Hôtel de ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de ville

Titre courant

Hôtel de ville

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Carpentras ; 7 place de l'Horloge

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Carpentras

Canton

Carpentras

Adresse de l'édifice

Horloge (place de l') 7

Références cadastrales

1983 CE 636, 639

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Beffroi

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1470, 1576

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

En 1470 la ville de Carpentras acquit une maison au marché aux animaux (actuelle place de l'Horloge) pour y faire construire un hôtel de ville dont la réalisation fut confiée au maçon Blaise Lécuyer de 1470 à 1475. La construction du nouveau bâtiment communal sur l'emplacement du château des comptes de Toulouse semble n'être qu'une légende. En 1576 un campanile en ferronnerie fut commandé au serrurier carpentrasien Nicolas Calis. A la suite d'un incendie en novembre 1713, l'hôtel du marquis de Laroque (actuel hôtel de ville) , fut racheté pour y reloger l'hôtel de ville ; le premier édifice ne fut pas restauré et il n'en subsiste que le beffroi. Percement d'un passage nord-sud en 1989 : éléments de décor et d'architecture dégagés à cette occasion.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, maçonnerie, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Métal en couverture

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Terrasse, toit à l'impériale

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel de ville présentait sa façade antérieure au nord, sur la place ; il ne reste que la tour d'escalier, en pierre de taille et une partie du corps de bâtiment, aujourd'hui indépendant, en blocage. La tour d'escalier surmontée du campanile semble avoir été hors-oeuvre. La vis droite sur noyau comprend six révolutions, et un relais en vis à droite sur noyau, lui-même demi-hors-oeuvre, desservant une salle de plan heptagonal couronnant la tour. La première partie est circulaire, la seconde est polygonale. Le couvrement est une voûte à huit quartiers constitués de deux blocs principaux disposés en mître, reposant sur huit nervures rayonnant à partir du noyau. Le couvrement de la salle sommitale est une voûte à sept nervures en sept quartiers dont les voûtains sont appareillés. Une trappe conduit à la terrasse de couverture. Elévation sud à quatre niveaux : le premier caché par des édifices accolés, au deuxième fenêtre chanfreinée au linteau en accolade, puis au quatrième fenêtre carrée chanfreinée ; fenestron moderne au quatrième. L'élévation de la tour a sept niveaux ; le premier est caché ; du deuxième au sixième : fenêtre ornée d'un motif de colonnette, le dernier couronné d'un larmier cantonné de gargouilles zoomorphes en grande partie conservées. Septième niveau heptagonal percé de quatre fenestrons et couronné par une corniche cantonnée de gargouilles en masques. Sur la terrasse (dallée) : garde-corps de barreaux droits cantonné de boules sommées d'une hampe et d'une girouette en forme de drapeau. Au-dessus s'élève un campanile en fer forgé comprenant les mêmes éléments décoratifs. Jusqu'au premier étage une main-courante moulurée est taillée dans le parement du mur de cage. Les portes qui ouvraient aux premier et deuxième étages conservent leur décor sculpté en anse-de-panier, avec pénétration des moulurations. Plafond d'origine à caissons bien conservé ; moulures rapportées, plaquettes masquant les vides, couvre-joints chanfreinés peints de triangles alternativement blancs et noirs.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture (étudiée dans la base Palissy)

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1987/05/13 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Beffroi : classement par arrêté du 13 mai 1987.

Référence aux objets conservés

IM84001370

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Giraud Marie-Odile, Fray François, Marciano Florence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66