Série de 5 hangars aéronautiques dit hangars du Bourget, dits aussi hangars Lossier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hangar aéronautique

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Hangars en série (série de 5)

Appelation d'usage

Hangars du Bourget, dits hangars Lossier

Titre courant

Série de 5 hangars aéronautiques dit hangars du Bourget, dits aussi hangars Lossier

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Seine-Saint-Denis (93) ; Dugny ; avenue du 8-Mai-1945

Lieu-dit

Le Bourget

Adresse de l'édifice

8-Mai-1945 (avenue du)

Références cadastrales

1987 I 5 et 29, 1987 J 2 et 5

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom de l'édifice

Aéroport du Bourget

Références de l'édifice de conservation

IA93000072

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1921

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Lossier Henri (ingénieur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Pour l'aérodrome civil du Bourget en 1921-1922, cinq hangars sont construits l'entreprise dont l'ingénieur Henri Lossier (1878-1962) , est l'ingénieur conseil ; ces cinq hangars devaient être loués aux compagnies pour abriter des avions des lignes internationales, chaque hangar pouvant abriter 6 appareils Forman-Goliath (premier avion de ligne civil). Ils sont agrandis en profondeur en 1932. Démolis en partie par les bombardements de 1944, ils sont reconstruits sans modification. Il abritent aujourd'hui les services d'entretien et de maintenance d'Air France.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton armé, brique

Matériaux de la couverture

Ciment en couverture

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Toit bombé

Commentaire descriptif de l'édifice

La voûte en béton armé est supportée par des fermes en bow-string (ou poutre échelles) avec un tirant pour reprendre les poussées latérales. Ces fermes soutiennent des pannes et les "tuiles Minard" de béton armé que l'ingénieur avait déjà utilisées à Montebourg (Basse Normandie). La couverture en tuile de béton d'origine a été remplacée par une forme de béton recouverte d'un produit d'étanchéité. En façade, le pignon ouvert est précédé du traditionnel auvent qui se prolonge latéralement pour soutenir et stocker les portes coulissantes. Latéralement la structure se présente sur un même nu, apparente avec un remplissage de brique et des rangées de châssis métalliques pour l'éclairage. Vers 1932 chacun des hangars est prolongé (agrandi en profondeur à 60m) d'un hangar atelier destiné à la même compagnie.

État de conservation (normalisé)

Remanié

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Boulmer Catherine

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Sous-dossier

1/15
hangars aéronautiques du Bourget dits hangars Lossier
hangars aéronautiques du Bourget dits hangars Lossier
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image