Établissement administratif : hôtel du gouvernement

Désignation

Dénomination de l'édifice

Établissement administratif

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Hôtel du gouvernement

Titre courant

Établissement administratif : hôtel du gouvernement

Localisation

Localisation

Guadeloupe ; Guadeloupe (971) ; Basse-Terre ; boulevard du Gouverneur-Général-Félix-Eboué

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Basse-Terre (commune)

Adresse de l'édifice

Gouverneur-Général-Félix-Eboué (boulevard du)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Bureau d'entreprise, demeure, communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 18e siècle, 2e quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Au début de la colonisation, le fort est à la fois le lieu de résidence des gouverneurs et le siège des institutions. Charles Houël habite dans le donjon qu'il a fait construire. Ses successeurs ont résidé un temps dans l'ancienne maison de la Compagnie. Sur le plan du fort et d'une partie du bourg de 1703 et sur celui de 1730, la maison du gouverneur est représentée à proximité de l'église des jésuites (à l'angle des rues Légitimus et Ignace). C'est sans doute dans les années 1740 que le gouvernement s'installe dans une maison de location, à l'angle de la grand-rue et du chemin Desmarais, à l'emplacement de l'actuel palais du conseil général. Dès son arrivée en 1765, le gouverneur Pierre de Nolivos se plaint de l'état de délabrement de cette maison et propose d'acquérir un terrain pour y construire un bâtiment pour le gouvernement. Dans les années 1770, trois terrains sont achetés. En 1777, d'Arbaud, gouverneur de 1775 à 1782, propose de réunir sur ce grand terrain toutes les administrations. Son projet n'aboutit pas. Un projet, dressé en 1776 par un ingénieur militaire, emprunte un vocabulaire classique, commun à de nombreux édifices officiels de cette période : façade ordonnancée, fronton, balustrade ; cet ambitieux édifice n'a pas été réalisé. En 1784, l'enclos du gouvernement se limite encore aux anciennes constructions et se compose de deux bâtiments principaux, l'un en bois, hôtel du gouverneur, entouré d'une galerie, fermée de jalousies, l'autre en maçonnerie de terre et bois, entourés de constructions annexes, cuisine, magasins, logements, écurie, poulailler en bois. Les gouverneurs semblent avoir souvent résidé hors de la ville où la chaleur est moins lourde comme à l'habitation Monrepos (morne Maillan) ou sur les hauteurs à Matouba (Saint-Claude). En 1810, le gouverneur anglais Crochane fait construire sa résidence dans le haut de l'enclos du gouvernement et dans le bas, l'ancien hôtel du gouvernement abrite des bureaux et les archives du gouvernement. En 1820, le conseil de guerre se tenait dans cet édifice et on y donne des bals. Les deux bâtiments sont séparés par un jardin à l'anglaise. Le bâtiment construit par les Anglais est détruit par le cyclone de 1825 et le premier étage du vieux gouvernement est arraché. En 1828, parmi les premiers travaux entrepris, on compte l'aménagement d'un hôtel pour le gouverneur. Mais en l'absence de fonds suffisants, les locaux de la direction des fortifications, situés à l'angle de la rue Lardenoy et du bd Félix-Eboué sont simplement réaménagés. Le bâtiment fait l'objet de plusieurs modifications en dépit de son état général peu satisfaisant : surélévation d'un étage du côté du Champ d'Arbaud et construction d'une galerie en bois fermée par des jalousies en 1835, surélévation de l'aile donnant sur la rue Lardenoy en 1849, achat des deux maisons Navailles pour l'agrandir en 1865. Le gouverneur réside à partir des années 1850 à Saint-Claude dans une résidence construite dans la caserne du Camp-Jacob. Les locaux de Basse-Terre sont ravagés par un incendie en 1905. Une partie de l'administration est alors installée dans l'ancien hôpital militaire, actuellement lycée Gerville-Réache. En 1935, le gouverneur et une partie de son administration s'installe dans le palais du gouverneur construit par Ali Tur.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Bois, pierre, moellon, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Zinc en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

En 1776, l'enclos du gouvernement se composent de deux bâtiments principaux, l'un en bois l'autre en maçonnerie de terre et bois ainsi que de constructions annexes (cuisine, magasin, logement, écurie, poulailler). Situé en haut du terrain, du côté de la place du Champ-d'Arbaud, le bâtiment construit par les Anglais se compose lui-aussi de deux bâtiments en bois ; le corps principal, de 33 m de long sur 13 m, possède trois niveaux et est relié au corps des dépendances par un passage couvert. Les façades du corps principal étaient entourées de galeries fermées par des jalousies fixes. La porte d'entrée était soulignée par un avant corps. Après le cyclone de 1825, l'hôtel du gouvernement est installé dans un édifice construit de l'autre côté du bd Eboué. Il se compose d'un corps de bâtiment principal en L ouvrant à la fois sur le Champ d'Arbaud (partie à un étage) et sur la rue Lardenoy (partie en rez-de-chaussée). Des bâtiments indépendants accueillent le secrétariat du Gouvernement et les séances du Conseil Privé et les nombreuses dépendances. Les bâtiments son t en maçonnerie de tuf et en bois et sont couverts en zinc.

État de conservation (normalisé)

Détruit

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Desmoulins Marie-Emmanuelle

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Guadeloupe - Service chargé de l'Inventaire 22, rue Perrinon 97100 Basse-Terre - 05.90.41.14.49

1/15
établissement administratif : hôtel du gouvernement
établissement administratif : hôtel du gouvernement
© Archives départementales de la Guadeloupe
Voir la notice image