Groupe scolaire Marie-Laurencin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Groupe scolaire

Appelation d'usage

Groupe scolaire Marie-Laurencin

Titre courant

Groupe scolaire Marie-Laurencin

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Essonne (91) ; Draveil ; 6 rue Frédéric-Joliot

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Draveil

Lieu-dit

Orme des Mazières (l')

Adresse de l'édifice

Frédéric-Joliot (rue) 6

Références cadastrales

1983 AZ 73, 2011 AZ 157

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Grand ensemble de l'Orme des Mazières

Références de l'édifice de conservation

IA91000822

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1964

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Description historique

Le 29 septembre 1961, le conseil municipal désigne les architectes du groupe scolaire destiné à desservir le nouveau quartier de l'Orme des Mazières : Paul Ohnenwald est chargé de la coordination et Jules Lempereur, architecte de la ville depuis 1941, des fonctions d'architecte d'opération. Leurs plans prévoient un ensemble composé de deux bâtiments de 12 classes primaires de garçons et 12 classes de filles, d'une maternelle de 6 classes avec logement de gardien, d'une cantine-cuisine, d'un bureau médical, d'un bâtiment de 10 logements d'instituteurs et d'un gymnase de type B complété par un double plateau d'éducation physique. Ce projet fait partie du programme des réalisations par prototypes urbains en commandes groupées dont l'exécution utilise la préfabrication lourde. Il reçoit le 15 juin 1962 un avis favorable du comité départemental des constructions scolaires, mais l'adjudication des travaux du 16 juin 1964 faisant apparaître un dépassement important de la dépense subventionnable, l'architecte coordonateur modifie son projet pour diminuer considérablement les frais d'infrastructure nécessités par la très mauvaise qualité du terrain, à l'origine principale de ce dépassement. Il propose un bâtiment primaire à double orientation et une école maternelle de 6 classes avec un étage, sans modifier les bâtiments annexes sauf dans les détails concernant les revêtements extérieurs. Le conseil municipal donne son approbation le 20 novembre 1964. Le marché est attribué à la SAE, Société auxiliaire d'entreprises, et la réception provisoire des travaux a lieu le 30 décembre 1965. L'architecte d'opération est alors André Gossin, architecte à Ris-Orangis, qui a repris le cabinet de Jules Lempereur. Le terrain de 16 000 m2 sur lequel le groupe scolaire est édifié a été cédé gratuitement à la commune par la société d'HLM La Maison des Anciens Combattants le 21 novembre 1963.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, brique

Matériaux de la couverture

Béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, 2 étages carrés

Typologie de couverture

Terrasse

Commentaire descriptif de l'édifice

Le groupe scolaire est situé près de la jonction des deux rues périphériques qui desservent le grand ensemble. Le terrain allongé du nord au sud entre des bâtiments d'habitation est bordé à l'ouest par les anciennes fouilles ; au centre, un étranglement a enlevé toute possibilité de grouper les bâtiments ; les services communs sont installés à l'angle de jonction des écoles primaire et maternelle. Cette dernière, qui occupe l'emplacement primitif de l'école de garçons, est un bâtiment à simple orientation sud à 2 niveaux. Les écoles primaires sont réunies en un seul bâtiment sur 3 niveaux en double orientation : est pour les filles, ouest pour les garçons. Le logement de gardien est accoté au bâtiment cantine. Les procédés de construction sont les mêmes que ceux employés pour les groupes scolaires de la Cilof (Viry-Châtillon, Grand-Vaux à Savigny) réalisés dans le cadre des commandes groupées, conformément aux normes de l'Education nationale et sur une trame de 1, 75 m. L'ossature en béton armé est constituée de poteaux et linteaux préfabriqués en usine constituant des portiques par assemblage ; les murs-pignons et les retours sont en briques creuses enduites ; les allèges sont constituées d'une dalle sandwich en béton armé avec incorporation de polystyrène.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Blanc Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel 115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93

1/17
groupe scolaire Marie-Laurencin
groupe scolaire Marie-Laurencin
© Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de l'Essonne
Voir la notice image