Site de l'écluse 112 du versant Yonne, dite du Moulin Neuf (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Site d'écluse

Appelation d'usage

Écluse 112 du versant Yonne, dite du Moulin Neuf

Titre courant

Site de l'écluse 112 du versant Yonne, dite du Moulin Neuf (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Brienon-sur-Armançon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 112 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Partie constituante non étudiée

Maison, écluse, lavoir, puits

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1792, 1810, 1879

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

Ensemble mis en place pour la section du canal ouverte à la circulation en 1822 (Migennes-Tonnerre). Le gros-oeuvre de l'écluse et de sa maison avait été exécuté à la fin du 18e siècle par les entrepreneurs Belloc et Clastère, sous la direction de l'ingénieur Tarbé qui a donné les « toisés » (Archives départementales de l'Yonne, L 581). Les travaux, arrêtés en 1792 (la maison « n'a été élevée que jusqu'au niveau des plates-bandes des croisées »), reprirent à partir de 1810 sous la direction de l'ingénieur ordinaire Robillard, avec les visas de l'ingénieur en chef du canal Foucherot et l'ingénieur en chef de l'Yonne Sutil. Ils furent adjugés à Georges-Laurent Belloc le 22 mars 1811 (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 43 et 3 S 91). Le modèle de la maison a été donné à la fin du 18e siècle par Ubriot de Montfeu, ingénieur en charge des travaux du canal de Bourgogne durant la Révolution française. D'après la légende du dessin et du plan exécutés en 1794 (Archives nationales F14, 10089.2.69), une maison de ce type était déjà construite (celle de l'écluse 111 du versant Yonne), et deux autres étaient en cours. Comme l'écluse 93 à Saint-Martin-sur-Armançon, cette écluse a été reconstruite en 1871 car ces deux ouvrages avaient été détruits "par la mine au mois de novembre 1870 sur l'ordre de l'autorité militaire. Quand la paix fut faite avec la Prusse, on a du procéder aussi rapidement que possible à la reconstruction de ces écluses. Les besoins du commerce étaient en effet considérables". Une partie des bajoyers et des vantaux des portes d'écluses avaient alors été refaits (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 91). Mais l'ensemble a été allongé lors de la mise au gabarit Freycinet à partir de 1879 par l'adjudicataire François Serre, entrepreneur à Accolay (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 91 ; Henri Bazin, "Notice sur l'allongement des écluses du canal de Bourgogne", Annales des Ponts et Chaussées, 1885, t. 1, p. 450-463).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, brique

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Le sas de l'écluse est en moellons et en briques. L'écluse est mécanisée. Située sur la rive droite, la maison est couverte d'une toiture à croupes en tuiles mécaniques. Eléments de lavoir encore en place. Puits à gauche

Commentaires d'usage régional

Maison de type « Montfeu ». De plan rectangulaire, elle se compose d'une cave, d'un rez-de-chaussée et d'un grenier. La façade côté écluse et la façade arrière sont traitées avec autant de soin l'une que l'autre. Les baies du rez-de-chaussée, une porte encadrée par deux fenêtres, sont rectangulaires. La lucarne du comble, implantée dans l'axe de la façade côté canal, adoptait à l'origine la forme d'un oil-de-bouf. Les murs en brique sont ornés d'importantes chaînes en pierre de taille à léger bossage, marquant les angles des maisons ainsi que l'encadrement des baies. Une corniche moulurée court en haut des murs, à la naissance du toit.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/11
site de l'écluse 112 du versant Yonne, dite du Moulin Neuf (canal de Bourgogne)
site de l'écluse 112 du versant Yonne, dite du Moulin Neuf (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image