Pont routier isolé (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Pont

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Pont routier isolé

Titre courant

Pont routier isolé (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Tronchoy

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 99 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1823, 1857, 1890

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

Pont établi en 1823 par l'entrepreneur Laurent Flogny, d'Auxerre, remplacé par H. Sachot après sa résiliation, d'après le devis rédigé en mars par l'ingénieur ordinaire Robillard (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 96). Entièrement en pierre lors de sa construction, il a été rehaussé une première fois en 1857, toujours en pierre (travaux adjugés à Pierre Duval, entrepreneur à Ancy-le-Franc) puis à nouveau à partir de 1890 sous la direction de l'ingénieur Fontaine, avec la pose d'un tablier métallique issu de la société anonyme des forges de Commentry-Fouchambault. Les travaux étaient reçus en décembre 1893 (Archives nationales, F14 12521 et F14 13039 ; Archives départementales de l'Yonne, 3 S 95). Cet ouvrage permet le passage d'une route de desserte locale. Voici comment l'ouvrage était décrit, avec le pont de la Chapelle à Flogny et le pont de Butteaux, lors de sa construction en 1823 : "2° Chacun de ces ponts aura 6 m de largeur d'une tête à l'autre et de 8 m d'ouverture entre les culées. 3° Les culées auront 93 cm de hauteur depuis le fond du canal jusqu'à la naissance. 4° Elles seront jointes par une voûte en arc de cercle à laquelle il sera donné 1,07 m de flèche. 5° Les culées auront 3,50 m d'épaisseur au niveau du fond du canal [...] 9° Le plan des têtes sera prolongé jusqu'à 3,50 m de distance de part et d'autre du nu des culées [...] 10° A ce point, il se retournera suivant un 1/4 de cercle de 2 m de rayon afin de racheter la différence qui se trouvera entre la largeur du pont et celle de la route à ses abords" (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 96).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, métal

Commentaire descriptif de l'édifice

Culées en pierre, tablier en métal avec tôles, dont le léger encorbellement porte des trottoirs en métal. Ils sont en ciment sur le restant de la partie piétonne et sur toute la longueur du pont. Parapets en métal du même type pour le tablier et les culées. Ce pont sur le canal est prolongé par un pont sur l'Armançon, rive gauche.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/3
pont routier isolé (canal de Bourgogne) ; village de Tronchoy (canal de Bourgogne)
pont routier isolé (canal de Bourgogne) ; village de Tronchoy (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image