Logements, actuellement cité ouvrière dite Rue Case-Nègres

Désignation

Dénomination de l'édifice

Logement

Appelation d'usage

Rue case-nègres

Destination actuelle de l'édifice

Cité ouvrière

Titre courant

Logements, actuellement cité ouvrière dite Rue Case-Nègres

Localisation

Localisation

Martinique ; Martinique (972) ; Grand'Rivière ; C.D. 10

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Martinique nord

Lieu-dit

Habitation Beauséjour

Adresse de l'édifice

C.D. 10

Références cadastrales

1996 B 50

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Logement d'ouvriers ; cuisine ; abri ; oratoire ; jardin maraîcher

Nom de l'édifice

Demeure dite habitation Beauséjour

Références de l'édifice de conservation

IA97201031

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

A l'origine, la cité ouvrière dite rue case-nègres, datant de la 1ère moitié du 19 siècle, constituait les logements d'esclaves travaillant sur l'habitation. Certains de leurs descendants directs sont aujourd'hui habitants de la rue cases-nègres et travaillent dans l'industrie bananière de Beauséjour. Des travaux de réhabilitation y sont actuellement en cours.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre ; moellon ; enduit ; bois

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique ; tôle nervurée

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée surélevé

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

La rue case-nègres se compose de deux corps de bâtiments parallèles séparés par un espace formant une rue. Leurs solins de mur, d'environ 1m, sont en moellon recouvert d'enduit comportant un fruit, et leurs parties supérieures en bois. Les ouvertures des bâtiments animent avec rythme les élévations alternant plein, porte et fenêtre. Les toits à longs pans sont en tuile mécanique pour l'un et en tôle nervurée pour l'autre. Le premier bâtiment mesure une cinquantaine de mètre en longueur sur cinq de large. Son élévation postérieure est aveugle et donne sur le chemin départemental. Il comprend 6 logements précédé de 4 degrés et possédant une cuisine extérieure en tôle faisant face au logis. Le second bâtiment est moins long d'une vingtaine de mètres et s'organisent comme le premier. Les cloisons sont en bois. Chacune des rues est bordées par des abris en tôles servant de cuisines. Des jardins maraîchers dit jardins créoles font suite aux cuisines du deuxième bâtiment. Un oratoire se trouve à l'entrée de la cité ouvrière (étudiée).

Commentaires d'usage régional

Rue composée de cases

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/08/09 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façade et toiture classées par arrêté du 09 août 1996

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ursulet Laurent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Martinique - Service chargé de l'Inventaire 54, rue Professeur Raymond Garcin 97200 Fort-de-France - 05.96.63.18.61