Synthèse sur les maisons du canal du Nivernais (canal du Nivernais)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Synthèse sur les maisons du canal du Nivernais (canal du Nivernais)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89)

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur le département : 58 ; Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Nivernais

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Dès les débuts de la construction du canal, des logements pour les ingénieurs, les conducteurs de travaux et les ouvriers sont aménagés autour du bief de partage. Au lieu-dit « La Montagne », au-dessus du tunnel de la Collancelle, est ainsi construit un ensemble de maisons, dont l'une porte la date de « 1785 », destinées au personnel. Le pavillon des ingénieurs, véritable petit manoir en brique et pierre, est quant à lui élevé en 1784 près de l'étang de Baye. Bien que certaines maisons éclusières remontent à la fin de l'Ancien Régime, c'est surtout entre 1822 et 1838 qu'est édifiée la plupart des maisons éclusières du canal du Nivernais. La reprise des travaux durant la Monarchie de Juillet conduit les ingénieurs à proposer différents types de maisons en fonction des tronçons. Dans les premiers projets des années 1820, les ingénieurs n'avaient pas prévu de doter toutes les écluses, notamment les plus rapprochées, de maison. Beaucoup ont donc été ajoutées dans la deuxième moitié du 19e siècle, selon des normes atypiques. Les dernières maisons éclusières du canal sont élevées au début du 20e siècle.Contrairement au canal de Bourgogne, il y a peu de maisons de garde et de perception sur le canal du Nivernais. Seules trois maisons de garde (celles de la prise d'eau de La Chaise, du port de Châtillon et de Clamecy), une maison de cantonnier (Champvert), et deux maisons de perception, appelées aussi bureaux de la Navigation (celles de Saint-Léger-des-Vignes et de Clamecy) ont été recensées. Etant donné la proximité des maisons éclusières, il n'a peut-être pas été jugé nécessaire de loger ailleurs les gardes et les cantonniers. Pour davantage d'informations : http://canaux.region-bourgogne.fr/nivernais/ouvrage/maisons/introduction/.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Comme la plupart des canaux, le canal du Nivernais se compose d'un certain nombre de maisons destinées à loger le personnel. Du pavillon d'ingénieur aux maisons éclusières, c'est toute une gamme architecturale qui est utilisée selon les usages et les statuts de leurs occupants. Dans la construction de la plupart de ces maisons, la proximité des ressources et des matériaux est très importante (« Devis des ouvrages à exécuter pour la construction d'une maison à l'écluse de Toussat », 31 décembre 1830, Archives départementales de l'Yonne, 4S 99-101). 106 maisons éclusières ont ainsi été recensées aujourd'hui, dont celle de Clamecy qui n'a plus d'écluse. Dix types différents se distinguent, avec parfois seulement deux représentants du modèle. Mais toutes les maisons du canal du Nivernais n'ont pas été construites selon un type défini à l'avance. Parmi les douze exemplaires atypiques, se trouvent un moulin et deux fermes reconvertis. D'autres s'apparentent plus ou moins au modèle Foucherot présent sur le canal de Bourgogne, mais la diversité dans l'exécution ne permet pas de distinguer un modèle commun : il s'agit souvent de constructions ajoutées au gré des besoins. 3 maisons de garde (prise d'eau de La chaise, port de Châtillon et Clamecy). 1 maison de cantonnier (Champvert). 2 maisons de perception, dites aussi bureaux de la Navigation (Saint-Léger-des-Vignes et Clamecy).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier thématique

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/27
site de l'écluse 73, dite de Vincelles (canal du Nivernais) ; site de l'écluse 74, dite de Vincelottes (canal du Nivernais) ; synthèse sur les maisons du canal du Nivernais (canal du Nivernais)
site de l'écluse 73, dite de Vincelles (canal du Nivernais) ; site de l'écluse 74, dite de Vincelottes (canal du Nivernais) ; synthèse sur les maisons du canal du Nivernais (canal du Nivernais)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image