Château de Turly

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château, demeure

Genre du destinataire

Épiscopal

Titre courant

Château de Turly

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Cher (18) ; Saint-Michel-de-Volangis ; Saint-Germain-du-Puy

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Lieu-dit

"Les Grands jardins" ; "Château de Turly" ; "Le Pré de la garenne" ; "La Garenne de Turly" ; "Le Grand Bois" ; "Les Terres de Turly"

Références cadastrales

C 267, 2020 (Saint-Michel-de-Volangis) C 256, 257, 258, 259, 260, 261, 262, 263, 264, 265, 266, 267, 268, 269, 270, 271, 272, 273, 274, 275, 276, 277, 278, 279, 2020 (Saint-Germain-du-Puy) AL 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19 et AM 1, 2, 3, 4, 5

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Le Langis

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle, 4e quart 17e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Saglio (architecte), Lavenne de Choulot Paul de (paysagiste)

Description historique

Le domaine de Turly est la propriété des archevêques de Bourges depuis la fin du 12e siècle. La reconstruction du château est attribuée à Guillaume de Cambray, en 1496. Ce château médiéval est restauré à partir de la fin du 17e siècle, après les guerres civiles, à la demande de Monseigneur Phélypeaux de la Vrillière. Sans doute à partir de constructions hétéroclites, naît une résidence de plan régulier, ouverte sur les jardins. Le château est annoncé par une avant-cour, le pont-levis est remplacé par un pont de pierre, les murs de la cour sont détruits, les fossés comblés et une terrasse aménagée autour du château. Le grand pavillon élevé près de l'entrée et les ailes abritant les communs et la chapelle sont détruits puis reconstruits. Les jardins sont remodelés et le parc augmenté. L'intervention de Le Nôtre pour le dessin d'un parterre est mentionnée sur un devis. Les successeurs de Monseigneur de la Vrillière poursuivent les travaux et apportent chacun des embellissements. A la fin du 18e siècle, la façade antérieure sur cour du corps de logis s'agrémente d'une galerie. En 1784, une nouvelle basse-cour est bâtie. En 1791, le domaine est vendu comme bien national. Entre 1858 et 1891, la restauration du domaine est entreprise par le baron de Laître, avec le concours de l'architecte Saglio. En 1862, il commande au paysagiste Paul de Lavenne de Choulot un jardin agricole et paysager. Le château semble reprendre les fondations et les murs du château médiéval, suivant un tracé orthogonal et adoptant le plan habituel d'un château entre cour et jardin. La cour d'honneur est flanquée de deux ailes élevées à la fin du 17e siècle, rattachées à deux pavillons reliés par une grille qui a été remplacée au 19e siècle. Les angles des pavillons sont pourvus d'une tourelle. La façade postérieure du corps de logis est flanquée des tours remaniées du château médiéval. La chapelle est aménagée dans l'aile ouest et voûtée d'ogives. La composition d'ensemble du domaine reste celle de la fin du 18e siècle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit M.H.

Date et niveau de protection de l'édifice

2020/12/16 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'ensemble des éléments bâtis et non bâtis qui composent cette résidence de campagne des archevêques de Bourges sous l'Ancien Régime, et correspondent à son emprise historique tel que représenté sur le plan annexé à l'arrêté, et figurant au cadastre de Saint-Michel-de-Volangis section C, sur les parcelles n°256 à 262 au lieu-dit "les Grands jardins", n° 263 à 264 au lieu-dit "Château de Turly", n°269 à 277 au lieu-dit "Le Pré de la garenne", n° 278 et 279 au lieu-dit "la Garenne de Turly" et au cadastre de Saint-Germain-du-Puy, section AL, sur les parcelles n°8 à 19 au lieu-dit "la Garenne de Turly", et section AM, sur les parcelles n°1 à 4, au lieu-dit "Le Grand Bois", n°5 au lieu-dit "Les Terres de Turly" : inscription par arrêté du 16 décembre 2020

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

L'arrêté d'inscription du 16 décembre 2020 se substitue à l'arrêté d'inscription du 20 janvier 2006 : les façades et les toitures du château ; le terre-plein sur lequel il s'élève (cad. C 267, lieu-dit Château de Turly)

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2006

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Château de Turly : Vue aérienne de l’ensemble du château
Château de Turly : Vue aérienne de l’ensemble du château
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image