POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Baigneuse debout

N°Inventaire

R 3 S

Domaine

Auteur / exécutant / collecteur

MAILLOL Aristide Joseph Bonaventure (auteur) ; RUDIER Eugène dit Alexis (fondeur d'art)

Précisions auteur

Banyuls-sur-Mer, le 8 décembre 1861 ; Perpignan, le 27 septembre 1944

Ecole

École française

Titre

Baigneuse debout

Autre titre

La Source Baigneuse Jeune baigneuse

Dénomination du bien

Statuette

Millénaire

1933 (vers)

Siècle

1er quart 20e siècle

Technique

Bronze ; fonte au sable ; patine (brun)

Dimensions

H. 0,775 ; La. 0,25 ; P. 0,155 m.

Inscriptions

Sur le rebord de la terrasse à gauche : "N° 3" ; "M" entouré. A l'arrière de la terrasse : ".Alexis.RUDIER./.Fondeur.PARIS."

Genèse

Œuvres en rapport : -Bois : un exemplaire en buis de 1900, à Winterthur, museum Oskar Reinhart am Stadtgarten (coll. Oscar Reinhart, prov. comte Harry Kessler). -Terre cuite : trois éditions, une édition au musée Maillol à Paris ; une épreuve (prov. galerie Bignou, Paris). -Bronze : autres exemplaires ; épreuve n° 1 (collection Kapferer) ; épreuve n° 2 (1998, Gerald Peters gallery, Santa Fe, prov. Mme Druet, galerie Druet, Paris) ; une épreuve (Mannheim, Stättische Kunsthalle, prov. galerie Vollard 1913) ; une épreuve (prov. coll. Josef Rosenzaft, vente Sotheby's 17 mars 1976, n° 3 ?)

Historique

Selon la déposition d'Ernst Buchner, le R 3 S aurait été acquis par Eugen Brueschwiller, marchand résidant Furstenstrasse 22 à Munich, pour le prix de 3000 RM, et rapporté de Paris à Munich en 1944 (1). Le bronze est retenu lors de la première commission de choix des œuvres de la récupération artistique, le 27 octobre 1949 (2), sous la mention : "3 S, la Source, bronze" (3). Il est attribué "aux musées nationaux (musée d'art moderne)" par arrêté du 16 mai 1951 (4). Il est alors inscrit sur le registre de la récupération artistique du musée national d'art moderne sous le titre "Jeune baigneuse". Le bronze est déposé au musée d'Art et d'Industrie, Saint-Étienne, de 1974 (ou 1975 ?) à 1977. Puis il est reversé du musée national d'art moderne au musée du Louvre en 1977 puis au musée d'Orsay en 1986 (5), et enfin réattribué au musée national d'art moderne en 2012. L’œuvre est déposée au musée d'Orsay depuis le 16 février 2013 sous le numéro DO 2013 10, puis radiée de l'inventaire RF en 2014 (6).

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2020. Voir notice de la collection en ligne du MNAM : https://collection.centrepompidou.fr/artwork/150000000740763

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Observations

L’œuvre est radiée de l'inventaire RF (n° 3250).

Autres numéros

Rec 3 S. R 3. RF 3250 : inventaire des sculptures du Louvre et Orsay, attribué par erreur et radié de l'inventaire RF. DO 2013 10 : numéro dépôt musée d'Orsay.

Marques

A l'arrière de la terrasse : A la peinture rouge "REC 3" ; à l'intérieur de la pièce, au niveau de la terrasse, au crayon bleu "K 13" ; traces de peinture rouge, d'inscriptions effacées. A l'intérieur de la terrasse : Étiquette du musée national d'art moderne avec identification de l’œuvre et numéro "REC. 3 S" ; cette étiquette recouvre un ancien marquage au crayon rouge.

