Demeure dite habitation La Capot

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Titre courant

Demeure dite habitation La Capot

Localisation

Localisation

Martinique ; Martinique (972) ; Basse-Pointe

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Martinique nord

Lieu-dit

Habitation Capot

Références cadastrales

1973 E 60

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Rivière Capot

Partie constituante non étudiée

Fontaine, hangar agricole, bureau d'entreprise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le premier concessionnaire du site fut le capitaine de milice de la Capesterre Jean Jaham Sieur de Vertpré, recensé par le Terrier de 1671. Sa parcelle était large de 200 pas et haute de 2500 pas (un pas équivalent à 1, 134 mètres). Le propriétaire suivant nous est connu par la carte de Moreau du Temple datée de 1770 : il s'agit d'un M. Courtois. En 1694, le père Labat faisait déjà mention d'un propriétaire d'habitation nommé Courtois, dont la parcelle se situait à la limite de la rivière Capot. Sur cette habitation fut cultivé du cacao avant l'établissement d'une sucrerie. La carte de Moreau de Saint Méry, datée de 1787, nous informe de la présence sur le site d'un moulin à bête, ainsi que de bâtiments industriels, d'une rue cases-nègres, d'une batterie située sur les 50 pas du roi, et d'une zone de résidence des colons plus en hauteur. Cette configuration est encore observable aujourd'hui. Le dernier héritier Courtois, prénommé Alexandre et propriétaire d'habitation à Case-Pilote, se sépara de La Capot en 1798. Les époux Fortier, apparentés aux Courtois, s'en portèrent acquéreurs. Ils fondèrent en 1809 la société "Fortier frères et Pompignan" en s'associant avec les Assier de Pompignan. La Capot, partie intégrante de cette société à caractère familiale, resta au main de cette même famille jusque dans les années 1880. En 1890, MM Prevoteau Duclary et Fernand Clerc en devinrent propriétaire pour la somme de 500 000 francs. Ils y installèrent une centrale sucrière qui fut détruite peu après par le cyclone d'août 1891. Dès les premières années du 20e siècle, l'habitation cessa de produire du sucre se contentant de fournir ses cannes à l'usine Vivé du Lorrain, également propriété des Clerc. Elle le fit de 1904 à 1930, puis développa parallèlement la culture de la banane, avant d'échoir, comme l'habitation Chalvet, à M. Aubéry dans les années 1970. On y cultive actuellement la banane.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, moellon, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tôle nervurée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'habitation La Capot est située à moins de 4 kilomètres du bourg de la Basse-Pointe. Elle se trouve sur une plaine en contrebas de l'Habitation Chalvet. Outre une unité de conditionnement de la banane datant de la seconde moitié du 20e siècle, les bâtiments sont tous du 18e et du 19e siècle. Elle se divise en deux parties : une partie Est, Sud-Est comprenant l'ancienne zone industrielle (cheminée, sucrerie, purgerie) et la batterie, vestiges en pierre et moellon, et une partie ouest nord-ouest résidentielle ou se trouve les vestiges de l'ancienne maison de maître, le nouveau hangar à banane, l'ancien économat et des cachots. Un mur de soutènement à l'ouest limite la propriété. Une fontaine monumentale dissimulée sous la végétation et surmontée d'une statue de la Vierge y est adossée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ursulet Laurent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Martinique - Service chargé de l'Inventaire 54, rue Professeur Raymond Garcin 97200 Fort-de-France - 05.96.63.18.61

1/2
Demeure dite Habitation La Capot
Demeure dite Habitation La Capot
© Inventaire général, ADAGP ; © Conseil régional Martinique
Voir la notice image