Maison Liensol

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Maison Liensol

Titre courant

Maison Liensol

Localisation

Localisation

Guadeloupe ; Guadeloupe (971) ; Basse-Terre ; place du Marché-aux-Esclaves

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Basse-Terre (commune)

Adresse de l'édifice

Marché-aux-Esclaves (place du)

Références cadastrales

2001 AM 443

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Four à pain, cour, logement, cheminée

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette maison a été construite au cours du 4e quart du 18e siècle par le négociant Dominique Olivier, sur la place aux Herbes, zone aujourd'hui encore très commerçante. Dominique Olivier était propriétaire de plusieurs terrains et maisons dans le quartier. En 1807, la propriété se compose de deux corps de logis reliés par deux ailes autour d'une courette. La maison principale, à étage, en maçonnerie, couverte en tuiles, est divisée en deux appartements. Au rez-de-chaussée se trouvent deux boutiques qui communiquent avec la galerie fermée . Deux escaliers mènent au premier où se trouvent des salles de billard. L'aile en retour d'équerre, longeant la rue du Galisbé (Léonard) , est occupée par des chambres. Ouvrant aussi sur la courette intérieure, le second bâtiment abrite une boulangerie avec un four. A l'origine, les bâtiments étaient couverts en tuiles et en essentes, puis uniquement en essentes. Celles-ci ont été remplacées par des tôles. En 1844, 15 esclaves étaient attachés à la boulangerie. Une galerie en bois a été ajoutée sur la façade antérieure au cours du 19e siècle. Vers 1950, des travaux ont eu lieu : remplacement de la galerie en bois par une en béton, construction d'une terrasse en béton sur le corps arrière et d'une cheminée hors-oeuvre pour remplacer la cheminée du fournil du 18e siècle de section carrée, toujours en place, construction d'un escalier extérieur en béton. Cette maison est aujourd'hui en mauvais état : le corps arrière a été en partie détruit par un incendie. Cette maison a été inscrite au titre des monuments historiques en 2002.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Bois, pierre, moellon, pierre de taille, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente, escalier dans-oeuvre : escalier droit, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette maison en maçonnerie est construite sur une parcelle traversante qui mesurait, au début du 19e siècle, 35, 6 pieds sur 73. Elle se compose de 2 bâtiments à 2 niveaux, disposés de part et d'autre de la parcelle ; celui donnant sur la place du Marché-aux-Esclaves possède une cave et est couvert par un toit en pavillon, le second ouvrant sur la rue Léonard est couvert par un toit terrasse moderne. Ces 2 corps principaux sont reliés par deux ailes, en partie en bois, séparées par une petite cour. La façade sur la place est percée de 4 baies en arc en segmentaire et est couronnée par une corniche moulurée en pierre ; ses angles sont soulignés par un chaînage arrondi. L'élégante façade est dénaturée par l'ajout de carreaux en faïence et une galerie en béton. La distribution intérieure d'origine est encore lisible. Le comble est accessible par 2 escaliers droits en bois. La belle charpente à enrayure du pavillon, appartenant à une typologie du 18e siècle, ne paraît pas avoir subi de transformations importantes.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

2002/03/28 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

(cad. AM 443) : inscription par arrêté le 28 mars 2002

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Desmoulins Marie-Emmanuelle

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Guadeloupe - Service chargé de l'Inventaire 22, rue Perrinon 97100 Basse-Terre - 05.90.41.14.49

1/19
maison Liensol
maison Liensol
© Inventaire général, ADAGP ; © commune de Basse-Terre
Voir la notice image