Hôtel Gaudemaris

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel Gaudemaris

Titre courant

Hôtel Gaudemaris

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Carpentras ; 18 rue de la Monnaie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Carpentras

Canton

Carpentras

Adresse de l'édifice

Monnaie (rue de la) 18

Références cadastrales

1834 K 707, 711, 721, 1983 CE 1189, 1591, 1196

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Boutique, logement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 17e siècle, 18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'hôtel de Gaudemaris paraît avoir occupé une vaste surface qui s'étendait vraisemblablement entre la rue de la Vieille-Monnaie et la rue des Halles. L'étude du cadastre et du bâtiment permet de rétablir d'anciennes communications entre des parties aujourd'hui indépendantes : les parcelles 1195 et 1188. Sans doute l'hôtel s'était-il constitué par l'intégration progressive d'éléments disparates où transparaît encore la trame ancienne : au centre la tour d'escalier et deux cours forment un noyau Renaissance auquel certains bâtiments ont été intégrés et réaménagés au 17e et au 18e siècles. La qualité des décors Louis XV et Louis XVI atteste l'importance de cette demeure dans la seconde moitié du 18e siècle ; elle constitue aujourd'hui l'un des hôtels les plus remarquables de Carpentras.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, maçonnerie, enduit, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel se compose de cinq ailes groupées autour de trois cours intérieures, plus deux courettes et d'une maison aujourd'hui indépendante. Il comprend deux étages carrés et un étage de comble, plus un sous-sol. Certaines parties sont en pierre de taille (tour d'escalier, premier niveau de la façade antérieure) , le reste en maçonnerie enduite. L'entrée se fait rue de la Monnaie par un vestibule qui s'ouvre au fond par un arc en anse-de-panier sur un escalier en vis sur noyau, assez vaste ; décor soigné : portes biaises qui accompagnent le mouvement de la vis, rampe moulurée creusée dans le mur de la cage, angles sculptés, niche, vestiges d'un décor peint. De l'autre côté se trouve une cour intérieure 2, puis une pièce longue de même largeur qui rejoint l'andronne à l'arrière. Une autre entrée se trouve à gauche, par une remise ouverte sur une autre cour intérieure 1 (puits et fontaine) avec dans son prolongement, une grande pièce et une petite qui donne accès à une troisième cour 3, contre l'andronne ; toutes les pièces du fond et les cours communiquent entre elles. Après la cour 1, la pièce communique avec une autre aile de l'hôtel, au nord : vestibule et escalier tournant, puis trois pièces voûtées d'arêtes, avec encore une cour intérieure 4 au nord, prise dans la parcelle adjacente. A partir de l'escalier en vis central, on accèdait à la partie gauche de l'hôtel, aujourd'hui indépendante : un escalier rampe-sur-rampe, une cour 5, deux petites pièces à l'est et une vaste salle à l'ouest ouvrant directement sur la rue des Halles (actuellement un commerce) construite en encorbellement sur la cour. Au premier étage le plan est sensiblement identique, avec une partie supplémentaire à l'ouest, sur la rue des Halles, ce qui complexifie le plan (une pièce voûtée d'arêtes). Les étages conservent un ensemble de gypseries et de peintures de grande qualité. L'élévation antérieure est à quatre travées et quatre niveaux séparés par des bandeaux moulurés ; couronnement par un coffrage de plâtre. Mur appareillé au premier niveau, percé par un portail rectangulaire et une porte en arc segmentaire (chambranle mouluré, crossettes, refends et corniche) ; en haut : fenêtres en arc segmentaire, rectangulaires au dernier étage. Elévation latérale nord : quatre niveaux séparés par des bandeaux de pierre couronnés par un appentis ; premier niveau : arc mouluré en anse-de-panier ; au-dessus, fenestration irrégulière. Dans la cour 1, porte en anse-de-panier dans une travée corinthienne et fenêtre à meneaux. Elévation sur la rue des Halles : commerce sous une galerie couverte d'un plafond à la française.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture (étudiée dans la base Palissy), décor stuqué (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Coquille ; buste, rinceau

Description de l'iconographie

Angles de la cage d'escalier : petites trompes en coquille. Porte de la cour 1 : buste et enroulements de rinceaux dans la partie supérieure cintrée.

Protection

Référence aux objets conservés

IM84001380, IM84001382, IM84001381

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Giraud Marie-Odile, Marciano Florence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66