Hôtel de voyageurs Royal Palace, actuellement immeuble

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de voyageurs

Appelation d'usage

Hôtel Royal Palace

Destination actuelle de l'édifice

Immeuble

Titre courant

Hôtel de voyageurs Royal Palace, actuellement immeuble

Localisation

Localisation

Guadeloupe ; Guadeloupe (971) ; Basse-Terre ; boulevard du Gouverneur-Général-Félix-Eboué

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Basse-Terre (commune)

Adresse de l'édifice

Gouverneur-Général-Félix-Eboué (boulevard du)

Références cadastrales

2008 AI 496

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

Mercier Edmond (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par tradition orale

Description historique

L'hôtel Royal Palace a été construit par la famille Lignières, famille de de propriétaires terriens de Basse-Terre et de commerçants. Il palliait le manque d'équipement hôtelier répondant aux exigences de confort de la clientèle. Il a été construit dans les années 1940 en même temps que le cinéma Le d'Arbaud. Ces 2 bâtiments sont l'oeuvre d'Edmond Mercier. Ils s'inscrivent, par leurs lignes pures, dans le courant de l'architecture moderniste, introduit en Guadeloupe par Ali Tur. Edmond Mercier faisait partie de l'agence qu'Ali Tur avait créée en Guadeloupe et travailla dans cette île jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton armé

Matériaux de la couverture

Béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés

Typologie de couverture

Terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel Royal Palace, occupe un carrefour menant à la place du Champ d'Arbaud, la promenade arborée de la ville. Il se compose de deux ailes formant un V, de deux étages reliées par une cage d'escalier centrale. Cette cage rectangulaire de trois étages joue un rôle clé dans le dessin de la façade qu'elle domine d'un étage ; le haut de l'escalier est flanqué de deux pergolas en béton, installées sur le toit terrasse. L'accès au rez-de-chaussée surélevé est protégé par une marquise en béton. On retrouve ce type de marquise dans d'autres réalisations d'Edmond Mercier comme les villas Longueteau (Gourbeyre) ou Deravin (Saint-Claude). La distribution des chambres, aux premier et second étages, se fait par une galerie ouverte, portée par des poteaux ronds qui courent sur toutes les façades antérieures, évocation des coursives des paquebots. L'hôtel communiquait directement au foyer du cinéma qui se trouve dans le prolongement de la salle de restaurant.

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Mériterait une inscription avec le cinéma

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Desmoulins Marie-Emmanuelle

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Guadeloupe - Service chargé de l'Inventaire
22, rue Perrinon 97100 Basse-Terre - 05.90.41.14.49

1/2
hôtel de voyageurs Royal-Palace actuellement immeuble
hôtel de voyageurs Royal-Palace actuellement immeuble
© Inventaire général, ADAGP ; © commune de Basse-Terre
Voir la notice image