Distillerie dite Rhums J.M.

Désignation

Dénomination

distillerie

Appellation et titre

Rhums J.M.

Titre courant

Distillerie dite Rhums J.M.

Localisation

Localisation

Martinique 972 Macouba

Aire d'étude

Martinique nord

Lieu-dit

Fond Préville

Référence cadastrale

1978 C 28

Milieu d'implantation

en écart

Parties non étud

chai, pont aqueduc, atelier de réparation, magasin industriel, cheminée d'usine, bureau d'entreprise, hangar agricole

Edifice de conservation

Demeure dite Habitation Bellevue-Fond Préville

Référence de l'édifice de conservation

IA97201092

Historique

Datation des campagnes principales de construction

limite 19e siècle 20e siècle

Commentaire historique

La distillerie se trouve à l'emplacement de l'ancienne habitation Le Macouba devenue habitation Fond Préville. Vers 1790 elle appartenait à M. Antoine Leroux Préville. En 1845, ses descendants vendirent l'habitation établie en sucrerie à M. Jean Marie Martin. Celui-ci se lança dans la production de rhum, d'où la marque de rhum J.M. (Jean Marie Martin). Après l'acquisition en 1895 de l'habitation par M.s Courmont et Audebert, ce fut M. Alfred Dormoy qui devint propriétaire en 1907. En 1914, Ernest Crassous de Médeuil rachètera la distillerie, permettant à sa famille d'en conserver la propriété jusqu'en 1971. A cette date, une partie de la propriété reviendra à M. Jacques Plissonneau Dusquesne qui en fera une société civile d'exploitation agricole. En décembre 1976, Hubert Duchamps de Chastaignés commença à travailler comme géreur de l'habitation avec son grand-père René Crassous de Médeuil. Sa mère, Chantal, en assurait alors la gérance. Après son décès en 1995, Hubert prit la tête des Rhums J.M. La distillerie possède des moulins entraînés à la vapeur et installés en 1946. La machine à vapeur de marque Corliss provenant de Rivière Blanche date de 1945.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

ciment, pierre, moellon, fer, enduit

Matériau de la couverture

tôle ondulée, tôle nervurée

Vaisseau et étage

en rez-de-chaussée

Type de la couverture

toit à longs pans, appentis

Commentaire description

Quelques murs de la distillerie sont encore en pierre et moellon recouvert d'enduit, comme ceux de l'atelier de mécanique, de l'élévation sud de l'unité principale, ou encore de cheminée. Les autres ont été refaits en ciment. Le bureau de vente possède encore des ouvertures avec encadrement en pierre de taille. La cheminée comporte une niche dans sa partie sommitale avec statue de la Vierge.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété d'une société privée

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ursulet Laurent

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

sous-dossier

Dossier adresse

Conseil régional de Martinique - Service chargé de l'Inventaire 54, rue Professeur Raymond Garcin 97200 Fort-de-France - 05.96.63.18.61