Pont canal de Brienon-sur-Armançon (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Pont canal

Titre courant

Pont canal de Brienon-sur-Armançon (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Brienon-sur-Armançon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 111 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne ; Créanton (le)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1793, 1809

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

En 1809, adjudication à l'entrepreneur Georges-Laurent Belloc des travaux de construction du pont-canal sur le Créanton, d'après le projet dressé par l'ingénieur ordinaire Garnier, visé par l'ingénieur en chef Sutil : « ce projet de pont proposé en 1793 par M. Tarbé ou M. de Montfeu a été changé et remplacé par celui qui est exécuté ». Dans l'adjudication, il est prévu « l'ouverture d'un canal de dérivation passant sous l'une des arches du pont-canal pour conduire une partie des eaux du Créanton aux usines de Brienon et alimenter le bief inférieur du canal ». Les travaux sont reçus en 1812 par l'ingénieur en chef Foucherot (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 84). D'après le projet de l'ingénieur Garnier, « le pont sera composé de 4 arches en arc de cercle qui auront chacune 3,60 m d'ouverture. Elles seront décrites avec un rayon de 3,39 m. 3 de ces arches seront destinées à l'écoulement des grosses eaux du Créanton, la 4ème servira au passage des eaux qui seront employées à l'exploitation des usines de Brienon ou versées dans l'écluse pour alimenter le canal pendant les temps de sécheresse. Les 4 voûtes seront portées sur 3 piles et 2 culées. Le pont aura une largeur de 10,90 m entre les têtes sur 23,70 m de longueur. Le pont-canal sera accompagné de 4 murs en prolongement des culées . Les voûtes seront exécutées en brique à mortier de chaux . Elles seront appuyées sur des coussinets en pierre de taille » (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 84).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, brique, enduit

Commentaire descriptif de l'édifice

Pont-canal franchissant le Créanton par quatre arches assez basses. Il est construit en pierre avec un remplissage de brique masqué par un enduit. Les murs de soutènement perpendiculaires à l'axe de l'ouvrage, et donc parallèles au cours du ruisseau, sont réalisés avec les mêmes matéraux. Garde-corps métalliques et trottoirs portés par des consoles.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/5
pont canal de Brienon-sur-Armançon (canal de Bourgogne)
pont canal de Brienon-sur-Armançon (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image