Avant-port de Migennes (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Avant-port

Titre courant

Avant-port de Migennes (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Migennes

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 116 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Partie constituante non étudiée

Bassin de port, berge aménagée, café

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1808

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

En 1808, construction d'un avant-port entre l'écluse double de La Roche et l'Yonne : "La forme à partir du nu des pilastres du pont du canal sera celle d'un parallélogramme de 120 m de long sur 41 de large [...]. Ces murs, construits avec moellons de grès en parement et moellons blancs dans l'intérieur, seront consolidés par une chaîne en pierre de Tonnerre et recouverts par une forte tablette de même pierre, ce qui donnera à cette partie la propreté et la solidité convenables". Les travaux sont adjugés le 26 août à Georges-Laurent Belloc d'après le projet de l'ingénieur ordinaire Foucherot. Ils sont reçus le 15 décembre 1810 par le même ingénieur (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 24. Voir en complément Pierre Pinon, Le canal de Bourgogne et les projets d'extension urbaine : La Roche, Saint-Florentin et Dijon. Association bourguignonne des sociétés savantes, Villes et communes des origines au 19e siècle. Actes du congrès de Joigny. Dijon, 1997, p. 81-86). Le plan de bornage de 1839 (VNF, direction territoriale Centre-Bourgogne, subdivision de Tonnerre), indique un aqueduc, passant derrière les maisons du site d'écluse et venant se jeter dans l'avant, rive droite.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, pierre de taille

Commentaire descriptif de l'édifice

Les deux berges du canal sont élargies et empierrées pour former un bassin quadrangulaire. L'accès à l'eau est prévu par dix escaliers. Le bassin est fermé en amont par l'écluse double 114-115, en aval, il donne accès à l'Yonne. Le site est remarquable par le grand pont ferroviaire, visible en amont sur l'Yonne, rive gauche du canal. Sur cette même rive se trouve un café, le Chalet de la Marine, construction du début du 20e siècle, caractéristique de l'architecture de Migennes.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4
avant-port de Migennes (canal de Bourgogne)
avant-port de Migennes (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image