Distillerie Aimé Boulle et fils, puis La Grande Distillerie du Centre

Désignation

Dénomination de l'édifice

Distillerie

Appelation d'usage

Distillerie Aimé Boulle et fils ; La Grande Distillerie du Centre

Titre courant

Distillerie Aimé Boulle et fils, puis La Grande Distillerie du Centre

Localisation

Localisation

Limousin ; Haute-Vienne (87) ; Limoges ; 52, 54 rue de Belfort

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Limoges

Canton

Limoges-Carnot

Adresse de l'édifice

Belfort (rue de) 52, 54

Références cadastrales

2002 CW 134, 135

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, chai, hangar industriel, magasin industriel, laboratoire, logement patronal, conciergerie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1885

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1885, Aimé Boulle, distillateur à Limoges depuis le début des années 1870, fait édifier une distillerie qu'il exploite sous la raison sociale Aimé Boulle et fils, puis à partir de 1899 sous celle de la Société Française de la Grande Distillerie du Centre. L'entreprise est alors dirigée par M. Villegoureix. A la veille de la Première Guerre mondiale, la société anonyme des Anciens Etablissements Buffière Mourguet s'implante sur le site, aux côtés de la Grande Distillerie du Centre dans un premier temps, puis en association à partir de 1924, sous la direction de M. Delage, directeur de la Grande Distillerie de 1906 à 1944. La raison sociale Buffière Mourguet subsiste jusqu'en 1943. La partie ouest des locaux cédée à Pierre Picat, négociant en vin, en 1930, est acquise en 1936 par Henry Nouhaud. Ce dernier procède alors à la construction de nouveaux chais. A la fin des années 1940 la Grande Distillerie du Centre est dirigée par Jean-Marie Turin, propriétaire de l'entreprise. Après la reprise de la distillerie en 1982 par le fils et le petit-fils de Henry Nouhaud, un vaste hangar est construit dans la cour de la distillerie. Parallèlement à leur commerce de vins et spiritueux, ils relancent à cette occasion l'activité de cette distillerie, dernière de la ville de Limoges. Aux productions traditionnelles de la distillerie telles que la Sève Centrale ou le Pastis Panazô, se sont ajoutés au cours des années 1980 de nouveaux produits tels que la liqueur de châtaigne. La distillerie utilise toujours deux alambics (étudiés) datant probablement de la création de l'établissement. Actuellement, la distillerie emploie environ 5 personnes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, calcaire, granite, moellon, enduit, brique, béton, béton armé, acier

Matériaux de la couverture

Ardoise, tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, shed, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments de la distillerie de 1885, édifiés en moellon de pierre enduit sur caves à voûtains de briques, sont en rez-de-chaussée, avec étage de comble partiel au-dessus des chais, magasins et hall d'entrée. Ils sont couverts de toits à longs pans en ardoise. Les chaînages et encadrements de baies sont en pierre de taille en calcaire. Le logement patronal est construit avec les mêmes matériaux, à l'exception des chaînages, encadrements, bandeaux et lucarnes, en granite. Il se compose d'un sous-sol, de deux étages carrés et d'un étage de comble. Il est couvert d'un toit à longs pans brisés, à croupes, en ardoise. Les chais construits après 1936 par Henry Nouhaud sont en béton, à sheds. Le hangar postérieur à 1982 est en poutrelles d'acier mécano soudées bardées de tôles nervurées.

Protection

Référence aux objets conservés

IM87001697, IM87001700, IM87001698, IM87001706, IM87001699, IM87001703, IM87001704, IM87001696, IM87001707, IM87001702, IM87001705, IM87001701

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Machine de production (étudiée dans la base Palissy)

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pillet Frédéric

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (enquête partielle, commune de Limoges)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Limousin - Service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel 27 boulevard de la Corderie 87031 Limoges Cedex - 05 87 21 20 95 ou 05 87 21 20 90

1/30
distillerie Aimé Boulle et fils, puis La Grande Distillerie du Centre
distillerie Aimé Boulle et fils, puis La Grande Distillerie du Centre
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image