Site de l'écluse 96 du versant Yonne (dite de Tonnerre 2ème) (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Site d'écluse

Appelation d'usage

Écluse 96 du versant Yonne (dite de Tonnerre 2ème)

Titre courant

Site de l'écluse 96 du versant Yonne (dite de Tonnerre 2ème) (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Tonnerre

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 96 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Partie constituante non étudiée

Maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, milieu 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1811, 1879, 1940

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

Ensemble mis en place pour la section du canal ouverte à la circulation en 1822 (Migennes-Tonnerre). A ce moment-là, il n'y a qu'une seule maison, rive droite (plan de bornage de 1839, plan du linéaire des années 1860 ; conservés chez VNF - direction territoriale Centre-Bourgogne ; subdivision de Tonnerre). L'écluse a été allongée lors de la mise au gabarit Freycinet à partir de 1879 (Henri Bazin, "Notice sur l'allongement des écluses du canal de Bourgogne", Annales des Ponts et Chaussées, 1885, t. 1, p. 450-463). En 1840, l'ingénieur Leblanc avait dressé un projet pour aménager dans la maison éclusière de Tonnerre (n°96) un local destiné à abriter « les archives anciennes du canal ». La demande fut rejetée car « les pièces dont il s'agit ont naturellement leur place aux archives du départements et qu'il convient que vous les y fassiez déposer pour y être classées » (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 43). L'exhaussement de la maison éclusière n° 96 « pour établir dans le 1er étage un logement destiné au conducteur à la résidence de Tonnerre" dont il est question en 1851 ne semble pas avoir été réalisé (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 99). La maison éclusière a été détruite lors d'un bombardement en 1939. Un plan (conservé chez VNF, direction territoriale Centre-Bourgogne, subdivision de Tonnerre), du 2 octobre 1940, montre la maison située en face : elles ont les mêmes caractéristiques et ont probablement été construites en même temps. Les affectations de ces locaux semblent avoir varié au fil des années ; aujourd'hui la maison rive droite abrite les bureaux de la subdivision de Tonnerre. La maison rive gauche porte la plaque de l'écluse.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Étage en surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Le site comprend deux maisons face à face. Rive droite, se dresse une maison de plan rectangulaire. Elle est construite sur un soubassement plus ancien et reprend le type Foucherot : une porte entre deux fenêtres, dont les encadrements sont en pierre de taille avec clés aux linteaux. Pignon droit, fenêtre plein-cintre dans les combles. A gauche, plusieurs annexes d'époques variées. Rive gauche, se trouve la maison portant la plaque de l'écluse. Son gabarit rappelle les maisons Robillard mais elle présente une fenêtre et une porte côté sas. Annexes à gauche de la maison rive gauche. La mise en oeuvre des matériaux des deux maisons (les moellons nus avec chaînes en pierre de taille, les encadrements), les toits à longs pans sont identiques. L'une (rive droite) est couverte en tuile mécanique, l'autre (rive gauche) en tuile plate.

Commentaires d'usage régional

Maison de type « Foucherot ». Elle se distingue par un plan rectangulaire et une toiture à longs pans, avec un mur gouttereau parallèle au sas de l'écluse. Elle se compose d'une cave qui parfois prend les proportions d'un étage de soubassement selon le talus, d'un rez-de-chaussée et d'un étage en surcroît. Les baies du rez-de-chaussée, une porte encadrée par deux fenêtres, sont rectangulaires. A l'étage, au niveau des murs-pignons, elles adoptent une forme en plein-cintre ou semi-circulaire.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/3
site de l'écluse 96 du versant Yonne (dite de Tonnerre 2ème) (canal de Bourgogne)
site de l'écluse 96 du versant Yonne (dite de Tonnerre 2ème) (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image