Cimetière de l'hôpital

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimetière

Titre courant

Cimetière de l'hôpital

Localisation

Localisation

Guadeloupe ; Guadeloupe (971) ; Basse-Terre ; avenue Gaston Feuillard

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Basse-Terre (commune)

Adresse de l'édifice

Gaston Feuillard (avenue)

Références cadastrales

2001 AC 129, 130, 284, 2001 AO 1, 2, 3, 4

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Hôpital, anciennement hospice Saint-Hyacinthe puis hôpital Saint-Hyacinthe, actuellement centre hospitalier général intercommunal de Basse-Terre Saint-Claude

Références de l'édifice de conservation

IA97100945

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 19e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cimetière probablement utilisé à partir de l'installation de l'hospice, aujourd'hui abandonné ; on ignore s'il a été implanté sur le cimetière familial de l'habitation Thillac. Il servait peut-être de lieu d'inhumation pour les soeurs de Saint-Paul de Chartres qui assuraient les soins et pour certains malades. On ne possède pas de renseignements sur les dates d'occupation. C'est un témoignage précieux des différents cimetières ayant existé à Basse-Terre. Au cours du 1er trimestre 2007, un remblai et une route ont été construits sur la plus grande partie du cimetière sans tenir compte des prescriptions établis par le SRA.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, pierre de taille, enduit partiel, béton

Commentaire descriptif de l'édifice

Le cimetière occupe un terrain situé au nord de la chapelle de l'hôpital et s'étend à l'est jusqu'à l'actuel mur de clôture. Au nord, il subsiste un haut mur de clôture en maçonnerie de moellons qui constituait peut-être l'enceinte de l'ancien hospice. A l'ouest, le terrain a été creusé et certaines tombes ont été détruites. Il subsiste une vingtaine de tombes qui sont, dans l'ensemble, en très mauvais état ; le cimetière a pu en contenir une centaine. Le tombeau de François Lucien Baffer, procureur général, est le plus remarquable et le mieux conservé. Il se compose d'un sarcophage reposant sur un haut piédestal. Le sarcophage est surmonté d'une urne en pierre voilée. Le tombeau est en maçonnerie de moellon enduit ; il ne reste qu'une seule des plaques de marbre qui recouvrait les côtés du sarcophage. Les autres tombes sont plus modestes et en mauvais état. Il y a des tombes en maçonnerie de ciment ; toutes les plaques funéraires ont disparu et des tombes entourées de coquilles de lambi. Il reste le soubassement d'une croix qui devait occuper à peu près le centre du cimetière.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Le tombeau de Baffer a besoin d'une restauration et d'une mise en valeur qui permettrait de valoriser ce cimetière qui constitue un élément important pour l'histoire hospitalière de la ville et de conserver sa mémoire.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Desmoulins Marie-Emmanuelle

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Guadeloupe - Service chargé de l'Inventaire 22, rue Perrinon 97100 Basse-Terre - 05.90.41.14.49

cimetière de l'hôpital anciennement hospice Saint-Hyacinthe puis hôpital Saint-Hyacinthe actuellement centre hospitalier général intercommunal de Basse-Terre Saint-Claude
cimetière de l'hôpital anciennement hospice Saint-Hyacinthe puis hôpital Saint-Hyacinthe actuellement centre hospitalier général intercommunal de Basse-Terre Saint-Claude
© Inventaire général, ADAGP ; © commune de Basse-Terre
Voir la notice image