo, musée national d'Art occidental, « Rétrospective Maillol », (Cat. : n° 59).

Bibliographie

PINGEOT, Anne ; LE NORMAND-ROMAIN, Antoinette ; MARGERIE, Laure de, « Catalogue sommaire illustré des sculptures », Paris, RMN, 1986, p. 275. BRESC, Geneviève ; PINGEOT, Anne, « Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries », Paris, musée du Louvre, 1986, p. 297-299, n° 251, repr. KOLLER, Fritz, « Das Inventarbuch der Landesgalerie Salzburg 1942-1944 », Salzbourg, Salzburger Landesregierung, 2000, p. 214-215.

Notes

(1)KOLLER, Fritz, "Das Inventarbuch der Landesgalerie Salzburg 1942-1944", p. 214-215 et MEAE/209SUP576 R27 et 209SUP580 R34 : achats Welz. (2)MEAE/209SUP576 R27 : "Extrait de l'inventaire des Tableaux et Sculptures de la Landesgalerie de Salzbourg : ... Château Leopoldskron ... Sculptures vues dans le jardin ... A trouver dans un hangar : 299 ..." (3)Fold3.com/image/274296961 : Haut-Commissariat de la République française en Autriche au chef de la division Réparations, Restitutions, Contrôle des Biens, le 10 février 1950... objet : Les Trois Grâces de Maillol... Je compte faire procéder au rapatriement de l’œuvre d'art en cause au cours des prochaines semaines... G. H. Pommery". (4)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Attribution du 16 mai 1951 " ... Arrêté : Les œuvres d'art ci-après désignées retrouvées hors de France par la Commission de récupération artistique sont attribuées aux musées nationaux (musée d'art moderne) dans les conditions fixées par l'article 5 du décret n° 49-1344 du 30 septembre 1949 : ... A.M.R. 5s, SN, MAILLOL, Les Trois Grâces ... " ; l’œuvre ne figure pas sur la liste de la première commission de choix des œuvres de la récupération artistique du 27 octobre 1949 ; elle est mentionnée par Rose Valland dans son courrier au directeur des musées de France du 24 juillet 1964 : "Par la première commission de choix, le musée d'art moderne est devenu dépositaire des 'Trois Grâces' de Maillol ..." (5)Musée national d'art moderne, documentation, dossier d’œuvre : Courrier du musée national d'art moderne au musée d'Orsay de novembre 2012 et SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l’Éducation nationale (service des musées de France) du 8 avril 2014. (6) SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération.

Date de la dernière mise à jour

2024-03-11

Droits de copie photo

© 2003 Musée du Louvre / Pierre Philibert. © Réunion des musées nationaux Grand Palais.

1/6