Les tissages et filatures de coton du canton de Provenchères-sur-Fave

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tissage, filature

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Tissage de coton ; filature de coton

Titre courant

Les tissages et filatures de coton du canton de Provenchères-sur-Fave

Localisation

Localisation

Grand Est ; Vosges (88)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Parc naturel régional des Ballons des Vosges

Canton

Provenchères-sur-Fave

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Fave (la)

Nombre d'édifices concernés par l'étude

5 repérées, 4 étudiées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 20e siècle

Description historique

L'industrie textile du canton est cotonnière est exclusivement cotonnière. Elle prend suite au cours du Second Empire à une importante production de tissage à bras dispersée dans les fermes. Exploités par des manufacturiers de Saint-Dié (Verdenal à Lubine, Kiener à Colroy-la-Grande) ou du Bas-Rhin (société de filature et de tissage de Villé à Lubine) , les usines, essentiellement des tissages, sont installées dans la vallée de la Fave. A l'exception d'une dont l'activité a perduré sous forme de tricotage (Colroy-la-Grande) , elles sont fermées.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Les usines textiles sont situées le long de la Fave (Lubine, Colroy-la-Grande et Provenchères-sur-Fave) ou de ses principaux affluents (rivière Sainte-Catherine pour Colroy-la-Grande et le Bleu pour Lusse) et souvent à proximité de la voie ferrée Saint-Dié-Strasbourg (Lubine, Colroy-la-Grande). Elles sont en bordure de l'agglomération ancienne (Lubine, Colroy-la-Grande, Provenchères-sur-Fave et Lusse) ou plus rarement en écart (Sainte-Catherine). Seul le site de Provenchères-sur-Fave dénote d'un souci de qualité architecturale avec une base de cheminée ornée, une conciergerie pittoresque et un logement patronal inspiré par le goût décoratif du début du 20e siècle (Art nouveau dans une version plutôt germanique). Provenchères-sur-Fave offre de manière dispersée un habitat spécifique à l'activité industrielle mais que l'étude de 1999 n'a pu rattacher à telle ou telle usine : maison de manouvrier au Bestru (probablement maison d'ouvriers-paysans) , lotissement des Basses-Hières (pour les ouvriers de l'usine Sainte-Catherine ?) , lotissement des Ailes (pour ceux des filatures et tissages de la Fave ?). Dans les autres communes, la répartition est plus aisée : cité des Agelins à Colroy-la-Grande (de type "chalet montagnard") et logements ouvriers de Lubine.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bouvet Mireille-Bénédicte, Garin Frédéric, Jean-Yves Henry

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (architecture de l'industrie textile en Lorraine)

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63