Maison de garde de Saint-Florentin (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Genre du destinataire

De garde

Titre courant

Maison de garde de Saint-Florentin (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Saint-Florentin

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 108 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Nom de l'édifice

Site de l'écluse 108 du versant Yonne, dite de Saint-Florentin (canal de Bourgogne)

Références de l'édifice de conservation

IA89001032

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1811

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

Bien que cette maison porte une plaque côté sas indiquant "garde du canal n°2", elle correspond à la maison de perception dont les travaux de construction ont été adjugés en 1811, en même temps que le pont-canal, l'écluse, et la maison éclusière à laquelle elle fait face. C'est Maillefert-Baudot, entrepreneur à Auxerre, qui a ainsi été chargé de l'ensemble d'après le devis présenté par l'ingénieur ordinaire Robillard (avec les visas de l'ingénieur en chef attaché au canal Foucherot et de l'ingénieur en chef de l'Yonne Sutil) (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 98). En 2011, elle était occupée par l'éclusière.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Étage en surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

La maison de garde est située rive gauche. Entièrement réalisées en pierre de taille, les maisons du site de Saint-Florentin révèlent la culture classique et presque historiciste de l'ingénieur avec notamment des serliennes éclairant le grenier. Les fenêtres qui éclairent le comble reprennent le dessin d'une serlienne de proportion étroite : les piédroits forment une saillie et l'ombre portée latéralement ainsi générée donne l'impression qu'il existe deux ouvertures quadrangulaires de part et d'autre de l'ouverture centrale en plein-cintre, alors qu'il n'en est rien. Il s'agit en quelque sorte d'un trompe-l'oeil architectural. Pignon droit : deux fenêtres et une porte.

Commentaires d'usage régional

Maison de type « Robillard ». Elle présente un mur gouttereau côté sas, percé de deux fenêtres quadrangulaires, l'entrée étant reportée au mur pignon. De plan rectangulaire, composée d'un rez-de-chaussée et d'un grenier, elle est construite en moellons enduits et couvertes d'un toit à longs pans en tuiles plates. D'importantes chaînes en pierre de taille en marquent les angles, tandis qu'une puissante corniche court à l'aplomb de la toiture. Les pignons sont encadrés par un petit bandeau de pierre qui esquisse un retour à la base.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/2
maison de garde de Saint-Florentin (canal de Bourgogne)
maison de garde de Saint-Florentin (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image