Port de Migennes (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Port

Titre courant

Port de Migennes (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Migennes

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 114-115 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Partie constituante non étudiée

Bassin de port, quai, berge aménagée, cale

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Commencés à la fin du 18e siècle, les travaux du port reprennent en 1808 (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 43). On construit un mur d'embarcadère en 1840 (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 29) puis on fait remarquer que "depuis le mois de janvier 1846, un projet est à fournir à l'approbation ministérielle pour l'agrandissement du bassin supérieur de La Roche, la construction d'un bassin à flot [établi par les ingénieurs en 1845] et d'une écluse d'embouchure dans la rivière d'Yonne, à 500 m [projet remontant à 1841 pour contrer les amas de sable déposés par l'Armance] en aval de l'embouchure actuelle qui serait supprimée". Ces travaux deviennent urgents car une "décision ministérielle toute récente désigne le port de La Roche pour l'entrepôt général des marchandises. Il y a donc nécessité à ce que des mesures soient promptement prises afin de satisfaire aux voeux du commerce et des maîtres de marine qui fréquentent le canal de Bourgogne, et assurer les service de l'entrepôt sur le port de La Roche" (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 91). En 1848-1849, à cause des encombrements, les maîtres-mariniers avaient signé une pétition pour que le bassin du port soit prolongé jusqu'à l'écluse de Cheny [Migennes] par l'élargissement du dernier bief. Le projet fut mis de côté puis abandonné. (Voir également Pierre Pinon, Le canal de Bourgogne et les projets d'extension urbaine : La Roche, Saint-Florentin et Dijon. Association bourguignonne des sociétés savantes, Villes et communes des origines au 19e siècle. Actes du congrès de Joigny. Dijon, 1997, p. 81-86.)

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bassin est de forme rectangulaire. Rive droite se trouvent un quai et une rampe de mise à l'eau, séparée du port par un mur en béton, ainsi qu'un lavoir en contrebas. Sur la rive gauche se trouve le site SNCF avec le poste d'aiguillage. Sur les berges aménagées se dressent deux hangars, et une cale sèche est située parallèlement au sas d'écluse. Elle est fermée par une porte et l'écoulement se fait par une vanne.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/7
port de Migennes (canal de Bourgogne)
port de Migennes (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image