Ensemble d'édifices à cour commune

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ensemble d'édifices à cour commune

Titre courant

Ensemble d'édifices à cour commune

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Carpentras ; 29 impasse Sainte-Marthe

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Carpentras

Canton

Carpentras

Adresse de l'édifice

Sainte-Marthe (impasse) 29

Références cadastrales

1983 CE 348

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle, 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cet ensemble se compose de deux unités d'habitation placées dos à dos et disposant d'une cage d'escalier commune. Il prend des allures d'hôtel du fait de la présence de sa cour principale ; il est monumentalisé, bien que de façon modeste, par son portail et ses trois ailes assez régulières. Dans son état actuel, cette maison ne paraît pas dater d'au-delà de la première moitié du 19e siècle. Pourtant quelques éléments témoignent d'états antérieurs, du 17e et du 18e siècle : arcs chanfreinés des caves, puits, plafond à la française repeint au 19e siècle, cheminée, portail, décor intérieur. L'ensemble appartient à la famille Guérin depuis la fin du 18e siècle (monogrammes du plafond peint).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage en surcroît

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier droit, escalier tournant

Commentaire descriptif de l'édifice

Cet ensemble se situe entre l'impasse et la rue du Collège. Il constitue un bloc massif formant trois ailes en retour sur les trois côtés de la cour qui sert d'entrée sur l'impasse ; elle est fermée d'un mur percé d'un portail. Maçonneries enduites récemment au ciment gris ; quelques éléments en pierre de taille : appuis, portail, dallage de la cour. Plan composite hérité des additions successives de bâtiments différents ; partiellement visitée. Autour de la cour d'entrée, trois ailes ; celle du fond comprend l'escalier droit d'une seule volée qui distribue à partir d'un palier une seule grande pièce de part et d'autre dans la longueur de l'aile ; une seule grande pièce également pour l'aile de gauche et pour celle de droite, une grande et une très étroite sur l'impasse. Ce rez-de-chaussée est surélevé sur des caves voûtées en berceau ; ces trois ailes ont deux étages carrés. A partir du palier, on accède à la cage d'escalier de la partie sur la rue du Collège ; elle occupe une position centrale et prend jour sur une courette située à sa droite ; escalier à quatre volées suspendues ; au niveau du premier repos, une communication existe vers un des corps de bâtiment sur la rue du Collège. Dans cette partie également surélevée, un escalier droit, contre le mur, descend vers la porte d'entrée sur la rue ; cette partie comprend deux étages carrés et un étage à surcroît. Une autre communication est établie entre les deux parties : au bout de l'aile du fond de la partie antérieure, on accède à un réduit qui est éclairé sur la courette arrière et qui semble avoir un accès dans le deuxième corps de bâtiment sur la rue du Collège. Les élévations sur la cour sont percées de quatre niveaux de baies rectangulaires sans encadrement ; au premier niveau n'ouvrent que des portes basses donnant sur les caves. Couronnement par trois rangs de génoise. L'élévation sur la courette de l'autre partie comprend quatre niveaux percés de deux travées de baies rectangulaires à chambranle plat. Dans la cour principale se trouvent une fontaine à côté du portail et un puits sur lequel a été adapté une pompe en cuivre dont le bras est actionné depuis une fenêtre du rez-de-chaussée (aujourd'hui bouché) ; lavoir dans l'autre cour.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, peinture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Rinceau, monogramme, cordelière ; putto ; homme

Description de l'iconographie

Plafond à la française peint : cordelière sous les solives et les poutres, au centre des faces, un cartouche avec un monogramme (JG, MG) séparés par des enroulements de rinceaux peints en brun sur fond beige. Trumeau de cheminée en gypserie moulurée portant deux panneaux peints sur plâtre : scènes profanes (putti se baignant, scène de bergers).

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection

Référence aux objets conservés

IM84001399

Observations concernant la protection de l'édifice

Maison partiellement visitée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fray François, Marciano Florence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66