Localisation

Paris ; musée d'Orsay

Etablissement affectataire

Paris ; musée national d'art moderne

Exposition

1950 (19 mai-19 juin), Toulouse, école des Beaux-Arts. 1956-1957 (18 juin 1956-Janvier 1957) : Valenciennes, musée des Beaux-Arts ; Dijon, musée des Beaux-Arts ; Besançon, musée ; Strasbourg, musée ; (18 juin 1956-Janvier 1957) : Reims, musée. 1959-1960 (15 septembre 1959 - 12 octobre 1960), Charleroi, palais des Beaux-Arts ; Ixelles, musée ; Tournai, musée ; Luxembourg, musée, "De Maillol à nos jours", (Cat. : n° 52). 1960 (25 mars-25 septembre), Rotterdam, "Exposition internationale de sculptures". 1961 (23 juin-2 octobre), Paris, musée national d'art moderne, "Hommage à Aristide Maillol", (Cat. : n° 1. 1961-1962 : Hambourg, Kunsthalle (27 octobre-7 janvier) ; Amsterdam, musée municipal (15 février-15 mars 1962) ; Frankfurt, Kunstverein (22 mars-6 mai 1962) ; Stuttgart, Wurtembergischer Kunstverein (19 mai-8 juillet) ; Munich, Haus der Kunst (20 juillet-7 octobre), "Maillol", (Cat. : n° 8). 1963-1964 (30 avril-14 mars), Tokyo, musée national d'Art occidental, "Rétrospective Maillol", (Cat. : n° 7). 1964 (juin), Paris, Institut de France, Académie des Arts, "Hommage à Jean-Louis Brian, sculpteur, 1805-1864", (Cat. : n° 11 bis). 1966 (26 avril-26 octobre), Moscou, musée Pouchkine ; Leningrad, musée de l'Ermitage, "Rodin et son temps". 1968 (21 juin-23 décembre), Tokyo, grand magasin Takushimaya. 1977-1985 : Paris, Palais de Tokyo, "Le Post-Impressionnisme - Préfiguration du musée d'Orsay". 1985, Shanghai, "Peinture française 1870-1920". 1985, Antibes, musée Picasso ; Toulouse, musée des Augustins ; Lyon, musée des Beaux-Arts, "Orsay avant Orsay". 1986, New-York, the Brooklyn museum (13 mars-5 mai) ; Dallas, museum of art (1er juin-3 août), "From Courbet to Cezanna. A new 19th century preview of the Musée d'Orsay", (Cat. : n° 17). 1994-1995 (9 juillet-26 septembre), Saint-Tropez, musée de l'Annonciade, "Maillol". (23 novembre 1994-24 janvier 1995), Mexico, Instituto de Belles Artes, "El escultor Aristide Maillol 1861-1944", (Cat. : p. 2+126, n° 3, repr. p. 35). 1995, Toulouse, Espace d'Art moderne et contemporain, "Jean Cassou, un musée imaginé". 1996 (14 janvier-5 mai), Berlin, Georg-Kolbe museum ; (15 mai-22 septembre), Lausanne, musée cantonal des Beaux-Arts, "Aristide Maillol". 1997 (8 avril-4 mai), Paris, musée d'Orsay, "Présentation des œuvres récupérées après la Seconde Guerre mondiale et confiées à la garde des musées nationaux". 2005-2006 (5 novembre 2005-12 mars 2006), Amiens, musée de Picardie, "Puvis de Chavannes. une voie singulière au siècle de l'impressionnisme", (Cat. : n° 291)

Bibliographie

PINGEOT, Anne ; LE NORMAND-ROMAIN, Antoinette ; MARGERIE, Laure de, "Catalogue sommaire illustré des sculptures", Paris, Musée d'Orsay, 1986, p. 191, repr. PINETTE, Matthieu, "Puvis de Chavannes : une voie singulière au siècle de l’Impressionnisme", cat. exp., n° 291.

Notes

(1)NARA, Fold3.com/image/270039599 et image/270039602 et image/270039628 : "Confidentiel/Office of strategic services/Art looting investigation unit/APO 413/U. S. Army/ Detailed interrogation report n° 2/Subject : Ernest Buchner ... [p. 7] ... 4. Maillol. One of the Three Graces, price 3000 marks. Provenance unknown. Brought by B. from France to Munich ... " , et NARA, Fold3.com/image/232013451 et image/232013459 : « ... Confidential Maillol : One of the Three Graces. Price RM 3000. Provenance unknown. Brought by BRUESCHWILLER from France. 1944 ... » (2)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (3)Ibidem. (4)MNAM, documentation, dossier d’œuvre et SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Attribution par arrêté du ministre de l’Éducation nationale aux "musées nationaux, (musée d'art moderne)... A.M.R. 3s, SN, MAILLOL, La Source, bronze... le 16 mai 1951...". (5)Le bronze R 3 S figure à tort sur l'arrêté de reversement du 27 juin 1977 (ou transfert d'affectation) au musée du Louvre (en vue de la préfiguration du musée d'Orsay) et y est inscrit sur l'inventaire RF (n° 3250) sous le titre "Baigneuse". (6)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Courriel musée d'Orsay-SMF (février 2015) : la décision du 26 juillet 2013 régularise le dépôt et arrêté du ministère de la Culture et de la Communication (service des musées de France) du 8 avril 2014.

Représentation

Figure (femme, de face, nu, en pied, bras : droit : levé, effet de tissu)

Date de la dernière mise à jour

2024-03-11

Droits de copie photo

© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski. © Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée national d'art moderne, Nathalie Michels.

1/7